TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Acropolis : la grève est déclenchée au palais des congrès de Nice

Protestation contre GL Events


Rédigé par Louis Salvaret à Nice le Mercredi 13 Décembre 2006

La réunion des Assises nationales de la vidéosurveillance qui devaient se tenir ce matin à Acropolis a dû migrer en catastrophe vers le Négresco, les salariés ayant déclenché une grève pour protester contre la décision de la ville de Nice de choisir GL Events comme gestionnaire pour 10 ans du palais des congrès.



En 2004 déjà GL Events, sélectionné après appel d’offres, avait dû renoncer à reprendre la gestion d’Acropolis face à l’hostilité des syndicats. Le scénario semble se reproduire. Le blocage risque d’être dramatique pour le palais des congrès et les manifestations programmées.

« On est en train d’hypothéquer l’avenir, déplore Michel Tshann, président du syndicat des hôteliers de Nice. Les congrès qui ont besoin de sécurité vont hésiter à venir à Nice, seule ville en Europe ou un palais est bloqué par une grève, c’est une image catastrophique.

Certes on comprend les inquiétudes des salariés mais le choix du repreneur s’est réalisé faute de candidats. La situation se complique au moment où la concurrence sur le tourisme d’affaires se radicalise avec des nouveaux entrants comme Barcelone. »

Acropolis : la grève est déclenchée au palais des congrès de Nice
« On scie la branche sur laquelle on est posée car c’est l’économie niçoise dans sa totalité qui est menacée. On ne peut se passer du tourisme d’affaires seul créneau sur lequel Nice peut se placer en hiver. On avait pas besoin de ça. »

Les salariés craignent une réduction de personnel (40 sur 100). On évoque la disparition de la moitié des postes.

En janvier, sans repreneur, le palais reviendra à la ville qui, dans la pire des hypothèses fermera l'établissement ou le prendra en régie directe une situation inconfortable pour attirer de nouvelles manifestations.

www.nice-acropolis.com

Lu 2466 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par Max ESTIENNY le 14/12/2006 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis le temps que ce feuilleton "à la niçoise" dure, il serait temps de mettre à jour pourquoi Acropolis est le seul lieu "ingérable". 2 ans de salaire pour tous les salariés en protection de tout licenciement, aucune entreprise ne peut supporter cela, surtout que la productivité n'est bien évidemment pas au rendez-vous lorsqu'on ne risque aucune sanction grace à ce "parachute doré" digne d'un président.....
Quelqu'un a bien avalisé ces contrats, mais le premier édile est bien muet sur ce sujet pourtant capital pour l'avenir. Les congrès se décident jusqu'à 8 ans avant leur tenue, vision bien lointaine pour les politiques.

2.Posté par le PERSONNEL DE NICE-ACROPOLIS le 14/12/2006 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la grève : le mouvement du personnel n'empêche pas un spectacle ce soir de se dérouler, ni les futurs Arbres de NoËL, ni la manifestation du Luna Park.
Il s'agit d'éviter des licenciements du personnel. La ville de Nice a prévu d'allouer une somme de plus de 3 millions d'Euros à un groupe privé côté en bourse pour licencier une cinquantaine de personnes.
il ne s'agit pas NON PLUS de se passer du tourisme d'affaires, nous sommes les premiers à défendre cette activité indispensable pour la Ville de Nice. Et nous l'avons prouvé. Il s'agit de préserver l'activité des entreprises niçoises . LE groupe sollicité assure lui-même toutes les prestations ( décoration, audiovisuel, stands, signalétique etc...) ce qui est dangereux pour ces mêmes entreprises.
De plus, les commerciaux ne vendront plus la destination NICE, comme nous le faisons depuis tant d'années, mais un bâtiment noyé dans un "pool" d'autres destinations.
Que dire enfin du fait que la politique commerciale de toute une Ville soit entre les mains d'une multinationale ?

3.Posté par le personnel le 14/12/2006 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour simple information : aucun salairié ne bénéficie plus de 2 ans de salaire en protection de licenciement depuis bien longtemps !!!
le personnel est géré selon le régles de l 'entreprise privée .




4.Posté par le personnel le 14/12/2006 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Tschann, vos propos sont étonnants quand nous les comparons à ceux que vous teniez il y a 2 ans dans votre communiqué de presse du 05/12/2004.

Pour rappel :

Vous débutiez par un beau : "Acropolis appartient à tous les niçois ..."

La suite de vos propos est tout aussi intéréssante : "... après avoir depuis pluisieurs années refusé d'investir dans Acropolis, comment la ville peut elle aujourd'hui se déclarer prête à donner une subvention à une société privée ?"

Le meilleur (volontairement nous ne commentons pas la partie sur les chats) est certainement : "Le recours à une société privée comporte un risque d'évasion du portefeuille niçois vers d'autres destinations gérées par la même société, et surtout de ne pas privilégier les manifestations hébergées sur l'agglomération Nice côte d'azur..."
Vos inquiétudes étaient légitimes, elles sont les mêmes à Lyon. Elles tenaient compte du fait que GL event est le leader mondial spécialiste d'installations diverses, et notamment de salon, partie qui représente les 2/3 de son CA que GL event a le devoir de favoriser au sein du groupe.
En tant qu'hotelier vous savez bien que le salon génère des allers / retours journée et donc qu'ils ne remplissent pas les hotels! Il est étonnant que vous alliez à l'encontre des interêts de votre corporation.

Il est probable que cette amnésie soit réversible et simplement liée à votre acceptation de la proposition de GL event de faire de vous un de ses administrateurs à Acropolis, l'avenir nous répondra.

Que ferez vous si GL event vendait tout dans 6 mois à des investisseurs étrangers, c'est aussi la crainte des Lyonnais. ? (Comme l'a fait Vivendi en 98 qui quelques mois après les négociations perdues à Nice, a tout vendu à Unibail)

Sur cette période, beaucoup de choses ont changées à Acropolis et le maire de Nice a qualifié d'EXCELLENT le travail réalisé par les équipes de Mr Cordéro, que vous avez toujours soutenu, cela rend votre position encore plus étonnante.... et même douteuse.

5.Posté par lottermoser le 14/12/2006 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vu d'une ville voisine, l'attitude de sanctionner un client qui n'est pas responsable de la situation n'est pas la meilleure façon de promouvoir la destination sur un segment plus que concurrentiel. Et contrairement aux dires de certains, les salons font très bien vivre. GL a un vrai potentiel et force de frappe, et des ambitions. Cela doperait la concurrence et la destination par la même occasion.
A moins que vous ne souhaitiez que la Semec ne reprenne la gestion de l'Acropolis...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com