TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Afrique : la valse aérienne à 3 temps...


Rédigé par Jean DA LUZ le Jeudi 5 Mars 2009



Afrique : la valse aérienne à 3 temps...
C'est une drôle de danse qu'esquisse l'Afrique noire avec le transport aérien. Une sorte de valse à trois temps avec... un pas en avant et deux en arrière.
On a l'impression qu'il y a une malédiction sur ce continent. Un des rares où l'avion (ce n'est pas étonnant) continue de progresser.
Air Afrique, noyautée, corrompue, torpillée, s'est crashée avec fracas. Un beau rêve parti en fumée. Chaque Etat africain a alors voulu recréer son "Air Afrique" perso. On a vu ce que ça a donné. Les compagnies nationales, mal gérées, surdimensionnées ou confiées à des margoulins, s'effondrent les une après les autres, comme des châteaux de cartes.
Toutes ? Non, une petite compagnie avait réussi jusqu'à présent à tirer son épingle du jeu : Air Sénégal International.
Créée et gérée par des pros, bénéficiant de l'appui et de la logistique de la RAM, elle s'était taillé un joli succès.
Mais, c'en était trop pour les pouvoirs publics. Moralité : si une compagnie en Afrique ne tombe pas toute seule, il se trouvera toujours une âme charitable pour la prier de descendre... de son nuage ! CQFD.

Lu 2826 fois
Notez


1.Posté par Pascal SAHUQUE le 05/03/2009 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hélas oui et ce n'est qu'un début.

2.Posté par Sonny Tucson le 05/03/2009 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est hélas trop vrai.
Pour rappel, Air Afrique n'a subsisté pdt des années qu'en raison de la politique africaine de l'Etat français, qui a ainsi "obligé" UTA a subvenir aux besoins d'entretien de la flotte d'Air Afrique ...
Bref aujourd'hui comme hier donc, peut-on avoir confiance dans les compagnies aériennes de ce continent ?
Oui pour les nord-africaines type RAM, probablement avec South African, mais qu'en est-il de toutes les autres ? Notamment les petites compagnies utilisées par tous les TO mondiaux : exemple avec les safaris au Kenya ou en Tanzanie.
Qui entretient ces flottes de petits porteurs, quels moyens, quel kérosène, quels contrôles (pièces de rechange, formation pilotes et mécanos ...) ???
Merci pour vos commentaires pouvant clarifier cette impression, j'avoue que ma confiance pour prendre l'avion en Afrique (compagnies locales) a pris du plomb dans l'aile depuis quelques années !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com