TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France : il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis…

la Cie va créer une filiale charter et low cost


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 19 Novembre 2006

Après avoir longtemps déclaré qu’elle ne croyait pas à l’avenir des low cost, après avoir usé de toute son influence et de ses compagnies partenaires pour freiner voire empêcher la déferlante low cost, après avoir esté en justice et menacé en vain les aéroports français tentés par les lignes à bas coût, la compagnie tricolore va (à son corps défendant ?), créer une compagnie low cost.



Avec l’annonce du lancement d’une compagnie filiale axée sur le tourisme et le low cost, Air France vient de balancer un sacré pavé dans la mare du PAF (Paysage aéronautique français).
Passons sur les modalités pratiques (Cf. article de VDM) pour analyser les conséquences d’une telle décision.

Tout d’abord, l’opportunité de la décision, qui semble s’être imposée d’elle-même. Normal : l’irrésistible ascension du trafic low cost a de quoi faire réfléchir. En Europe il est désormais de 17% et a dépassé 30% aux Etats-Unis. Aucun acteur du transport aérien ne peut rester indifférent à un tel phénomène.

Un phénomène qui n’est pas, contrairement à ce que l’on pourrait croire, uniquement une question de tarifs. Car, passé l’effet tête de gondole, le yield et les avantages découlant du nombre des fréquences, peuvent rendre très compétitives des compagnies régulières face à des low cost.

Les aspirations du consommateur contrarient les stratégies de hub

Non, la formidable montée en charge de ce type de trafic vient d’une aspiration plus profonde du consommateur qui contrarie la stratégie de hub de la compagnie tricolore : des lignes de point à point qui n’obligent pas le passager à remonter à Roissy pour se rendre en Espagne alors qu’il habite à Marseille.

Mais aucun acteur, aussi puissant soit-il, ne peut s’opposer longtemps à la pression du marché. Aussi, pour éviter le grignotage de certaines destinations, en particulier celles où les low cost ont obtenu des accords de « ciel ouvert », Air France se devait de réagir.

L’avenir nous dira si sa réaction arrive à point nommé ou si la Cie a déjà raté le slot en choisissant l’offensive judiciaire contre les aérogares low cost plutôt que la tactique du judoka. Certes AF a pour elle sa marque, sa connaissance du marché français et l’envergure d’un leader.

Mais les bons ingrédients suffisent-ils à réussir une « recette » ? « On naît low cost on ne le devient pas… » aiment à dire les pure players. Et force est de constater que les événements leur donnent raison. Peu de compagnies régulières peuvent, à notre connaissance, se targuer d’un tel exploit. Surtout lorsqu'ils s'engagent à respecter les grilles salariales en vigueur en France...

Il faut saluer l’arrivée d’une nouvelle compagnie

Mais le transporteur tricolore nous a déjà démontré qu’il était capable de réussir des paris osés. Par exemple, intégrer en douceur une concurrente à la culture et aux valeurs différentes des siennes pour en faire un redoutable machine de guerre commerciale.

Par ailleurs, Air France a d’autres atouts dans sa manche. Comme par exemple proposer aux tour opérateurs des sièges charter sur les destinations qui constituent aujourd’hui leur cœur de cible.

Partant, elle fait d’une pierre deux coups. Deux coup qui pourraient achever des transporteurs charter hexagonaux en pleine déconfiture, mais qui font les affaires des voyagistes, pour qui le transport aérien est devenu un véritable casse-tête.

Il faut saluer l’arrivée d’une nouvelle compagnie tourisme estampillée Air France, après la disparition en 1979 de sa filiale déficitaire Air Charter. Une bonne nouvelle, compte tenu de la réticence croissante des clients en la matière mais aussi des centaines d'emplois qu'elle va générer dans un secteur en crise structurelle.

Lu 15597 fois

Tags : amadeus
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par lebien le 03/10/2008 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour à tous je suis un jeune homme de 32 ans apres avoir beaucoup travailler dans plusieurs secteur car je ne trouvais pas dans le secteur ouje veux travailler
c'est le secteur qui se rapporte au voyages car j'aime beaucoup les voyages et les gens je suis ouvert d 'esprit et assez dynamique , sociable et je m intègre partout sans probleme car j aime les gens et les gens le voiens aussi donc c'est pour cela que je désire etre clients mystere car les voyages c'est passion et je suis célibataire donc assez disponible pour etre en mouvement

merci de m 'aider à trouver une société qui m embaucherais je suis un jeune tres serieux qui demande qu à reussir merci encore

21.Posté par remond le 29/08/2008 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'aimerai devenir testeur mystere

20.Posté par landormy le 13/05/2008 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour j'aimerai beaucoup devenir cliente mystère avec mon amie nous sommes très motivées et voyageons de temps en temps mais notre souhait serait de voyager en plus merci de me donner tout renseignements possible

