TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Acropolis : l’absence de repreneur inquiète les hôteliers niçois

le Cannes Shopping plus fort que le Carnaval centenaire


Rédigé par Louis Salvaret à Nice le Mardi 28 Novembre 2006

L’absence de repreneur pour la gestion d’Acropolis au second appel d’offres hypothèque l’accueil de nouvelles manifestations et congrès en 2007 conséquence d’une politique commerciale en roue libre au cours des derniers mois. Au 31 décembre, l’association Nice Acropolis, titulaire de l’affermage, devra rendre les clés.



Le problème c’est que la ville n’a toujours pas trouvé le gestionnaire. L’appel d’offre ayant été déclaré infructueux pour la seconde fois, la ville entame des négociations directes avec les candidats intéressés.

Ils sont niombreux : l’association Nice Acropolis, sans son partenaire Turner qui a jeté l’éponge, le tandem Cari-CCI de Nice qui veut faire de gros investissements à la charge de la ville que cette dernière refuse, Expomédia qui a fait des propositions via un encart publicitaire dans la presse locale, et GL Events candidat malheureux du premier appel d’offres, qui avait soulevé la colère des syndicats des salariés.

Si l’année 2006 a pu faire illusion avec l’accueil de congrès important revenant régulièrement tous les 2 et 4 ans. Le calendrier 2007 n’incite pas à l’optimisme. La plupart des hôteliers qui ont réalisé de lourds investissements au cours des dernières années pour rénover leur établissement pourraient être mis en situation financière délicate, en raison d’un tourisme d’affaires plus que défaillant et pourtant essentiel en période hivernale.

Nice ne possède pas d’événements suffisamment attractifs

Car Nice ne possède pas comme Cannes ou Monaco d’événements suffisamment attractifs pour attirer les touristes en hiver.

Un comble : le Cannes Shopping, créé par la ville des festivals il y a seulement 3 ans engrange en janvier avec 3.000 nuitées hôtelières en 4 étoiles, alors que le carnaval de Nice en février, manifestation plus que centenaire, se contente d’autocaristes...

Le syndicat des hôteliers de Nice, soucieux de l’activité de ses membres, s’est mis en rapport avec la direction du palais des Festivals et à Monaco afin de proposer les hôtels niçois pour héberger les participants que ces villes ne pourraient accueillir, faute d’infrastructures hôtelières suffisantes.

Lu 592 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par michel tschann le 30/11/2006 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour
Il est exact que le futur d'Acropolis pose une grave question, et que nous hébergeons régulièrement des congressistes de Monaco ou de Cannes et nous travaillons du reste en étroite coopèration avec Reed Midem pour les congrès sur Cannes; ces contacts existent depuis longtemps et n'ont pas spécialement été reactivés compte tenu de l'actualité niçoise
Acropolis est un magnifique outil, qui a besoin de perspectives claires tant en termes de gestion à long terme qu'en termes d'investissements à réaliser
Il est urgent que le repreneur éventuel soit choisi, désigné, et qu il bénéficie du soutien de l'ensemble des partenaires d'Acropolis, tant privés que politiques, et notamment de l'agglomèration Nice cote d'azur et du département des Alpes maritimes qui bénéficient tous deux des retombées économiques
d'Acropolis
bonne journée

michel tschann - président du syndicat des hôteliers Nice cote d azur


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com