TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France : la grève perdant-perdant ou l’effet boomerang...

aucune catégorie d'acteurs ne sera épargnée


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 4 Novembre 2007

Le mouvement social du personnel navigant qui a secoué pendant 5 jours Air France la semaine dernière, laissera des séquelles. S’il a déstabilisé la Direction, « surprise » par l’ampleur de la contestation, il n’épargnera ni syndicats, ni professionnels du tourisme ni même ceux-là même à l’origine des revendications. Une sorte de grève perdant-perdant. Démonstration ?



AF qui accomplissait jusqu’ici un véritable sans faute, vient de prendre un sérieux camouflet. La Bourse ne lui dira pas merci !
AF qui accomplissait jusqu’ici un véritable sans faute, vient de prendre un sérieux camouflet. La Bourse ne lui dira pas merci !
Air France n’a rien vu venir. Telle une bulle, le ras-le-bol du PNC a explosé sans tenir compte des préavis et des accords qui prévoyaient des négociations préalables.

Un ras-le-bol exacerbé par la frustration de plusieurs années de gel des salaires aggravée par une demande croissante de productivité, privatisation oblige.

Un cocktail détonnant tandis que dans le même temps le traitement du PDG, lui, connaissait une embellie sympathique…

Le premier perdant ? La compagnie toute entière bien sûr. Dans l’immédiat Air France chiffre à 60 millions d’euros sa perte directe, chiffre qui devra être affiné, selon ses dires. En réalité, la perte commerciale, elle, sera sans doute beaucoup plus lourde.

Au niveau de l’image, AF qui accomplissait jusqu’ici un véritable sans faute, vient de prendre un sérieux camouflet. La Bourse ne lui dira pas merci !

Communication : c’est le système tout entier qui a buggé !

Jean-Cyril Spinetta qui avait réussi à surfer sur la crise du transport aérien au lendemain des attentats du 11 septembre et mené à bien l’incroyable challenge du mariage Air France-KLM, s’est pris les pieds dans le tapis « social »...

Un accroc que le président d’Air France, penaud, a dû reconnaître publiquement, présentant ses excuses aux dizaines de milliers de passagers floués et piégés à Orly et Roissy. Des passagers dont on a irrémédiablement gâché les vacances ou les rendez-vous d’affaires, faute d’un dispositif de communication efficace.

Comment Air France qui rêve de devenir une e-compagnie et multiplie les gadgets (ROC, eticket, SMS, résa par mobile, Bornes BLS, fast track…), s’est-elle plantée de manière aussi magistrale alors qu’il s'agissait tout simplement de prévenir ses clients ?

La direction se retranche derrière la réglementation, mais force est de constater que c’est le système tout entier qui a buggé. C’est tout le plan de communication de crise de la Compagnie qui est à revoir.

Les grands perdants de cette grève sont aussi les professionnels. Les voyagistes qui ont pommé des centaines de milliers d’euros dans les prestations terrestres qu’ils ont dû régler et auront probablement du mal à récupérer.

Mais les agents de voyages, premiers interlocuteurs des clients n’en sortiront pas non plus indemnes. Dans un premier temps ils ont dû faire des pieds et des mains pour caser leur clients et, lorsque ce n’était pas possible, les « protéger » sur d’autres vols.

Professionnels : on restaurera difficilement la confiance...

Un véritable exercice de haute voltige où le moindre faux pas se paie cash. Et des « ratés » il y en a eu des centaines avec des milliers de mécontents à la clé.

Comment dédommager un secteur professionnel fragilisé où la confiance est le dernier lien qui rattache le client à l’agence traditionnelle ?

Bien malin qui trouvera la réponse. Et les menaces de plaintes des Réseaux contre Air France n’y changeront rien. On indemnisera, peut-être, un préjudice matériel mais on restaurera difficilement la confiance.

Last but not least, le personnel navigant devra, lui aussi, payer sa quote-part du conflit. Compte tenu de la place d’Air France dans le transport aérien français, la grève a littéralement paralysé une grande partie du trafic aérien du pays.

Un phénomène qui n’a pas échappé aux Pouvoirs publics. En effet, Air France a beau être privatisée, l’Etat en est encore le principal actionnaire.

D’autre part et compte tenu des parts de marché détenues dans le trafic aérien national par ce transporteur, il serait logique que lui soit applicable le « Service minimum » prévu pour la SNCF et la RATP.

Une disposition qui arrangerait plutôt la Direction d’Air France… mais pas vraiment les Syndicats !

Alors, vous avez dit perdant-perdant ?