19.Posté par BRIVOT le 16/12/2006 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SUITE MESSAGE PRECEDANT
NOUS HABITONS DANS LA REGION RHONE ALPES
CONTACT FAMILLE BRIVOT
ejcimmobilier@wanadoo.fr
06 81 11 41 87

18.Posté par BRIVOT le 16/12/2006 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
je suis marié avec trois enfants et nous aimerions mettre au service de l'hotelerie et de la restauration ou d'un tour opérateur notre expérience de la vie et du gout en devenant "client mystère". Le territoire Francais nous convient parfaitement mais nous pourrions aussi pour vous satisfaire partir à l'étranger. Nous espèrons interésser une société. Ecrivez nous.
peit cv rapide
Père 44 ans directeur d'agence immobilière
Mère 43 ansEsthéticienne à son compte
Fils 22 ans Salarié
Fille 12 ans Collègienne
Fille 10 ans Collègienne

17.Posté par da mota florence le 13/12/2006 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je souhaiterai devenir client mystére afin de tester différentes destinations .Pouvez-vous m'aiguiller svp.Bien cordialement

16.Posté par nunes le 11/12/2006 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauser une candidature chez air france, dans quelles conditions,
avoir recours à des stages de formations avec l'anpe.

15.Posté par Jérome Lebrun le 09/12/2006 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réponse à Inde: Parce que les lowcosts ne font pas pareil peut-être? Lisez un ou deux articles du PDG de Ryanair, et ses déclarations à l'emporte-pièce sur Air France, BritishAirways et les autres...
Je trouve au contraire que British Airways a 100% raison de défendre son positionnement en dénoncant tous les coûts cachés des "low cost", qui passent leur vie à dire aux clients qu'ils sont les moins chers et en même temps essaie de convaincre les analystes financiers que leurs recettes unitaires sont en hausse constante, grace à toutes les ventes annexes réalisées en sus du billet. C'est paradoxale non? De qui se moque-t-on? Regarder les derniers résultats de easyJet et Ryanair, et ouvrez les yeux!!!

14.Posté par Inde le 02/12/2006 01:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pendant ce temps BA continue de casser le "low cost" sur un site pour le moins contestable dans la forme puisqu'il ne laisse aucune place à la défense des compagnies mis en cause et jette le discrédit sur l'ensemble d'entre elles en ne permettant pas de les citer nommément. Pas très joli joli tout ça...

http://www.serviceapresvol.com

13.Posté par egizia le 29/11/2006 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trois reflexions à propos de la "révolution" AF:
1° Naguère cette compagnie a présenté les low cost dans des visuels publicitaires sous la forme d'avions pourris aux sièges défoncés avec des distributeurs de boissons et des poignets comme dans le métro. Va-t-elle transformer ses appareils ainsi pour être en conformité avec sa vision du bas prix?
2° Parce que la France n'a pas signé le protocole UE Maroc pour le transport aérien, Ryanair a dû annuler ses vols au départ de M2. Gageons donc que la signature va maintenant intervenir rapidement... pour qu'AF Roi Soleil puisse briller là-bas chez notre cousin le Roi... du Maroc
3° Les prix d'appel de Transavia 29.99 euros ne fonctionnent que très rarement même pour les early birds (vols du mardi et du jeudi par exemple...). Transavia n'est pas une low cost au sens Easyjet mais une compagnie à couts très variables. J'ai hâte de voir les vols à 50€ TTC d'Air France sur le Maroc!!! C'est plus fort que Ryanair!!!
En conclusion, travaillant en province, à Nice, cette annonce d'AF ne m'apporte rien, comme d'habitude avec une compagnie qui se désengage peu à peu de la province malgré ses effets de pub et qui va réfléchir à des dessertes au départ de province si elles sont rentables... C'est vrai Nice-Tunis ou Marseille Casa, est-ce rentable? Y-a-t-il des clients? Technocrates parisiens vous êtes fifres... et des menteurs!

12.Posté par Damak le 27/11/2006 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Marseille Tunis c"est pour quand et ça sera à quel prix vive la concurance

11.Posté par Inde le 27/11/2006 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et le low cost vers l'Inde ou la Chine ça arrive quand ???

10.Posté par Alain le 21/11/2006 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je salue cette décision. Pour ce qui concerne la part de marché à prendre, il y a de quoi faire. Air France Soleil va prendre une place que l'on a pas voulu laisser à EasyJet.

C'est une bonne nouvelle économique. Ces lignes vont générer des emplois tant que pour le personnel au sol que pour les PN français laissés pour compte depuis la disparition de nombreuses compagnies françaises.

Les salaires seront ceux du marché. Les PN des low-costs sont bien rémunérés et cela grâce à une productivité supérieure aux collègues travaillant au sein de compagnies régulières.

Il faut espérer que ce projet profite à tous, y compris aux anciens PNT qui ont passé l'âge limite des sélections d'Air France.

Signé : Un PNT qui galère de compagnies en compagnies depuis que l'Etat est venu au secours de la compagnie nationale. Enfin, des retombées pour tous.

