Loading


ANAé : "Toutes les agences concernées sont en phase avec la loi" sur l'immatriculation

l'interview de Phlippe Fournier, administrateur de l'association


Les 10 et 11 juillet 2012, les membres de l'association des agences de communication évènementielle (ANAé) se sont réunis sous le soleil de Marseille à l'occasion de leur 5e édition des Universités d'été. L'occasion de faire le point sur les évolutions du secteur et de réfléchir, en commun, à son avenir. Philippe Fournier, administrateur de l'ANAé, est le co-organisateur de ce rendez-vous. Il évoque l'actualité du secteur voyages des adhérents pour TourMaG.com.



La 5é édition des Universités d'été de l'ANAé se déroule mardi 10 et mercredi 11 juillet 2012 à Marseille - DR
La 5é édition des Universités d'été de l'ANAé se déroule mardi 10 et mercredi 11 juillet 2012 à Marseille - DR
TourMaG.com – Est-ce que toutes les agences du secteur voyage membres de l'ANAé sont immatriculées auprès du registre des opérateurs de voyages et de séjours d'Atout France à l'heure actuelle ?

Philippe Fournier :
"Aujourd'hui, toutes les agences de l'ANAé qui ont besoin d'une immatriculation auprès d'Atout France sont en phase avec la nouvelle loi. L'association les a informées et accompagnées dans les démarches nécessaires.

Nous avons l'habitude de collaborer avec le syndicat national des agences de voyages (SNAV). Nous avons notamment beaucoup travaillé ensemble au moment de la mise en place des nouvelles lois sur l'incentive et sur la sécurité sociale.

Il faut dire que pour les agences membres de l'ANAé, l'incentive, les conventions et les séminaires représentent une part importante du travail. La majeure partie des adhérents aborde ces domaines à un moment ou à un autre."

TM.com – Et comment se porte le secteur en ces temps de crise ?

P.F :
"L'incentive a connu un fort ralentissement entre 2011 et début 2012. Mais, actuellement, nous sentons une petite reprise de l'activité.

Il est clair qu'en ces temps difficiles les entreprises surveillent encore plus leurs dépenses. Mais elles ont aussi besoin de mobiliser et de motiver leurs équipes. C'est pourquoi elles ne délaissent pas l'incentive !"

TM.com – En septembre 2011, l'ANAé disait vouloir faire des congrès et des voyages incentive des actes « citoyen ». Les démarches engagées dans ce sens portent-elles leurs fruits ?

P.F :
"Oui clairement ! Et, de toute manière, nous nous rendons bien compte que les entreprises qui font appel aux services des agences membres de l'association sont elles aussi attachées à cette idée. Elles en ont besoin.

Le but de la démarche est de ne pas aller dans un pays uniquement pour soi. Nous voulons participer à la vie locale pour apporter notre aide à un projet social, par exemple.

Mais pas forcément dans un pays en développement. Cela peut se faire n'importe où : dans une destination « riche » comme dans une autre plus « pauvre ». C'est surtout la notion de « participation » qui est ici importante."

Les entreprises commencent à revenir en Tunisie pour leurs voyages incentives

Philippe Fournier, administrateur et ancien président de l'ANAé, a co-organisé les 5èmes Universités d'été de l'association - Photo P.C
Philippe Fournier, administrateur et ancien président de l'ANAé, a co-organisé les 5èmes Universités d'été de l'association - Photo P.C
TM.com – La charte distribuée il y a un peu plus d'un an pour relancer la destination Tunisie a-t-elle eu les effets escomptées ?

P.F : "C'est un peu tôt pour mesurer les effets pour le moment. Mais ce qui est sûr c'est que les informations contenues dans cette charte ont servi à rassurer les entreprises qui font appel à nos services.

Tout ce que je peux dire à l'heure actuelle, c'est que quelques entreprises reviennent en Tunisie pour leurs incentives et leurs séminaires. On sent la dynamique repartir et je pense que les affaires pourraient reprendre assez rapidement."

TM.com – Quels sont les thèmes abordés lors de ces 5èmes Universités d'été de l'ANAé ?

P.F :
"Le rendez-vous est placé sous le thème « Inventivité, confiance, utilité. Quand l'événement s'engage ». Nous pensons, en effet, que la place de l'événement dans la communication doit sans cesse être développée par ses acteurs. Nous devons être inventifs en permanence.

Il faut également réinstaller la confiance entre les clients, les prestataires et les agences et réaffirmer l'utilité de l'événement dans une stratégie de communication. Nous pensons que c'est le type d'action qui a le plus fort impact.

Cette année, nous avons aussi choisi de nous intéresser à la campagne électorale pour les présidentielles 2012. Elle a été très intéressante du point de vue de l'inventivité de l'événement. Notamment sur la participation citoyenne et le retour des grands meetings en plein air.

Nous organisons également des ateliers sur les différents types d'évolution qui touchent le secteur avec des agences de communication, des prestataires et des clients réunis autour d'une même table.

L'idée est de faire en sorte que tout le monde réfléchisse en commun sur l'avenir et le développement futur du secteur."

TM.com – Si vous deviez dégager un temps fort de ces Universités d'été, ce serait lequel ?

P.F :
"Pour moi le véritable temps fort c'est tout ce qui se passe en soirée. Au moment où tout le monde se retrouve, détendu et prêt à échanger ses impressions.

Je pense notamment à la soirée d'ouverture qui s'est déroulée lundi 9 juillet 2012, dans un cadre exceptionnel, au palais du Pharo. C'est le genre de moment qui permet de resserrer les liens ! "

TM.com – Les Universités d'été se terminent ce mercredi 11 juillet 2012, à 13 heures. Elles seront suivies directement par l'Assemblée Générale (AG) de l'association à 15 heures. Quel sera l'ordre du jour ?

P.F :
"Cette AG est statutaire. Nous en avons une chaque année. Par conséquent, comme d'habitude, l'ordre du jour sera la revue des dernières actions de l'association et du budget.

Nous allons également voter dans le cadre du renouvellement de la moitié des membres du bureau.

Et puis nous discuterons certainement aussi des diverses difficultés rencontrées par nos membres au cours de l'année passée. Surtout au niveau législatif et parlementaire. Ce sera l'occasion de faire une mise à jour auprès des adhérents à ce niveau."


Rédigé par Pierre Coronas le Mercredi 11 Juillet 2012
Lu 1570 fois
Notez


Dans la même rubrique :
< >









Challenge de vente




SOIREE



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.