Lu 14011 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par stephane le 11/12/2007 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en reponse a garnier... feneant... vous avez du vous etre faineant sur les cours d orthorgaphe? que faites vous dans la vie? et combien gagnez vous??? tres limité comme discours je trouve

29.Posté par garnier le 07/12/2007 00:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j espère que ce tas de feneants ne gacheront pas encore les vacances de nôl des millions de personnes la ils pourront dire adieu à leur image

28.Posté par Stéphane le 30/11/2007 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les PNC ont surement d'excellentes raisons de vouloir négocier ou conserver certains aménagements. Cce n'est pas à nous d'en juger.
En revanche : pourquoi toujours faire des grèves aux dates de départ en vacances ? Pourquoi ne pas les faire en semaine lorsque la clientèle affaires voyage (eux ils peuvent reporter leurs r-v) plutôt que de pénaliser toujours des familles ou des vacanciers ? Il semble qu'un nouveau préavis de grève soit déposé du 17 au 25 décembre... C'est nul ! N'est-il pas temps d'inventer autre chose en essayant de faire pression sur les Directions et sur vos représentants syndicaux qui sont pas très capables en négo...

27.Posté par Karine le 27/11/2007 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si je comprends bien Michele, les PNC sont raleur, feignant et assiste (oui parcque ca peux pas etre de moi qu'il s'agit ou sinon, je vous prie de bien relire mon post:)). Je n'allais pas jusque la... juste que je ne comprennais pas pkoi le pays devait "payer" (sous x formes, greves et impots, oui monsieur... un des principaux actionnaires d'AF, c'est l'etat.... je vous laisse deviner d'ou vient l'argent...) le choix d'un metier ... Je ne vous fait pas payer mon tps min de travail officieux alors ke l'officiel est bien 35h (eh oui madame...j'y suis normalement assujettie par ma convention collectif et accord de branche)..... c'est tout....et je suis desolee monsieur, je ne suis pas du tout convaincue de votre argumentaire...

26.Posté par michèle le 23/11/2007 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à Karine et à Franck
Madame lorsqu'on est cadre, je suis désolée mais vous n'êtes plus assujettie aux 35 h, et en ce qui concerne Franck pour répondre à sa remarque, si on paye des impôts soyez contents c'est que vous gagnez de l'argent. On amuse beaucoup de pays sous développés avec nos plaintes éternelles.
Le Français raleur, feignant est le reflet d'une société assistée.

25.Posté par Frank le 22/11/2007 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à Karine: Madame,
1. Si vous saviez les conditions de travail qui vous attendaient comme cadre, vous seriez mal placée pour vous plaindre. Les PNC ne savaient pas ce qui les attendaient puisque le problème est précisément que les conditions ont changé, qu'elles s'y sont d'ailleurs adaptées, mais que la direcftion d'AF ne leur est pas reconnaissante. Un vol en avion en tant que passager à rester assis est déjà fatiguant (notamment le bruit permanent), alors umaginez à la longue. On peut comme cela approcher des limites supportables à long terme et finalement incompatible avec la sécurité.
2. Si les impôts en France vous massacrent, allez voir dans les pays voisins: que les imôts sont élevés en France est une croyance non fondée.
3. Vos impôts ne paient aucun dégat. Air France a été recapitalisée une fois, il y a longtemps, et parce qu'elle était sous capitalisée avant quand elle était publique. Sans cela elle n'aurait pu se battre et avoir la place qu'elle occupe aujourd'hui et qui rapporte bcp à la France qui a donc là fait une bonne affaire. A titre de comparaision la faillite de la Sabena a coûté à la Belgique bcp plus que tout l'argent qu"elle y avait jamais injecté.

24.Posté par Karine le 21/11/2007 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour a tous... Il faudrait m'expliquer une chose.... vous vous plaignez d'un style de vie impose par votre travail... mais il me semble que vous l'avez choisi? Je ne me plains pas de mes choix... donc pourquoi utiliser les mots sacrifices et mecontentement quand on a "choisi" de mener cette vie... il y a quelque chose qui m'echappe... Je suis cadre, je travaille 60 hr par semaine alors que je devrais en faire 35, je bien eviidemment pas payee pour.... je le savais...je ne m'en plains pas et je ne fais pas greve pour.... c juste normal.
Vous comprendrez donc pourquoi la France ne comprend pas et n'adhere pas a votre "malaise"...
et bien evidemment... en tant que cliente, je ne vous verrais plus de la maniere, et en tant que citoyenne payant une partie des degats via mes impots qui me massacrent... vous ne faite qu'hatiser ma deception et colere. Attention... un jour, comme pour la SNCF/RATP c'est le pays que vous allez vous mettre a dos... a mais j'oubliais... ceci n'a point d'importance....

