TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France-KLM à l'assaut de l'Ecosse !

La compagnie ouvre une ligne directe entre Paris et Glasgow


le Jeudi 31 Mars 2016

Dans un contexte de stricte discipline de capacité, mieux vaut sélectionner avec soin les destinations sur lesquelles parier. Air France a choisi l'Ecosse, avec l'ouverture d'une nouvelle ligne entre Paris et Glasgow. Elle y rejoint ainsi son partenaire KLM qui ouvre également une ligne dans le nord de la région : Inverness. Au total, l'offre sur le Royaume-Uni va croître de 5 à 6% cet été. Un pays porteur, où le transporteur espère bien rafler des parts de marché.



L'aéroport de Glasgow a célébré l'arrivée du nouveau vol d'Air France avec un énorme gâteau bien crémeux. DR-LAC
L'aéroport de Glasgow a célébré l'arrivée du nouveau vol d'Air France avec un énorme gâteau bien crémeux. DR-LAC
Parfois, il ne faut pas chercher bien loin pour trouver des marchés d'avenir.

Le groupe Air France-KLM, dont la croissance estivale des capacités sur les lignes court et moyen-courriers est quasi nulle (0,7%), part aujourd'hui à l'assaut du Royaume-Uni, et plus particulièrement de l'Ecosse.

Air France a inauguré, le 27 mars 2016, une nouvelle ligne entre Paris CDG et Glasgow, la plus grande ville d'Ecosse, à raison d'une fréquence quotidienne en A318 d'une capacité de 131 sièges.

Le transporteur espère ainsi séduire 40 000 clients la première année, pour environ 50 000 sièges, soit un taux d'occupation de 80%. Des objectifs ambitieux à la hauteur du potentiel de la ville, selon Henri de Peyrelongue, le vice-président Europe.

"Glasgow possède une économie florissante. Sans compter l'effet positif du cours de la Livre Sterling sur nos recettes et sur le pouvoir d'achat des passagers".

La complémentarité du réseau Air France-KLM

Air France vise à la fois les hommes d'affaires (une dizaine espérés par vol) mais aussi les touristes.

Près de 200 000 Français visitent l'Ecosse chaque année, dont 20 000 se rendent à Glasgow.

"Nous avons enregistré d'excellents résultats sur l'Ecosse en 2015. Et cela faisait longtemps que nous n'avions pas augmenté nos capacités sur cette zone. Mais il est vrai que nous ne sommes pas les seuls," avoue Nicolas Henin, le directeur commercial Royaume-Uni et Irlande.

La ligne Paris-Glasgow est déjà opérée par easyJet avec un Airbus A320 quotidien d'une capacité supérieure.

Elle serait empruntée par 100 000 passagers chaque année. La compagnie britannique est d'ailleurs la première à l'aéroport de Glasgow, avec 20% de parts de marchés, suivie par British Airways (17%) puis KLM (4%).

Mais cela n'effraye pas Air France.

"Notre force c'est notre hub de Charles de Gaulle et toutes les correspondances offertes aux passagers vers nos vols long-courrier. Cela nous permettra de générer une bonne recette unitaire", espère Henri de Peyrelongue.

Il insiste également sur la complémentarité avec son partenaire KLM qui opère 4 liaisons quotidiennes entre Amsterdam et Glasgow, transportant chaque année 350 000 passagers.

La compagnie néerlandaise ouvre aussi une ligne sur Inverness (nord de l'Ecosse, région des Highlands) à partir du 17 mai prochain. Transavia se déploie également cet été sur Edinburgh. Enfin, le groupe est présent à Aberdeen.

Glasgow espère une croissance de 25% des visiteurs français

Au total, Air France-KLM dessert 4 villes en Ecosse et propose 631 fréquences de vols hebdomadaires vers 16 destinations au Royaume-Uni. Le pays est le quatrième plus gros marché du transporteur, justifiant une offre en croissance de 5 à 6% cet été.

"Grâce à notre réseau et nos hubs, les passagers peuvent entrer par une ville et repartir par une autre. Ils peuvent également connecter au choix sur Paris ou sur Amsterdam en fonction des correspondances", poursuit Henri de Peyrelongue.

Chez KLM, 40% des passagers provenant de Glasgow connectent sur une destination long-courrier et 30% sur l'Europe. Les proportions pourront toutefois être différentes à Paris du fait de l'attractivité touristique de la capitale : la moitié des passagers devraient s'arrêter à Charles de Gaulle.

Au final avec ce nouveau vol, Air France vise en premier lieu les Écossais, qui pèseront 40 à 45% de la clientèle.

Mais les passagers français devraient également être séduits par une ville dont l'attractivité touristique est en pleine croissance. La ville de Glasgow espère ainsi croître de 25% sur le marché français d'ici 2023.

Lu 2243 fois

Notez


1.Posté par Pommier le 31/03/2016 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au risque de me livrer à du "AF Bashing", proposer un siège "low-cost" (A318) dans une cabine "Business" à une clientèle haute -contribution : il n'y guère qu'AF qui a osé !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com