TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





24e année de frissons à Gérardmer avec le Festival International du Film Fantastique

5 jours "fantastiques" du 25 au 29 janvier 2017


Rédigé par Aurelie Resch le Jeudi 19 Janvier 2017

Pour sa 24e édition, le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer met à l’honneur le cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa et pose un regard sur nos réminiscences bestiales exprimées à l’écran, sous la présidence de l’acteur Jean-Paul Rouve. Pierre Sachot Président de l'Association du Festival du Film Fantastique de Gérardmer fait le point sur l’événement cette année.



DR: Festival International du Film Fantastique Gérardmer
DR: Festival International du Film Fantastique Gérardmer
TourMaG.com : Quelle est la particularité de cette 24e édition ?

Pierre Sachot : « On note que le cinéma fantastique se porte davantage sur l’imaginaire que sur le gore.

De ce fait, les films produits récemment et qui ont orienté notre thématique 2017 exploraient la part sombre qui sommeille en nous.

Nous comptons cette année 48 films en tout pour 110 programmations. 18 nationalités sont représentées avec un retour du cinéma de genre américain.

Parce que nos films sont interdits à un public de moins de 16 ans, afin que ce festival s’adresse à tous, nous multiplions les animations tout public, gratuites, autour de l’événement.

Cette année, la nouveauté est que nous nous rendons dans les écoles pour des ateliers de sensibilisation à l’image et au 7e art auprès des jeunes.

Nous avons ouvert un concours de la nouvelle fantastique (et nous avons déjà enregistré 50 inscriptions).

Nous proposons un concours 24h chrono. Les participants ont une journée pour filmer et monter un projet, qui, s’il est sélectionné, sera présenté sur le festival.

Autre nouveauté pour cette 24e édition du festival, un concert gratuit monté avec l’école de musique de Nancy à l’école de musique de Gérardmer. »


TourMaG.com : Quels ont été les défis pour monter le festival ?

Pierre Sachot : « Nous travaillons en associatif. Nous comptons 600 bénévoles durant le festival. Ce n’est pas toujours évident.

Et puis il a l’argent qu’il faut trouver. Chaque année monter un budget.

Si les aides publiques restent stables, les charges augmentent. Il faut donc trouver de l’argent auprès des privés.

On travaille dur à récolter des dons, à trouver de nouveaux mécènes.

Mais je reste optimiste car notre festival a une excellente renommée. »

TourMaG.com : Parlez-nous de votre choix de Jean-Paul Rouve comme président du festival cette année.

Pierre Sachot : « Jean-Paul Rouve est un acteur et un metteur en scène qui aime le fantastique. Il est présent dans l’actualité, un film dans lequel il joue vient de sortir…

Il me paraissait être le bon candidat pour présider notre festival cette année. »

TourMaG.com : Quel impact a ce festival sur le tourisme ?

Pierre Sachot : « Nous avons d’une part les professionnels qui participent au festival et qui viennent des quatre coins du monde et d'autre part des visiteurs, des passionnés, des « récurrents » qui nous vienntent du Grand Est, de la région parisienne, de la région lyonnaise et de la Belgique.

Nous avons eu en 2016, 40 000 spectateurs, nous nous attendons à peu près au même volume cette année.

Cela représente un énorme avantage touristique pour l’emploi sur Gérardmer et dans l’hôtellerie et la restauration.

Une étude de l’INSEE en 2016 révélait que le Festival International du Film Fantastique de Gerardmer était un plus pour la fréquentation hôtelière du Grand Est.

Je le crois sincèrement. Pendant et même après le festival. Outre cet événement culturel d’envergure, Gérardmer attire par sa géographie et les multiples activités plein air.

Les touristes aiment alors élargir leur expérience en mangeant dans le restaurant où telle vedette est venue se restaurer durant le festival ou rester dans la chambre que tel réalisateur a occupée.

L’impact de notre festival sur le tourisme est loin d’être négligeable et cette année ne saurait déroger à la règle.

J’aimerais cette année allier nature et culture si les conditions météo le permettent et organiser un grand apéritif sur le lac gelé. »




Lu 833 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92















 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com