TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





ASL Airlines (ex-Europe Airpost) veut se réinventer entre cargo et passagers

La compagnie tente de perdurer dans un contexte toujours plus concurrentiel


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 17 Octobre 2016

La compagnie ASL Airlines prépare un nouveau plan de développement qui prévoit la croissance de son activité cargo et passagers, même si cette dernière reste difficile à rentabiliser.



ASL Airlines développe à la fois son activité cargo et passagers - DR : ASL Airlines
ASL Airlines développe à la fois son activité cargo et passagers - DR : ASL Airlines
Depuis la disparition d'Air Méditerranée et le repositionnement d'XL Airways, c'est la dernière compagnie charter en France.

L'ex-Europe Airpost, désormais baptisée ASL Airlines, cherche son chemin pour rester compétitive dans un environnement toujours plus concurrentiel.

Elle tente de conserver un équilibre entre l'activité cargo, largement bénéficiaire et son activité "passagers", qui peine à être rentable.

Propriété du groupe irlandais ASL, spécialiste du cargo avec près de 150 appareils travaillant pour les "expressistes" comme FedEx ou DHL, elle compte développer cette activité qui représente 50% de son chiffre d'affaires.

Elle possède aujourd'hui six avions tout cargo et 5 en "quick change" sur un total de 15 appareils. Pour cet hiver, elle exploite 5 lignes pour La Poste et poursuit son contrat avec TNT.

Ouvertures de lignes sur l'Algérie

En dépit du manque de rentabilité, ASL ne compte pas abandonner totalement son activité passagers et espère bien pérenniser ses vols réguliers.

Ses dessertes estivales sur Calvi et Bastia ont été couronnées de succès, tout comme celle sur Oujda (Maroc).

Elle a récupéré les droits de trafic d'Air Méditerranée et devrait mettre en place l'été prochain des lignes entre Paris CDG et Alger et Lyon-Oran. Elle possède aussi les droits pour Toulon-Oran et Toulon-Alger.

Toutes ces lignes restent estivales et pour occuper ses avions pendant l'hiver, la compagnie a passé un accord avec Air Transat qui lui loue 3 de ses 4 avions passagers.

Elle a également obtenu l'autorisation de se poser aux Etats-Unis et réfléchit à l'ouverture d'une ligne sur Providence. Le but : optimiser sa ligne sur Halifax (Canada) tout juste à l'équilibre.

Elle espère opérer une triangulaire entre Paris, Dublin, Halifax et Providence pour séduire la clientèle irlandaise. De quoi éviter les coûteuses mises en place d'équipage sur le Canada.

L'activité charter en forte baisse

Toujours de l'autre coté de l'Atlantique, le groupe étudie la desserte de Saint-Pierre-et-Miquelon, suspendue à une éventuelle délégation de service public.

La clientèle estimée sur cette ligne est d'environ 50 personnes par semaine, pas de quoi remplir un avion…

Du coté de son activité charter, l'hiver est particulièrement calme.

ASL devrait opérer des vols pour Héliades sur le cap Vert, ainsi que quelques dessertes sur Israël pour des tour-opérateurs.

Mais la période bénie des multiples affrètements des tour-opérateurs semble définitivement terminée.

La compagnie tente de se rattraper sur des niches, comme ce tour d'Afrique avec 50 sièges business VIP pour un TO hollandais. Elle poursuit sa collaboration avec l'agence TMR, spécialiste dans la croisière aérienne de luxe, pour un voyage en Amérique du sud.

Départ de 20 pilotes

Au final, sur les 15 avions de sa flotte, 4 sont consacrés au trafic passagers.

Son actionnaire pourrait prochainement décider de l'intégration d'un cinquième appareil.

Deux des cinq plus anciens appareils "quick change" devraient aussi devenir tout cargo et être potentiellement remplacés par des Boeing dédiés au trafic passagers.

En parallèle, les organisations syndicales négocient des mesures de productivité : une plus grande flexibilité et l'aménagement des horaires de travail.

Une vingtaine de pilotes devraient quitter la compagnie, certains recrutés chez Air France. De quoi arriver à un effectif de 300 personnes pour 15 avions.

Grâce à tout cela, ASL Airlines pourra alléger ses charges salariales et remonter la pente. La compagnie qui affichait une légère perte de 70 000 euros l'an passé devrait être à l'équilibre fin 2016.

De quoi faire patienter son principal actionnaire qui continue malgré tout de l'épauler.

"Ils ont encore un œil bienveillant, car ils ont compris que le marché français était difficile. Mais il ne faut pas qu'on perde trop d'argent", nous confie un employé.

Beaucoup estiment qu'ASL doit aussi se réinventer au niveau commercial. "Les gens étaient habitués au confort d'un monopole sans concurrence. Mais les temps ont changé".

Grâce à ce plan stratégique cohérent et prudent, la compagnie tente de se réinventer afin de perdurer dans un contexte toujours plus concurrentiel pour les transporteurs français.

Lu 4462 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com