23.Posté par pejus le 16/11/2007 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AF "Les Dieux du ciel"
Si nos divers gouvernements successifs avaient joue le jeu , vu la dette ENORME de cette compagnie , elle en serait au stade de PAN AM ou autre c est a dire DISPARUE Voleraient de nos jours UTA AIR LIB .
Mes SEIGNEURS d AF sortaient de votre cocons bien chaud , mettez le nez dehors , n oubliez pas que vos privileges, votre salaire confortable, votre petite vie paisible vous les devez aux contribluables qui ont paye pour boucher votre dette
et arreter de regardeer que votre nombril l!!!!!!!

22.Posté par un PNC heureux est un client Heureux le 09/11/2007 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bon soyons serieux, délégué syndical à AF je peux vous dire que cette grève si nous avions pu l'éviter nous l'aurions fait car nous sommes nous syndicats AF dans un esprit de construction et non de destruction.
malheureusement la direction a fait la sourde oreille depuis des années au malaise grandissant chez les PNC, qui ont donnés beaucoup pour que AF soit au top aujourd'hui.
qui voudrait honnêtement travailler 65% la nuit,les week end,les jours fériés,noël,le jour de l'an,le jour de l'anniverssaire de vos enfants,de votre femme ou mari, avoir ses vacances d'été imposées au mois d'octobre, de plus un PNC long courrier prend 10 décalages horaires par mois et un PNC moyen courirer se lève regulièrement à 3h du matin pour aller travailler et revenir chez lui ou être dans un nouvel hôtel que vers 17h/18h et recommencer le lendemain et encore le lendemain (et ce travail s'effectue a 10.000 m d'altitude dans un endroit confiné où l'air est rarifié car l'air est recyclé qu' à 50% avec un taux d'hydrometrie inférieur à 5%)...et j'en oublie.... ( alors nous sommes toujours des privilégiés?)pour les avantages! les billets gratuits n'existent plus....c'est devenu un luxe pour nous de prendre des GP(gratuité partielle) tant ils sont chers.Pour le CE : il faut réserver tellement longtemps à l'avance et ayant notre "emploi du temps" c'est à dire notre planning ,que le 25 du mois pour le mois suivant, qu'il nous est souvent impossible d'en profiter! Et oui on vol le week-end et les jours fériés (pour mémoire)
je vous le dis si la date de la grève est tombée pendant les vacances de la toussaint,ce n'était pas calculé mais nous n'avons pas eu le choix vu l'urgence, cela nous fait aucunement plaisir de priver des familles de vacances.....
alors vous qui êtes clients d'AF ne vous trompez pas de cible, nos demandes ne sont que: NEGOCIER ET PRENDRE EN COMPTE LES ANNEES DE SACRIFICE POUR NOTRE COMPAGNIE;
alors vous qui êtes nos clients soyez solidaire avec nous qui prenons et prendrons soins de vous(securité avant tout) lors de vos prochains voyages.
Vous nous dites que voyez notre sourire et notre accueil mais si ce sourire et cet accueil cachent un malaise un jour vous ne verrez que notre malaise lorsque vous montrez à bord! ne vous trompez pas de cible!
soutenez nous et bienvenus à bord.

21.Posté par Sylvain le 08/11/2007 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le metier de PNC (Personnel Navigant Commercial ou hotesse de l air et steward) est helas mal connu du public. Il y a un vrai role de securite a jouer, et une formation tres poussee ... nous ne somme pas seulement la pour servir des cocas ... Les cocas c est le petit plus.

20.Posté par sophie le 08/11/2007 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hotesse de l'air boulot de rêve toujours à droite à gauche (même si c'est fatiguant), boissons gratuite dans les hôtels (alcools à volonté), possibilité de sympatisé avec les collègues souvent mignions...salaire pas mal non plus enfin je ne pourrais pas m'en passer...

19.Posté par pencran le 08/11/2007 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le probleme est plus grave,il y a qu'une seule companie en France,laissons une concurrence s'installer dans notre pays autre que celle crée encore et didigée par AF.Monsieur B s'inquiete des repercussions,mais n'est ce pas lui qui a tout fait avec sont collede De R pourque Air lib s'éteigne.
CQFD il faut une réelle concurrence .

18.Posté par jean jean le 08/11/2007 01:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dans la vie il faut prendre sa place car personne ne te la donnera,...les concours à A.F.et ailleurs sont ouverts,il suffit de les passer et de les réussir,...et tant mieux s'il y a des jobs sympa et pas trop mal rémunérés....TOUT le monde ne peut pas etre pilote ,et serveur dans les zincs (stewards) je trouve cela plutot sympa.. il y a bien pire....et puis ce sempiternel mal Français de toujours regarder l'assiette du voisin. Chacun fait le job qu'il aime ou qu'il peut,car qd on n'est pas patron, faut bien casser la croucroute pas vrai...les avantages s'il y en a ,il a fallu que les anciens se battent pour les avoir et il faut aussi se battre pour les garder....that's life n'est-ce pas? et cela quelle que soit l'entreprise..!

