TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Air France va-t-elle arrêter ou réduire ses bases de province ?


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 2 Mai 2013

Dans un entretien accordé au “Monde”, Alexandre de Juniac, PDG d'Air France, reconnaît que le plan “Transform 2015” (5 122 suppressions de postes) ne suffira peut-être pas pour redresser les comptes de la compagnie. Par ailleurs, la réduction voire la fermeture des bases de province pourrait être envisagée.



Il va peut-être falloir durcir le plan de restructuration en cours, “Transform 2015”, selon Le Monde (LIRE)

Cette fois-ci on “taperait” sur “le court et le moyen-courrier" qui après une perte de 500 millions d'euros en 2011 a remis le “couvert” avec 700 millions d'euros passés à la trappe en 2012.

L’UNAC, syndicat des personnels navigants, s'interroge “sur l'efficacité de la politique mise en place par l'entreprise".

Les trois bases de province ouvertes à Marseille, Nice et Toulouse, sont un échec et “continuent à perdre de l'argent", selon le Monde.

Le PDG d’Air France se “défausse” sur son prédécesseur Pierre-Henri Gourgeon, lui n’ayant fait que "prendre le train en marche".

L’avenir de ces bases sera remis sur le tapis en septembre et leur fermeture, totale ou partielle, n'est pas à exclure. On pourrait arrêter les lignes les moins rentables.

A en croire l'UNAC, cette révision à la baisse de l'activité des trois bases serait la conséquence d'une mauvaise appréciation ou de la "sous-évaluation de la saisonnalité" de la clientèle loisirs.

Une "clientèle de touristes", par définition "pas régulière tout au long de l'année", ironise le syndicat.

Lu 3094 fois
Notez


1.Posté par Gilles le 02/05/2013 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Le principal problème d’Air France est ailleurs. Ce n’est pas une histoire de coûts du travail, mais des stratégies fantaisistes avec des raisonnements de boutiquiers à courtes vues de la part des dirigeants depuis une vingtaine d’années qu’il faut remettre en cause dans cette histoire.
Pour satisfaire le lobby de l’ADP, les dirigeants d’Air France, depuis la nomination de Christian Blanc en 1994 que l’on nous a fait passer pour le sauveur de la compagnie, ont voulu tout concentrer leur activité sur CDG pour en faire la principale plateforme de correspondance en Europe, rien que ça !!! Mais quels procédés a-t-on utilisé pour y parvenir ? Pas sûr qu’ils étaient très loyaux ?

En effet pour parvenir à être champion d’Europe des plateformes de correspondance, il fallait bien sacrifier ailleurs en trouvant un bouc émissaire idéal, tout cela s’est fait au détriment des aéroports des autres villes françaises qui ont vu leur développement international verrouillé afin d’obliger leurs habitants à faire leur correspondance par Paris. Mais ce système a ses limites, surtout à Nice et à Lyon où Emirates est en train de prendre des passagers à Air France surtout vers l’Asie, et la correspondance via CDG n’est plus viable, d’ailleurs la ligne Nice-CDG perd de plus en plus de voyageurs tandis que Nice Dubai ne cesse pas de s’accroître. On nous fait croire que pour Air France les coûts d’exploitations pour ouvrir une ligne aérienne intercontinentales au départ d’une autre ville en France que Paris seraient trop exorbitants, c’est ce que l’on veut nous faire croire, mais officieusement c’est du affaire de clientélisme, de lobbying et de gros sous dans le seul but de satisfaire les intérêts économiques de l’ADP, mais au mépris des usagers.
Air France devrait remettre en cause l’hyper concentration de son activité internationale et intercontinentale sur Paris CDG et ouvrir des hubs à Nice et à Lyon, puis Toulouse et Marseille, plutôt que concevoir des bases totalement aléatoires, cela pourrait aider l’opérateur de retrouver une meilleure santé car on aurait les branches qui alimentent l’arbre or là, l’arbre est sans branche.
Mais hélas nos dirigeants ne veulent pas se froisser avec leur puissant ami de l’ADP et maintienne cette stratégie pourtant obsolète, c’est une histoire de gros sous, mais qui pourrait être à gros risque pour Air France.

Les dirigeants d’AF continuent à manipuler l’opinion publique sur le diagnostic de leurs mauvais résultats afin que ce lobbying puisse continuer en sous bassement, mais cela risque de conduire la compagnie à la banqueroute, mais eux ils s’en fichent vu que ce ne sont pas eux, mais l’Etat et les salariés de la compagnie qui vont payer leurs irresponsabilités.

Cordialement

2.Posté par AERIEN le 02/05/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre qu'AF ne peut pas lutter contre la cie orange sur les court et moyen courriers:
-Salaires 2x moins élevés.
-Escales plus courtes.
-Avions payés cash (et donc pas d'intérêts d'emprunts)
-Absence de CE déficitaire.
-Absence de collation à bord.
-Absence de GP.
-Bagages en sus.


=> Prix plus bas.

3.Posté par falcor le 05/05/2013 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...heu salaire 2x moins élevé chez les Oranges??????? pour y être je ne pense pas...à combien pensez vous que nous sommes? et je parle de PNC basés province...

4.Posté par AERIEN le 06/05/2013 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne rentrons pas dans des déballages de chiffres sur ce site.....Quand j"ai dit 2x j'en ai peut être rajouté un peu mais l'idée est bien là.
Et je ne parle pas que des PN.....une cie c'est aussi des tonnes de bureaux!

5.Posté par Hawkeye le 09/05/2013 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salaires 2x moins élevés? en brut certainement vu qu'une (grosse partie) est payée en uk; en net..?
Escales plus courtes? Comparez à Nantes, c'est maintenant identique (30 min)
Avions payés cash? Depuis le temps les avions d'Af doivent être amortis..
Ce déficitaire? Quel est l'impact sur l'entreprise?
Collation? Un café et un biscuit; apprécié et pas cher à offrir
Gp? Ce sont les places restées libres si je ne m'abuse..
Bagages? En sus, c'est vrai! Mais j'achète pas de voiture sans roues, quid d'un billet sans bagages..?
Regardez ce soir envoyé spécial sur ryanair; vous comprendrez que les règles du jeu anglo saxonnes appliquées en Europe font que le moyen courrier d'air france, alitalia, lufthansa, iberia ( british c'est déjà fait...) vont disparaître...et les cotisations sociales ( retraites, assurances maladies, etc.. ) qui vont avec. Une chouette vie low cost! Tout à un prix; si on refuse de le payer, une autre entité le payera...et donc nous aussi en définitive. La consommation de masse low cost comme idéal de vie? Bonne chance, le réveil sera rude....

6.Posté par AERIEN le 14/05/2013 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour les avions : ils sont certes amortis mais un avion qui part à la casse devra bien être remplacé......les payer cash ça évite de payer des intérêts.
Pour la collation: pas grand chose mais quand même encore quelques euros sur un billet!
Pour les GP : Un avion gavé de 10 GP cela signifie du poids en plus et donc du carburant....et surtout des gens qui montent et qui ne paient pas (alors que certains auraient pris le vol payant quoiqu'il arrive )

Par contre je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait que le service se paie et c'est bien normal. Je ne suis pas du tout pro low-cost, je constate simplement que la clientèle choisit de plus en plus ce type de compagnie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 17:50 Ryanair ne renouvelle pas son accord avec Amadeus

Mercredi 13 Décembre 2017 - 11:10 HOP! Air France lance Marseille - Metz-Nancy


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com