TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Aéroports de Paris : le racket de la pâte brisée…

l’hume(o)ur de Michel-Yves Labbé


Rédigé par Michel-Yves Labbé le Mercredi 25 Juillet 2007

Après avoir pourfendu et vilipendé les commentaires et contributions bidons des agences de postadvertising, Michel-Yves Labbé nous revient en très grande forme sur un ses « plats » favoris : Aéroports de Paris et ses vendeurs de quiches lorraines. Un sujet inépuisable et qui lui a déjà valu quelques dêmélés avec les gabelous locaux. Mais quel rapport avec le voyage ? Savoureux…



Aéroports de Paris ayant décidé de faire mon travail, en l'occurence, vendre des billets d'avion, j'ai, sans vergogne, décidé de m'occuper du leur.

Et j'ai découvert un "racket" pratiqué au milieu des halls d'Orly, au vu et au su de tous.
Prenez la quiche lorraine de chez Paul, le boulanger.

Elle est à 2.70 euros dans le centre commercial à côté de chez moi.
On trouve la même à 3.50 euros dans la boutique Paul en bas du bureau sur les Champs Elysées. C'est juste. Ce sont les Champs.

Cette fameuse quiche est maintenant à 4 euros dans l'implant Paul de l'aéroport de Nice Côte d'Azur. Et elle est vendue 4.90 euros chez Paul à Orly. Pas de clivage Ouest/Sud: même tarif.

Réponse du gérant à qui on fait remarquer que 4.90 c'est quand même 32 de nos ex-francs et que c'est pas donné pour une quiche presque anorexique: "avec ce qu'Aéroports de Paris nous taxe, on ne peut pas faire moins !" (sic)

On peut dormir tranquilles, amis agents de voyages...

ADP est donc 25% plus goulu que la Chambre de Commerce de Nice, dont j'ai peine à croire que ce soient des philantropes.

Combien de quiches sur lesquelles ADP a pris sa dîme ? Et encore la dîme ce n'était jamais qu'un dixième. Ici on est à 80% d'inflation juste pour être vendue dans ces aéroports que le monde nous envie !

Où passe l'argent des quiches ? Faut-il encore plus taxer les quiches?

A la réflexion cela m'a apporté une sérénité certaine. S'ils plombent autant Expedia et son moteur de vols secs, ils ne sont pas prêts de vendre des billets d'avion....

On peut dormir tranquilles, amis agents de voyages. Sauf à ce qu'Expedia ne soit pas raisonnable et dépense somptuairement pour prendre des parts de marché.
Mais comment une société qui fait de la pub prime time sur TF1 pour vendre des vols secs sans commission et des nuitées d'hôtels pas chères pourrait ne pas être raisonnable...
That's all folks !

Lu 6736 fois

Notez


1.Posté par ex-Jack le 26/07/2007 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le soleil qui inonde le bureau dans la fraicheur du matin et ce petit clin d'oeil, voilà une journée qui commence bien...ça donnerait presque envie de relancer les Jack Travel....

2.Posté par fabre le 26/07/2007 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Michel Yves, tu es un pote mais en plus tu as plein d'humour et cela vaut de l'or. Mon dada et celui de mon ami et associé Christian : c'est le racket des taxes diverses sur les billets d'avion. Comment faire travailler des agences sans leur verser une dîme sur les taxes perçues sur les billets. Les buralistes français se sont bien mieux débrouiller que les instances de notre profession. Ceux-ci arrivent à percevoir une rémunération sur les timbres postaux et timbres fiscaux. Bientôt une agence de voyages aura intérêt à proposer ce type de service à leurs clients pour avoir un début de rémunération....Voilà l'humeur du jour...Bonne journée à tous....

3.Posté par Dariot le 26/07/2007 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai eu beaucoup de plaisir à feuilleter ce bon article sur la pâte brisée. On a du mal à s'y retrouver, il nous faudrait un comparateur. Un Kelquiche ou un Isiquiche, un truc sérieux qui ne soit pas tarte.

4.Posté par Pierre le 27/07/2007 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après une bonne tranche... de rigolade, il me revient le souvenir d'un autre racket induit, ou plutot d'une insidieuse vente forcée :
Ou comment ,lorsque vous etes déjà en train de pester en attendant les bagages -dont le temps de délivrance en France bat souvent des records-, le compteur du parking, lui, égrène les euros dus sans tenir compte bien sur du motif qui vous retient prisonnier d'ADP.... Un jour j'avais posé la question à l'hotesse qui nous expliquait qu'il fallait s'armer de patience, nos bagages allaient être livrés dans ... une heure !
Je revois ses grand yeux clairs, interloqués, lorsque je lui avait demandé à quel guichet on pouvait retirer le coupon de réduction pour le parking. Est-ce si hallucinant que ça ?


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com