TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Aéroport de Beyrouth : le contrôle met de "l'huile sur le feu"...

11e Convention du Snav IDF


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 8 Avril 2009

18 bouteilles "suspectes" transportées dans les valises d'une vingtaine de ressortissants français ont failli être saisies lors de leur retour à Paris ce mardi par les services de sécurité libanais, assurés par l'armée à l’aéroport de Beyrouth.



Mais que contenaient donc les flacons suspects dans les valises des participants de la 11e Convention du Snav IDF ?

Une solution douteuse susceptible de contenir des éléments explosifs ?
Que nenni, il s'agissait n'innocentes bouteilles d'huile d'olive que l'Hôtel Mövenpick leur avait aimablement offert le week end dernier.

Des bouteilles destinées à être enregistrées en soute mais qui avaient, apparemment, tapé dans l'œil des cerbères alors même qu'ils n'avaient rien trouvé à redire au 25 cl d’eau minérale en bagage à main.

Ils ont donc, avec beaucoup de zèle, fait systématiquement ouvrir toutes les valises pour confisquer la marchandise.

Une ''Huile'' gradée a alors été consultée...

Aéroport de Beyrouth : le contrôle met de "l'huile sur le feu"...
En l’occurrence, la raison invoquée est qu’il aurait fallu des coffrets en bois pour transporter les récipients mis en cause... Merci à Mövenpick de bien vouloir prendre note la prochaine fois pour éviter de faire des offres de Gascon à ses invités.

Mais Gérard de Vion de Gaillon, administrateur, ne s'en est pas laissé compter et son sang de Breton n’a fait qu’un tour. Il a appelé derechef à la rescousse la chef d'escale Air France et… l'affaire s'est corsée.

Une "Huile" gradée a alors été consultée et un compromis trouvé. Selon les militaires, il fallait entreposer les bouteilles dans un carton pour pouvoir les embarquer.

Aussitôt dit aussitôt fait. Quelques minutes d'huile de coude plus tard, elles étaient douillettement rangées dans leur contenant. Sauf que les contrôleurs, vexés, ont jugé la taille du carton réglementairement "insuffisante".

Une mauvaise foi qui a exaspéré GdVdG. Dépité, il s'est souvenu qu'il avait été juge au Tribunal de commerce et a rendu une sentence à la Salomon : puisqu'on ne peut pas emporter les bouteilles incriminées, alors autant les restituer à leur propriétaire !

Eh oui, après tout, on va pas se « friter » pour si peu…

Lu 1898 fois
Notez


1.Posté par Michel NAHON le 09/04/2009 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment dommage... le départ du Liban s'est déroulé sur une fausse note, due à la convoitise d'un cerbère et à l'incapacité du transporteur à convaincre les gabelous locaux de notre bonne foi.
En tous cas c'est vrai que cette histoire d'huile a failli tourner au vinaigre...
Pas grave, I huile survive !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com