TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





2009, l'année de tous les dangers et... de toutes les opportunités !

la crise ne sera pas perdue pour tout le monde...


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 4 Janvier 2009

"Tous ne mourraient pas mais tous étaient frappés...", cette phrase de La Fontaine pourrait résumer parfaitement les semaines et les mois à venir. Une fois les lampions de la fête éteints, la "gueule de bois" risque de durer un sacré bout de temps pour nombre de professionnels du tourisme touchés de plein fouet par la crise. Mais le tableau n'est pas si noir pour tout le monde...



2009, l'année de tous les dangers et... de toutes les opportunités !
Voilà pour le côté noir de la boule de cristal. Pour d'autres, ceux qui ont (encore) les moyens d'investir, ceux que la Bourse n'a pas ratiboisé et la conjoncture laminé, 2009 sera, au contraire, une période riche d'opportunités.

Par exemple, les grands groupes à la recherche de compétences pointues, de taille critique et de parts de marché supplémentaires vont poursuivre leurs "emplettes" sur le marché français.

Et force est de constater que les "rayons" sont bien garnis. Absence de fonds propres et financement insuffisant, les entreprises hexagonales sont, traditionnellement, des proies faciles pour les prédateurs. Les faibles marges du secteur n'arrangent pas les choses...

Partant, il y a fort à parier que la désintermédiation va s'accélérer. Elle se fera à double entrée. D'une part les Groupes intégrés vont poursuivre leur intégration verticale et renforcer leurs propres réseaux afin de maîtriser au mieux la politique de distribution "maison".

De l'autre, les Réseaux de distribution, forts de technologies de plus en plus sophistiqués et performantes de dynamic packaging, assembleront encore davantage de produits pour leurs clients. Les réceptifs étrangers pourraient en recueillir en fruits et devenir les grands gagnants d'une tendance qui va croissante.

Vente en ligne : exit les croissances géométriques

Côté vente en ligne, exit les croissances géométriques voici venir l'heure de la consolidation. 3 ou 4 grands acteurs seulement subsisteront grâce à leur taille critique. Même les majors en perte de vitesse comme Lastminute doivent réinventer de nouveaux modèles économiques pour espérer survivre.

Côté producteurs, les gros seront de plus en plus gros car seule une maîtrise parfaite de la vente multi canal leur permettra de s'en sortir. Misant tous azimuts et toujours plus "industrielle", la production s'appuiera sur le savoir-faire pointu des petits voyagistes pour acquérir de nouvelles compétences et accéder à de nouvelles niches.

Il n'est pas dit, loin s'en faut, que le tourisme et le client sortent gagnants du new deal qui se dessine. Aujourd'hui riche de quelque 300 producteurs, la France emboîte-t-elle le pas à la Belgique où, en quelques années, TUI et Thomas Cook ont mis en coupe réglée le marché du Plat pays ?

L'avenir nous le dira. Face à une myriade de petits et moyens TO agissant en ordre dispersé, les Majors d'Outre-Manche ont la tâche facile. La crise leur ouvre un véritable boulevard. Aujourd'hui, tel l'irréductible village gaullois, seul Fram semble à même de leur tenir la dragée haute. Mais pour combien de temps encore ?

France : éviter de céder aux sirènes du duopole

Il faut à tout prix éviter que le marché français ne cède à son tour aux sirènes du duopole, mettait dernièrement en garde Jean-Pierre Mas d'Afat Voyages. Une troisième voie est-elle possible ? La montée en charge de Transat, pourrait l'incarner mais le groupe canadien aura-t-il les moyens de ses ambitions ?

Si les producteurs "s'autonomisent", organisant toujours plus et mieux leurs propres points de vente qu'en est-il des réseaux volontaires ? Toujours aussi atomisés, ils semblent de plus en plus vulnérables face aux mastodontes.

Là encore, comme "Il n'est jamais de mal dont ne vienne un bien", 2009 verra-t-il le début du commencement d'un dialogue entre réseaux ? L'union semble inévitable pour peser face à la massification de la production. Une massification à laquelle les Réseaux répondent par une stratégie de cavalier seul et de course à l'échalote pour recruter de nouveaux adhérents.

Par dessus tout, la tendance 2009 pourrait être celle du bradage des prix. Face à des consommateurs qui craignent pour leur pouvoir d'achat, quel autre moteur que le tarif ? Des soldes à profusion qui risquent de compliquer un peu plus la situation déjà passablement détériorée.

Et pourtant, les stocks il faudra bien les écouler...

Bonne Année 2009 à tous !

Lu 7062 fois

Notez


1.Posté par Claude le 04/01/2009 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci de cet édito
effectivement il y a des opportunités malgré la crise
On en reparle bientôt de visu sur Marseille
Bonne année à toute l'équipe de Tourmag
Claude

2.Posté par alex le 05/01/2009 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le chaud et le froid ... une vraie sensation de saison assainée par le savant staff ... de TourMag. Bon courage et bon vent pour 2009 ;-)

3.Posté par Yves de la Bananeraie le 05/01/2009 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et Quid des agents de voyages indépendants qui dans leur coin font bien leur boulot, sélectionnent pour chaque vente, le bon tour opérator, éventuellement "construisent " pour coller au désir de leur client lorsque qu'aucun TO n'a le bon produit en magasin, qui fidélisent leurs clients sur leur propre enseigne, par leur professionalisme et leur connaissance des destinations ?
N'ont-ils plus aucun avenir , ou bien au contaire sont-ils ceux sur lesquels une partie de la clientèle souhaitera toujours s'appuyer pour "séparer le bon grain de l'ivraie".
Permetez-moi de formuler quelques voeux pour une BONNE ANNÉE 2009
1/ Que les TO repensent leur "yeld management"qui les conduit à proposer des prix de base très élevés et des grosses promos ensuite. Ca ne fait pas très sérieux, ça discrédite la profession et le grand public n'y conprend rien !
2/ Qu'il y ait plus d'honnèteté face aux fluctuations pétrolières et monétaires.
3/ Que Producteurs et Distributeurs soient plus compréhensifs les uns envers les autres en pensant toujours au client final grace à qui nous vivons tous



4.Posté par Pierre B. le 05/01/2009 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je propose 2009 l'année d' ISRAEL !!!
Les questions securitaires sont tous resolues.
Le soleil, la mer et bien sur des tarifs trés compétitifs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com