TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Adriana Minchella (Cediv) : "Je n'ai jamais douté de l'avenir de la distribution..."

Congrès Porto 16/19 mai 2013 sur le thème "Vis ma vie !"


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 3 Mars 2013

Optimisme et tolérance : voilà les deux mots d'ordre du prochain Convenctour du Cediv qui se déroulera à Porto (Portugal) du 16 au 19 mai 2013 sur le thème "Vis ma vie !". Objectif : faire en sorte que chaque acteur soit informé des conditions dans lesquelles travaillent les uns et les autres. Adriana Minchella, président du Cediv nous explique le pourquoi du comment.



Le prochain Convenctour du Cediv se déroulera à Porto du 16 au 19 mai 2013 sur le thème "Vis ma vie !" - DR : JDL
Le prochain Convenctour du Cediv se déroulera à Porto du 16 au 19 mai 2013 sur le thème "Vis ma vie !" - DR : JDL
TourMaG.com - Pourquoi avoir choisi Porto pour votre Convenc'tour ?

Adriana Minchella
: "Il s'agit d'un coup de coeur.

Nous aimons beaucoup le Portugal qui est une superbe destination, proche, pleine d'atouts, où l'accueil est remarquable et cependant encore méconnue de beaucoup de professionnels français.

Il y a cette chaleur et cette vie que nous avons l'habitude de voir sur des destinations du bassin méditerranéen, avec ce petit plus que dégage Porto qui doit sa renommée au vin du même nom.

Celle-ci ne se limite pas à ses chais, nombreux encore dans la capitale.

Vous y trouvez également un centre historique, nommé lui aussi Vieux Porto, ou Ribeira, classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1995.

Ces différents attraits, sa proximité, les facilités de transport accordées par Transavia, un réceptif local disponible, et des hôtels de qualité que sont Le Palacio das Cardosas et l'Infante de Sagres, expliquent aussi notre choix."

TourMaG.com - Le thème retenu vise-t-il à apaiser les relations de plus en plus tendues entre producteurs et distributeurs ?

A.M. :
"Il ne faut pas généraliser : le Cediv entretient d'excellentes relations avec tous ses fournisseurs. Nous travaillons en étroite complicité et parvenons à développer notre marché commun.

Notre ambition, par le thème que nous avons choisi, c'est de faire encore mieux en rendant chaque acteur parfaitement informé des conditions dans lesquelles travaillent les uns et les autres, de leurs soucis, de leurs contraintes, de leurs obligations qui peuvent paraître parfois antinomiques avec les intérêts de leurs partenaires.

Adriana Minchella - DR
Adriana Minchella - DR
Nous sommes convaincus que, de nos échanges, sortiront quelques vérités, une meilleure compréhension, et donc la possibilité d'avancer encore plus vite dans l'intérêt de chacun et surtout de nos clients."

TourMaG.com - A ce propos, quelle est votre réaction sur la création d'un syndicat des TO par le CETO ?

A.M.
: "Je peux comprendre que les tour-opérateurs aient le désir et le souci d'exister au niveau de leur poids économique auprès des pouvoirs publics français et européens.

Je regrette cependant que la sacro-sainte règle de : une immatriculation = une voix n'ait pas permis aux T.O. de trouver la place qu'ils méritent et leur bonheur au sein du SNAV.

Je veux espérer que ce n'est pas du tout pour une question de personnes !

Cela dit, je ne doute pas que, dans le futur, les deux syndicats conjugueront leurs efforts pour présenter ensemble un front uni, chaque fois que les intérêts généraux de l'ensemble de notre profession seront en jeu.

Sans doute devons-nous, les TO d'un côté, les distributeurs de l'autre, défendre nos points de vue lorsqu'ils divergent, mais au final nous ne sommes rien les uns sans les autres."

TourMaG.com - Comment voyez-vous l'avenir de la distribution dans le contexte actuel ?

A.M.
: "Je n'ai jamais douté, et aujourd'hui moins encore qu'hier, de l'avenir de la distribution.

Si le voyageur moderne, équipé d'Internet, peut réserver tout seul des voyages simples, dès qu'un voyage ou un séjour comporte plusieurs éléments, il a besoin des conseils du professionnel avisé que nous sommes.

Cette spécialisation de nos interventions sur des voyages à forte valeur ajoutée redonne toute sa vigueur et son intérêt à notre métier.

Nous aurons sans doute moins de clients, mais chacun nous rapportera plus.

Conclusion, je suis plus optimiste que jamais et n'ai aucune crainte quant à notre avenir !"


Lu 1049 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com