TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Agent de voyages, ton métier fout le camp !

menaces sur le cadre légal de la profession


Rédigé par Jean DA LUZ - redaction@tourmag.com le Mercredi 9 Novembre 2005

La technologie internet est en train d'impacter en profondeur le métier de distributeur. C'est bien sûr une Lapalissade. Mais les développements croissants des moteurs de recherche, des comparateurs, des "nouveaux entrants" tels que les courtiers en ligne ou encore les administrations comme la Poste, qui s'intéressent à ce secteur en devenir, grignotent chaque jour un peu plus le cadre légal de l'agence de voyages.



Agent de voyages, ton métier fout le camp !
D'où l'interrogation des professionnels : faut-il encore souscrire aux obligations légales de la Loi de 1992 qui, rappelons-le, impose aux impétrants des obligations strictes à la fois en termes de formation, de garantie et de responsabilité civile ?
C'est, bien sûr, une position épidermique mais parfaitement compréhensible.

La responsabilité "lourde" de l'agent de voyages traditionnel est allègrement contournée sinon parfois bafouée par les nouveaux acteurs de l'e-distribution, à qui la technologie et ses possibilités infinies donnent des ailes. On frise la concurrence "déloyale" quand on ne la franchit pas allègrement.

L'éventail est large des petits débordements

De l'agence "border line'" qui a exercé pendant plusieurs années sans Licence, aux cas plus flous des courtiers en voyage ou des sites de compagnies aériennes qui, en proposant transport+location auto+hôtel frisent la correctionnelle, l'éventail est large des petits débordements causant parfois de grands dégâts.

Mettre en avant la spécificité, le savoir-faire, mais également les conditions d'exercice et d'accès au métier, relève désormais moins du corporatisme que de la légitime défense d'une profession qui a "payé" pour voir...

Un professionnel faisait remarquer dernièrement dans nos colonnes le flou artistique, sinon le b... qui règne au niveau administratif quant à l'attribution des précieux sésame permettant d'ouvrir boutique.

Et force est de constater que le paracommercialisme, mouton noir de la profession, a aujourd'hui droit de cité face au laxisme toujours plus grand des pouvoirs publics, lorsqu'il s'agit de mettre fin à des situations manifestes d'exercice illégal de la profession.

Les "nouveaux entrants" veulent leur part du gâteau

Alléchés par l'énorme potentiel que représente la distribution de voyage en ligne, les "nouveaux entrants" sont bien décidés à prendre leur part du gâteau, quitte à faire quelques entorses aux textes. Mais ce n'est pas, contrairement à ce que l'on pourrait penser, uniquement le fait des entreprises privées.

Pourquoi se gêneraient-ils en effet, alors que l'Etat lui même lorgne vers cette industrie qui pourrait donner un coup de fouet à des activités moins sexy et florissantes qu'autrefois ? L'exemple le plus récent est, bien sûr, celui de la Poste.

Mais il n'est pas le seul. Les exemples de CDT, CRT et Offices de tourisme (Cf Opodo), qui en prenant à l'aise avec les textes ne manquent pas. Dur, dur... mais que faire lorsque la politique s'en mêle parce qu'il faut contourner à tout prix une législation gênante ?

VOIR AUSSI LE BLOG DU CEDIV SUR CETTE QUESTION ET REAGIR

Lu 8948 fois
Notez


1.Posté par Nadine Lecourieux le 10/11/2005 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
onjour !!!
J'applaudis des deux mains votre article. Issue du milieu réceptif d'un ot (service que j'ai crée et dirigé pendant 25 ans), j'ai été licenciée et je viens donc d'ouvrir une agence et d'obtenir ma licence.... le parcours du combattant..... Entre les originaux des pièces ( et pas de photocopies), les garanties xxxx, la Préfecture avec à la tête une nouvelle "arrivée" qui n'avait jamais instruit de dossiers "agences", la CDAT où curieusement siège un administrateur du dit OT .... (12 voix favorable pour ma licence, une absention ???), le para commercialisme de cet ot, etc ...... etc.... il y a de quoi en décourager plus d'une !!!!!
Cordialement,

2.Posté par oleron voyages le 10/11/2005 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Se sentir moins seule dans cette jungle...Une fois de plus, le gouvernement se réveillera quand ce sera trop tard et que le chômage aura fortement frappé !!!Comment faire pression afin de respecter la législation ???Chaque jour, nous recevons des clients qui trouvent mieux sur Internet en prix et, qui plus est, en dispo ( c'est nouveau cela vient de sortir) : voire pour nous, Pierre et Vacances pas plus tard qu'hier, dispo sur Internet en achat direct par le consommateur et complet pour les agents de voyages!!! Ou Air France via Opodo moins cher que le net proposé par la cie via Amadeus !!!Des exemples parmi tant d'autres...De qui se moque t'on?Bon courage à tous mes collègues.P. Moreau.

3.Posté par Sabri Trabelsi le 10/11/2005 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,Je viens aussi d'ouvrir une agence et voici mon sentiment.- la création : pire qu'un parcours du combattant (le parcours du combattant, lui, est balisé et sans surprises !)- le paracommercialisme : une insulte à ceux qui se battent pour pérenniser leur affaire, tout en respectant le cadre juridique.- les pratiques de certaines compagnies aériennes et/ou producteurs qui vendent en direct (quelquefois moins cher que nous, sur certains poduits) : une attaque frontale non déguisée à l'intention de la distribution.Concernant les points 2/ et 3/, je n'ai cité que quelques exemples, tellement la liste saurait être longue. Comme tous les hommes et les femmes qui font ce métier passionnant, je me bats tous les jours et à tous les instants pour être compétitif, maintenir des emplois et créer de la richesse.Mal (?) défendu et isolé, il me reste ma pugnacité et mon courage.D'ailleurs souvent ce mot revient dans la bouche de mes confrères qui se demandent comment peut-on encore avoir confiance en l'avenir des agences de voyages !Beaucoup de courage à tous ceux qui se reconnaitront dans ce témoignage !

4.Posté par malamba makusu fiston le 23/07/2008 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'aimerais avoir un metier ou apprendre pour la vie .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com