TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Airbus A380 : comment le super Jumbo tisse-t-il sa toile dans le ciel mondial ?

143 appareils opèrent en octobre 2014


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 12 Novembre 2014

Malgré des commandes en dessous des objectifs, Airbus est très optimiste concernant l'avenir de son A380. Le constructeur espère notamment se développer en Asie, mais également aux Etats-Unis, où il doit faire face à son concurrent Boeing.



La carte du réseau des 143 Airbus A-380 opérés à ce jour. DR Airbus.
La carte du réseau des 143 Airbus A-380 opérés à ce jour. DR Airbus.
L'A380 peine toujours à maintenir ses prévisions de commandes.

Sur les dix premiers mois de l'année, seuls 14 super jumbos ont été commandés contre un objectif de 30.

Des chiffres qui n'inquiètent Richard Carcaillet, le directeur de la stratégie marketing chez Airbus. Celui-ci assure que les plans restent conformes aux prévisions.

Chiffres à l'appui, il nous détaille comment son avion fétiche tisse sa toile dans le ciel mondial.

Le super jumbo est actuellement utilisé par 12 compagnies qui opèrent 143 appareils.

Il est présent dans les plus gros aéroports du monde (Londres-Heathrow, Dubaï, Hong-Kong, Paris CDG) et se pose également sur le tarmac de plateformes plus modestes, comme Munich, Rome Fiumicino, Barcelone, Zurich, Brisbane, Manchester ainsi que l'île Maurice.

En 2014, dix nouvelles destinations sont venues compléter son tableau de chasse, comme Barcelone ou Gatwick, ainsi que récemment Abidjan avec Air France.

Des potentiels de croissance importants en Asie-Pacifique

Emirates reste son plus gros client, avec 53 unités, dont 50 supplémentaires commandées en 2013.

C'est aussi l'une des compagnies dont la cabine est la plus dense : 519 sièges sur l'une des versions, juste derrière Lufthansa, qui a installé 520 fauteuils. Suivent Qatar Airways (517) ainsi qu'Air France (516).

Cette moyenne va être dépassée par la compagnie russe Transaero, qui devrait recevoir au second semestre 2015 quatre appareils pouvant embarquer 652 passagers.

Avant elle, la prochaine livraison sera pour Etihad en décembre prochain, avec 10 avions qui seront positionnés sur Londres Heathrow, New York JFK, Sydney et Melbourne.

La cabine sera configurée pour accueillir 498 passagers, dont 2 en Residence et 9 en appartements de Première.

Enfin, un nouveau client s'est ajouté à la liste : la compagnie de leasing Amedeo, avec 20 commandes.

Au global, Airbus compte livrer 175 appareils d'ici 2020, soit entre 20 et 30 par an. Le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier, espère d'ailleurs atteindre le taux de rentabilité d'ici 2015.

A la conquête de l'Asie

Pour cela, il devra poursuivre sa stratégie de conquête en Asie, le marché le plus prometteur dans monde de l'aérien.

La région concentre aujourd'hui 30 à 40% des commandes et 64% de la capacité totale des A380 est utilisée pour des vols au départ ou à destination de l'Asie-Pacifique.

Asiana est la dernière compagnie qui a débuté l'exploitation de cet appareil en juin 2014.

"L'avion a débarqué avec succès en Corée et je suis sûr que nous allons finir par le placer au Japon" espère Richard Carcaillet.

C'est en effet au Pays du Soleil Levant que le constructeur a enregistré la seule annulation de son programme de la part de Skymark.

Une autre annulation en suspens, celle de la compagnie Air Austral, qui aimerait renégocier son achat de deux A380. "Nous sommes encore en discussion car nous restons persuadés qu'un A380 densément configuré et bien segmenté aurait tout son sens sur cette route" assure Richard Carcaillet.

D'autant que l'aéroport de Saint Denis a été aménagé pour recevoir cet appareil et qu'Emirates s'y pose déjà.

En Europe, Richard Carcaillet est également confiant et espère de nouvelles commandes de Lufthansa. "La compagnie va bientôt atterrir en Inde, il va lui falloir de nouveaux avions".

De l'autre coté de l'Atlantique, Airbus tente aussi de percer aux Etats-Unis. Son Super jumbo y opère 200 vols quotidiens et atterrit dans 9 aéroports.

Le constructeur assure détenir 88% des parts de marché, contre 12% pour Boeing avec son 747. Un avion qui n'est cependant pas son concurrent direct, ne pouvant accueillir au maximum que 524 passagers.

Airbus conserve donc pour quelques temps encore une longueur d'avance.

Lu 6515 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com