TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Aérien : quels sont les métiers qui recrutent en 2017 ?

Des milliers de postes disponibles


Rédigé par Pierre Georges le Lundi 10 Juillet 2017

Des métiers de l'industrie, aux PNC et pilotes, en passant par la sécurité informatique ou l'analyse big data, le secteur de l'aérien français, porté par la croissance mondiale, se porte bien et recrute.



D'après le Gifas, dans l'industrie aéronautique française, 10 000 postes environ devraient être créés cette année © DR
D'après le Gifas, dans l'industrie aéronautique française, 10 000 postes environ devraient être créés cette année © DR
L'édition 2017 du Salon du Bourget aura permis de s'en rendre compte : l'aérien français se porte bien et recrute.

"Globalement, on est sur une dynamique qui est meilleure, la conjoncture s'améliore", résume Christophe Hardin, spécialiste de l'aérien et de la formation. "C'est le début d'un futur très bon cycle pour le secteur".

"Rien que dans l'industrie aéronautique, on prévoit entre 8 000 et 10 000 recrutements sur l'année 2017", d'après Philippe Dujaric, directeur de la formation au Gifas (groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), organisateur du Salon du Bourget et de son Forum Emploi-Formation.

55 000 visiteurs, "des jeunes en majorité, y sont venus découvrir une quarantaine de métiers de la filière aéronautique et spatiale, ayant des besoins en recrutements immédiats", précise Emeric d'Arcimoles, commissaire général du salon. Petit tour d'horizon.

Les métiers qui recrutent

Production

C'est d'abord dans l'industrie que la demande de main-d'œuvre est la plus forte. A la suite d'un salon du Bourget 2017 qui a battu un nouveau record de commandes (150 milliards de dollars et 897 nouveaux avions annoncés), la croissance du transport aérien au niveau mondial, portée notamment par le marché chinois, continue de pousser la demande de construction de nouveaux appareils.

10 000 embauches sont prévues dans l'industrie aéronautique française cette année, à tous niveaux de formation : ajusteurs, chaudronniers, soudeurs, intégrateur cabines mais aussi mécaniciens ou techniciens supérieurs.

"Cette montée en puissance des commandes de nouveaux appareils, l'arrivée de modèles comme l'A320neo ou l'A350, tout ça va se répercuter sur l'ensemble de la supply chain pour l'ensemble des années à venir". D'après les estimations, dans le monde, 550 000 techniciens seront ainsi nécessaires sur la période 2017-2036.

Conséquence également de la hausse du nombre d'avions en fonctionnement sur la planète, mais aussi de l'allongement des durées de vie des appareils, le recrutement d'employés de maintenance se porte bien chez les constructeurs comme dans les aéroports français.

PNC

"Il y a encore un an et demi, on déconseillait clairement le métier d'hôtesse et de steward. Aujourd'hui, on en est quasiment au plein emploi", relate Christophe Hardin. Toutes les compagnies françaises, Air France en tête, se sont mises à recruter des PNC, en faisant le métier le plus demandé cette année.

Principal vecteur de ce renouveau : les compagnies naissantes ou en construction. Chez Air France, le projet Boost s'accompagne d'une campagne de recrutement massive, une première depuis 2008.

Air Caraïbes, avec la création de French Blue, multiplie aussi les job datings pour personnels navigants, notamment à La Réunion. Volotea, Vueling, Lufthansa, mais aussi Norwegian et Aigle Azur, toutes ces compagnies ont aussi annoncé des recrutements en France.

Pilotes

De la même façon, d'après la dernière étude prospective d'Airbus, l'aviation commerciale mondiale aura besoin ces 20 prochaines années de 530 000 pilotes.

"La croissance rapide des capacités et le taux élevé de pilotes partant à la retraite créent un besoin accru (...), bien plus que dans n'importe quelle décennie précédente", confirme un rapport récent de CAE, spécialiste en formation aérienne. On parle même d'une pénurie de pilotes au niveau mondial, qui pourrait freiner la croissance du secteur.

Ainsi, Air France voudrait toujours recruter une centaine de nouveaux pilotes pour ses A320, et une soixantaine pour Transavia, destinés à remplacer les départs à la retraite.

Autres exemples, cet été, easyjet espère recruter 450 nouveaux pilotes, quand Ryanair a annoncé en rechercher un millier.

Sécurité informatique

C'est le constat que font l'ensemble des observateurs du monde de l'aérien : les questions de sécurité informatique demandent de nouveaux et d'importants besoins aux compagnies aériennes.

De la même manière, les métiers de l'analyse big data sont très recherchés par les compagnies françaises. "C'est une tendance de recrutement qui est très générale, et les compagnies aériennes ne communiquent pas précisément dessus, mais le besoin est bien là", explique Philippe Dujaric.

Entre brèches de sécurité, pannes informatiques comme l'a connu en mai British Airways, voire même cyber-attaques comme à l'aéroport de Kiev en juin dernier, l'aviation européenne subirait, d'après un rapport de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), environ 1 000 attaques par mois, en moyenne.


Lu 5658 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 16:00 Air Berlin veut être vendue au plus vite


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com