TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air Transat : Joubert Voyages ne lui dit pas merci...

l'agence se plaint de concurrence déloyale


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 1 Octobre 2010

Le torchon brûle entre le service Groupes de Joubert Voyages et Air Transat. L'agence accuse la compagnie de ne pas facturer les frais lorsqu'un de ses clients l'a contactée en direct et de créer ainsi une distorsion des tarifs qu'elle qualifie de "concurrence déloyale".



Depuis quelques semaines une commercial de Joubert Voyages travaille sur une appel d’offre d’un collège pour des billets d’avion pour le Canada.

Selon les dates de voyage de la cliente nous lui proposons un tarif avec Air France ainsi qu’une contre proposition sur la compagnie AIR TRANSAT avec une modification de date.

Le but de cette contre proposition était donc d’avoir un tarif plus bas pour la cliente. En la convaincant qu’une petite modification de la date lui permettrait d’obtenir un meilleur tarif.

Notre cliente fut très étonné du tarif Air Transat et nous demande qui est cette compagnie dont elle ignorait l’existence.

Après lui avoir communiqué les informations nécessaires utiles (Type d’appareil, origine, histoire , garantie… ) La cliente commence à réfléchir sur cet éventuelle proposition.

Elle interroge 3 autres agences pour comparer le tarif et s’aperçoit que nous sommes tous aux mêmes conditions tarifaires.

Puis elle cherche les coordonnés de la compagnie et les interroge directement.

Notre même interlocutrice du service groupe AIR TRANSAT donne le même tarif en direct à la cliente et sans frais d’émission.

La cliente revient donc vers nous en signalant qu’elle a trouvé moins chers en contactant directement la compagnie.

Comment une compagnie aérienne peux se permettre de donner le même tarif à un client qu’à une agence de voyage ? Pourquoi la compagnie n’a pas pris de frais d’émission alors que nous émettons les billets et alors même que nous sommes une agence IATA ?

Toutes les compagnies auraient donné le même tarif mais avec des frais d’émission. Ces frais d’émissions sont l’équivalent de la commission d’agence et permettent par conséquent de mettre tous les distributeurs au même niveau.

En ayant renoncé à prendre des frais d'émission, Air Transat nous fait une concurrence déloyale. Nous avons là, une fois de plus, la preuve que les compagnies font tous pour signer l’arrêt de mort des agences de voyages.

Pourquoi les clients continueraient-ils à acheter chez l'agent de voyages alors que les compagnies font tout pour les en dissuader ?

Il faut une fois pour toutes un minimum de déontologie dans notre profession car une fois que les bornes sont franchies, il n'y a plus de limites... aux dépôts de bilans !"

Steve Boublil
Responsable Département Groupes


Lu 4467 fois
Notez


1.Posté par Grataloup Sabine le 07/10/2010 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons eu un problème du même genre : un client CE très fidèle que nous avions fait voyager avec les différents TO du groupe Transat à plusieurs reprises, et qui a été contacté en direct par leur service groupe pour les dossiers suivants.
Inutile de vous dire que je me suis fait un plaisir de faire partir ce client au Canada à un tarif imbattable en passant par un réceptif local...

2.Posté par Loupy Jack le 07/10/2010 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes les compagnies font la même chose.
que dire des compagnies qui détiennent une agence de voyage à 100% et qui donnent à leur filiale des tarifs nettement moins chers qu'à ses distributeurs ,lors d'appels d'offres ?
Notre syndicat n'a pas la volonté de défendre ses adherents qui sont confrontés à ce problème .


3.Posté par Eric le 07/10/2010 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Déontologie dans notre profession ? Une utopie ! Je ne sais pas comme cela se passe en France, mais je peux vous assurer qu'en Suisse toutes les compagnies pratiquent le même système, le prix net communiqué à l'agence est le même pour le client qui contacte directement la compagnie, pour les groupes comme pour les individuels. Ceci sans compter les prix internet qui sont parfois 10 % moins cher que les prix publiés dans les GDS ! Léa au secours !

4.Posté par marie le 07/10/2010 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La même chose m'est arrivé pour un groupe sur l'Irlande... client CE fidèle, ayant voyagé 1x avec le groupe Transat, interrogé en direct et tarif forfaitaire donné au client inférieur à celui communiqué à l'agence.... le service "groupes directs" du groupe Transat semble très au fait de ces pratiques !

5.Posté par patrick abisset le 07/10/2010 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout cela n'est pas nouveau, malheureusement.
Nos fournisseurs (TO, Transporteurs...) vendent de plus en plus en direct depuis qu'internet existe.
Le problème est qu'ils le nient ou le minimisent lorsqu'un cas leur est remonté par une agence et que chaque dossier est traité et présenté par le TO ou le transporteur comme une exception ou une erreur....
Il n'y a pas vraiment de moyen pour l'agence lésée de prouver que son cas n'est pas isolé.
Sauf si les agences se mettaient à faire remonter à leur tête de réseau, au SNAV, à la presse ou à je en sais qui, tous les problèmes de ce type.
Alors, nous aurions une vision exacte de l'ampleur des dégâts et nous pourrions mieux lutter contre ces pratiques.
Il faut communiquer et médiatiser le plus possible ce qui ne va pas, c'est une solution....

6.Posté par madjid le 07/10/2010 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On fait semblant de decouvrir ce probleme maintenant.Les compagnies ,certains TO avec le silence du SNAV (ou sa complicite?)ne s y prendront pas autrement pour etouffer les agences.Si nous ne reagissons pas ,nous allons disparaitre.La masse salariale des compagnies c est l internaute du moment et le fond de commerce c est l ordinateur.

7.Posté par Nathalie le 07/10/2010 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais bien entendu que les compagnies veulent notre mort à nous les agences de voyages ! depuis la disparition de nos commissions, elles vendent en direct, les memes prix que nous avons. Si vous avez le malheur de rajouter des petits frais de service, le client s'exclame "c'est plus cher que sur internet ! et la même compagnie".
Nous ne pouvons plus nous battre à moins d'avoir des tarifs négociés différents de ceux donnés au grand public, ce qui n'est pas le cas.
De toute façon, tout le monde s'en fou, on va tous mettre la clé sous la porte petit à petit et puis c'est tout !

8.Posté par Steve BOUBLIL le 07/10/2010 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non nous ne mettrons pas la clé sous la porte. Défendons nos intérets en mettant certaines régles auprès des hoteliers et compagnie aérienne


9.Posté par Friedman Dominique le 07/10/2010 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les règles commerciales et déontologiques doivent être respectées dans notre profession, et cela encore plus dans un temps de crise. Voila 23 ans que Sept & demi, receptif et tour operateur groupes & incentives en Europe du nord et en Europe centrale applique la régle du respect total des agences de voyages qui nous interrogent et que nous refusons de prospecter leurs clients. Ainsi la confiance est totale entre nous pour permettre gagner ensemble des parts de marché. C'est une des leçons de notre longévité dans ce métier et j'invite tous les acteurs de ce metier à y penser.

10.Posté par DESAINS Alain le 07/10/2010 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
T.O. et réceptif depuis 16 ans sur l'egypte, nous avons eu une fois un client en direct. Et nous avons dit : plus jamais... J'ai risqué de perdre une agence fidèle, qui travaille avec nous depuis le début pour un CE que nous ne reverrons plus. A chacun son métier et tout le monde doit vivre. Bon courage Steve.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com