9.Posté par Frédéric FEBVRE le 21/11/2006 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec cette nouvelle annonce, le charter français est définitivement mort. En effet, après une succession de dépôt de bilan ces dernières années, AF ramasse les mietttes. Il n'aura fallu, à notre chère compagnie nationale, que de la patience.
Contrairement à ce qu'il est dit dans l'article de Mr Da luz, AF ne crée pas beaucoup d'emploi. Savez-vous combien d'employés des compagnies défuntes, ont retrouvé du travail? Réponse: 30% d'après les statistiques du bureau emploi de la DGAC.
Les 70% restant n'ont toujours pas de travail ou se sont expatriés dans les compagnies dites low cost (par exemple: 50% des pilotes d'AIR HORIZONS sont chez ....RAYANAIR !) . La politique de recrutement d'AF sera toujours très hautaine et mytérieuse. En attendant, les syndicats s'inquètent pour les retraites....
Heureusement qu'il y a des compagines low cost EN DEHORS d'AIR FRANCE.

8.Posté par Handou le 21/11/2006 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous osons esperer que cette nouvelle initiative d'air france , que nous saluons, touchera le continent Africain. E effet les prix du transport vers cette destination ou les revenus des habitants sont tres faible restent jusqu'a present tres eleves. Ceci evidement ne facilite pas le developpement du tourisme dans cette region, malgre l' enorme potentiel dont elle dispose. Je reconnais qu'Air france a deja fait beaucoup d'effort dans le domaine, mais un petit plus ne fera que du bien
Merci

7.Posté par Filicadi le 21/11/2006 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Les grilles salariales en vigueur en France"...Force est de constater que certains clichés ont la vie dure. Les low-cost n'ont pas bati leur succès sur de bas salaires mais sur des structures légères et extrèmement réactives (entre autres) .Avant d'écrire n'importe quoi,il conviendrait de jeter un oeil sur les rémunérations des PNT et PNC de ces low-cost.Si les mauvaises conditions salariales étaient la clef du succès,Air med, Axis ou autre Blue Line seraient aujourd'hui des acteurs de référence. Il faut manifestement chercher ailleurs...
Quant à l'arrivée d'Air France sur ce secteur il découle également en sus de la necessaire réaction commerciale du constat de l'incapacité en France à avoir des cies charter dirigées par autres choses que d'opportunistes branquignols...Alors finalement place aux pro. et tant mieux pour les clients.

6.Posté par bad le 21/11/2006 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas du tout d accord avec AF ils ont enormement améliore leurs relations clients et de toute facon pour etre au niveau des low cost ce n est pas difficile.Il n y a aucun service client.
L arrivee d AF sur le charters va rassurer les TO sur l avenir du charter .La situation devient complique si on veut travailler avec des compagnies charters Francaises.Corsair ne fait que du long courrier et reste la compagnie du groupe TUI.Star assure son maintien en rachetant des TO.Europe Airpost 100% La Poste .Il reste AIR MED rare compagnie indépendante

5.Posté par David le 20/11/2006 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je note tout de même un beau changement dans la culture relation-client des PNC Air France. Il faut arrêter d'entretenir de vieux démons : fini l'hôtesse pas aimable chez AF.
Un virage à 180 degrés a été effectué par la compagnie il y a de ça une bonne dizaine d'années. Tout le personnel front line y compris le PNC est audité par des clients mystère. Chaque personnel doit respecter un certain nombre de balises de service tournées essentiellement vers le client.
Peut être qu'Air France n'a pas eu la culture client comme le dit M. Trémon, mais dorénavant elle se l'apprend.
N'est elle pas la première compagnie aérienne dans le monde certifiée pour sa qualité de service?
A méditer

4.Posté par pascal trémon le 20/11/2006 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Air Charter BIS vient de naître. AF n'a pas la culture commerciale et marketing. Il y a d'excellent technocrates dans cette compagnie; point barre! Faire du low cost c'est creux. Ca signifie quoi exactement? Maîtriser ses coûts, mais comment maîtriser ses coût dans un pays de gabegie, de carnets d'adresses et de copinage. AF n'a pas la culture client et ça commence par leur PNC. Si faire du low cost c'est ne plus servir de repas à bord et faire payer les soda; ça tout le monde sait faire.

3.Posté par Aymeric Werth le 20/11/2006 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vu de province le poids anti-concurrence d'Air France contre les compagnies à bas coûts a toujours pris un sens précis de monopole et donc de billets très chers (Strasbourg par exemple mais beaucoup d'autres). Ce n'était qu'une question de temps et, fait amusant, c'est le TGV qui aura précipité les choses. Ce qui ne doit pas freiner les low-cost à maintenir leur présence et la pression sur Air France car ce marché représente non pas une régression mais bien un véritable potentiel ce que Air France commence à comprendre seulement maintenant.. Les mentalités évoluent lentement au détriment des voyageurs (comme toujours) !

1 2

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com