TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





AS Voyages : les adhérents partagés entre enthousiasme et attentisme...

Fusion Afat/Selectour et conjoncture


Rédigé par Yves BARRAUD à Oman le Lundi 19 Octobre 2009

À l’occasion des dernières Forces de Vente Afat (1) qui se sont déroulées du 14 au 18 octobre au Sultanat d’Oman, TourMaG.com a recueilli les commentaires de plusieurs patronnes et patrons d’agences. Voici leur ressenti sur Oman, la conjoncture économique et, bien évidemment, la fusion Afat/Selectour...



Ne vous y trompez pas ! Nos AGV ne témoignent pas sous couvert d’anonymat. Lors des Forces de Vente, Afat a juste tenu à positiver la psychose Grippe A qui sévit en ce moment, en distribuant des masques : ''Voyager ça fait respirer !''
Ne vous y trompez pas ! Nos AGV ne témoignent pas sous couvert d’anonymat. Lors des Forces de Vente, Afat a juste tenu à positiver la psychose Grippe A qui sévit en ce moment, en distribuant des masques : ''Voyager ça fait respirer !''
Marie Goncalves d’Ambassade Voyages à Olivet (près d’Orléans)

« Je ne partage pas cette fusion qui me laisse un peu sceptique. Je l’accepte néanmoins. En fait, je ne vois pas ce qu’on peut faire de mieux à 1.000 agences (Afat + Selectour) contre 600 actuellement ?

Ça fait longtemps qu’on travaille sur la marque. J’ai moi-même investi beaucoup de temps et d’énergie pour labelliser mon agence aux couleurs d’Afat, et pour expliquer cette démarche à mes clients et à mes prospects.

Et au moment où Afat prend de la notoriété, au moment où la marque commence à être reconnue, on change la donne. Ceci justifie mes réticences… ».

2009 n’est pas une mauvaise année pour moi. Disons que je me suis adaptée aux possibilités financières de mes clients qui, pour la plupart, ne veulent pas avouer que leur budget vacances est inférieur à l’année précédente.

Il faut le décrypter entre les lignes et adapter ses recommandations. Il faut oser vendre du Look à la place d’un Jet tours, un Marmara à la place d’un Kuoni, ou proposer 2 ou 3 produits (comme des week-ends) à la place d’un séjour à Maurice.

Mais je ne suis pas une vendeuse de prix. Les clients qui cherchent les promos ne m’intéressent pas. Ce n’est pas mon métier ! Dans ce contexte, la concurrence du Net ne me dérange pas
».

"J’espère qu’il n’y aura pas de casse sociale"

Christian Marty de JLT Voyages à Paris XIII :

« La fusion est une super opportunité pour devenir le leader de la distribution de voyages en France et intégrer au mieux le canal Internet. En centralisant les achats, nous achèterons au meilleur prix, tout en gardant notre liberté de gérer notre entreprise comme on l’entend.

Le problème se posera peut-être au niveau des collaborateurs qui travaillent aux sièges des deux réseaux. J’espère que la fusion se fera sans trop de casse sociale
».

(Par ces mots, Christian Marty craint qu’elle ne se traduise par le licenciement de collaborateurs qui, aujourd’hui, occupent des fonctions similaires chez Afat et Selectour).

"Je suis très attachée à l’esprit de famille Afat"

Nadège Libert de l’agence Libert à Paris XVII :

« Ce mariage me fait un peu peur. Ne va-t-on pas se faire manger par Selectour ? Allons-nous conserver l’esprit très familial d’Afat, ce cocon auquel je suis profondément attachée ?

Aujourd’hui, je me sens très bien encadrée par Afat, très bien accompagnée et conseillée. En sera-t-il de même quand nous serons plus de 1.000 agences ? Je crains que les liens qui nous unissent soient moins forts à l’avenir. Mais, bon, on verra bien…
».

« Mon agence réalise 70% de son CA en billetterie affaires et 30% en tourisme. Notre chiffre est en baisse en 2009 mais nos marges en hausse. Donc, nous serons à l’équilibre à la fin de l’année.

Le gros de mon travail consiste aujourd’hui à convaincre nos clients de rester chez nous. On doit se battre car, dans la conjoncture actuelle, pour 1 € de différence, ton client peut te lâcher
».

"Je fais confiance aux deux réseaux"

Isabelle Paquier de l’agence Gierl à Saint-Leu-la-Forêt dans le 95 :

« Je n’ai jamais été affolée par la fusion Afat/Selectour. C’est mieux d’être plus fort, et je fais confiance aux deux réseaux pour optimiser l’organisation de la nouvelle entité. C’est leur boulot !

Ce qui va changer, c’est notre rapport avec les TO. Et je trouve ça très bien. Pour autant, allons-nous retrouver cette ambiance si particulière quand la fusion sera opérationnelle, lors des Forces de Vente communes par exemple ? J’attends de voir…
».

« En 2009, nous avons fait le même chiffre qu’en 2008. Et comme nous avons beaucoup réduit nos charges, notre marge est meilleure que l’année dernière.

Cependant, l’approche des clients est plus difficile. Ils viennent vers nous pour des brochures, pour des devis, mais depuis la rentrée, rien de bien concret sur les ventes. Nous attendons la reprise annoncée
 ».

Et Oman fait l'unanimité !

Marie Goncalves : « Par ces Forces de Vente, j’ai découvert Oman, une nouvelle destination d’hiver à 7 heures d’avion de Paris que je n’hésiterai pas à conseiller à mes clients. J’ai également appris qu’on pouvait découvrir le Sultanat à partir de Dubaï, d’Abu Dhabi et, bien évidemment, de Mascatte (capitale d’Oman), ce qui ouvre des combinés intéressants ».

Christian Marty : « C’est la destination qui a principalement motivé ma présence aux Forces de Vente. Je suis agréablement surpris par la propreté, la sûreté et la tolérance qui règnent ici. Même dans les souks, aucun vendeur de vous harcèle. La courtoisie et le respect prédominent.

Deux autres points forts : l’hôtellerie haut de gamme et le service irréprochable, et le vol direct Paris/Mascatte sur Oman Air, une compagnie digne de ses consœurs du Golfe, avec beaucoup d’espace entre les rangées de sièges en Classe Éco, un grand écran vidéo individuel et un large choix de divertissements (films français et internationaux, jeux…)
 ».

Isabelle Paquier : « En quelques jours, on a une bonne idée de l’excellent état d’esprit qui règne à Oman, une destination que je vais proposer à mes clients. Le Sultanat combine bien des attraits : Le balnéaire, la haute montagne, les déserts (de dunes et de pierres), les oasis, les wadis (cours d’eau encaissés dans des gorges profondes), la culture, l’Histoire, et un art de vivre très dépaysant ».

(1) Lire aussi notre article du 19 octobre : "J-P Mas : Je vais vous parler stratégie et politique de réseau"

Lu 3632 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:14 Prise d'otages à l'agence Asieland à Paris

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com