17.Posté par nono98 le 07/11/2007 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi parle t'on de prise d'otage???
les aéroports et les autres compagnies ont fonctionnés que je sache....
Une prise d'otage c'est lorsque les agents de la SNCF bloquent les rails ou lorsque les routiers font des opérations escargots!
Dans le cas présent la concurrence fonctionnait et j'ai pu partir en vacances de cette façon....

16.Posté par nono98 le 07/11/2007 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi parle t'on de prise d'otage???
les aéroports et les autres compagnies ont fonctionnés que je sache....
Une prise d'otage c'est lorsque les agents de la SNCF bloque les rails ou lorsque les routiers font des opérations escargots!
Dans le cas présent la concurrence fonctionnait et j'ai pu partir en vacances de cette façon....

15.Posté par claude le 07/11/2007 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bien sur ce n'ai pas un travail de tout repos avec des contraintes exigentes et je pense que votres salaire est largement merite face a une demande de productivite de plus en plus pessante pour les acteurs de la profession mais je trouve quil serait plus judicieux d'avoir des comites d'alerte qui intreviendraient apres de votre direction plutot que de radicaliser un conflit qui penalise votre clientelle qui prend en otage des tous le monde

14.Posté par luc leroy le 07/11/2007 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour votre façon de voir vos clients.....
Clients qui vous permettent de gagner visiblement des salaires superieur à la moyenne.
C'est d'ailleurs bien pour vous, mais avez vous pensez au gens qui souhaitaient partir quelques jours et qui comptaient sur votre serieux vos competances et votre sourir!!!
Je pense que vos clients ne vous regarderont plus jamais de la meme façon.
Dommage!
Un client fidele

13.Posté par JMS le 07/11/2007 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beaucoup de bruit!!!!
Passons sur Spinetta qui comme les énarques n'a pas raté de " rester droit dans ses bottes". Quant à son salaire, il est des plus honnêtes, loin de celui d'autres patrons parfois moins efficaces!
Quant au PNC d'Air France il faut bien reconnaitre qu'il n'est pas des plus souriants dans le service à bord mais je m'attache plus à reconnaitre son efficacité dans ce qui reste le fond de son métier : la sécurité, comme ont pu le constater, par exemple , les passagrs de l'A 340 à Toronto ou ceux de l'A 320 en Alsace, en 1988, lors d'un sulfureux vol de démonstration.
Mais quand on fait une grève que l'on souhaite comprise et acceptée, n'attirant pas de courroux, on l'a fait plus courte et mieux ciblée.
Pénaliser la clientèle "loisirs" à basse contribution de préférence à la clientèle "affaires" à hautre contribution et de surcroit durant 5 jours ne peut qu'amener le public à critiquer très sévèrement le mouvement.mené par des "nantis" et faire sourire la direction quant au coût des dégats!!! .
C'est ce qui s'est passé!
Quant à la pénébilité et la productivité il est vrai que sur très long courrier et fort taux de remplissage c'est dur.....mais pour les autres vols c'est quand même plus doux . Il y a aussi beaucoup d'avantages et c'est toujours moins dur que beaucoup d'autres métiers : la métallurgie, la grande distribution etc....

12.Posté par flyingturkey le 07/11/2007 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne nous rabaissons pas cher amis a répondre aux invectives de ces passagers frustrés de ne pas avoir les moyens de voyager dans nos avions. plaignons les. Ils ne resterons que des pasagers low cost, avec une vie low cost, surement une femme lowcost et un boulot lox cost. ils deversent leur meme bile nauseabonde sur les employés d' entreprises dont ils n'ont pas acces comme nous aux produits : mercedes, hilton, hediard..........

rejouissons nous de voir que notre greve a porté : ils nous detestent mais ca n'a jamais été autrement non.

Cela s' appelle : la jalousie, l'envie et la convoitise. c'est pas tres beau, ca frustre mais quand on est de notre coté, qu'estce que c'est bo, !!!

allez salut les frustrés, je remonte dans mon avion, direction new york avec mes hotesses. qu'et ce que je vais me régaler.

bonjour de ma part a l'usine hein !!

11.Posté par blero3 le 06/11/2007 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le pierre cordier il est mur pour se pendre dans les chiottes de son zinc ...çà c'est un vrai blaireau embrassons nous camarades!

1 2

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com