TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Amadeus Leisure Platform : le portail multi-TO reste un produit perfectible


Rédigé par Genny Smith le Vendredi 9 Mars 2007

Près d’un an après l’implémentation de la plate-forme de réservation de produits loisirs, chez Selectour et E.Leclerc Voyages, le taux d’utilisation de l’outil reste faible. Amadeus travaille toujours à l’amélioration du système et prévoit un calendrier d’améliorations en 2007 et 2008.



Amadeus Leisure Platform : le portail multi-TO reste un produit perfectible
Réunion de travail au sommet, la semaine dernière chez Selectour avec Amadeus et quelques TO. A A l’ordre du jour : comment faire d’Amadeus Leisure Platform, l’outil de référence en matière de réservation Loisirs ?

ALP (ou comme l’a rebaptisé Selectour e-TO) arrive-t-il trop tard alors que les vendeurs ont déjà leurs habitudes avec les sites BtoB des producteurs ?

Mais comment le leur reprocher alors que la technologie qui se veut identique pour tous les TO nivelle vers le bas les différents contenus ? Un producteur comme STI qui réalise une partie non négligeable de ventes à la carte voit les limites immédiates de la technologie. « Même sur notre propre site BtoB nous n’avons pas l’intégralité de la production... »

Le désintérêt pour l’outil n’est pas particulier à Selectour. Pour Olivier Morel de Kuoni, le taux d’utilisation est aussi mauvais chez E. Leclerc Voyages.

«... tenir compte des spécificités de chaque marché »

Amadeus reconnaît ses faiblesses mais travaille à les éliminer. « Nous avons voulu répondre à la demande de la distribution qui souhaitait avoir la maîtrise de son outil de réservation de packages. Mais c’est encore un produit en pleine croissance », explique Jean-Louis Richard, directeur général délégué d’Amadeus France. Qui reconnaît aussi une erreur « stratégique » dans l’approche du produit. Une erreur française, puisque la France a été le marché-test pour l‘ensemble d‘Amadeus.

« Nous avons voulu gérer la plate-forme loisirs de façon centralisée comme pour tous les autres développements du GDS. Cette approche n’est pas forcément bonne pour le produit Leisure. Il faut au contraire développer des solutions locales pour tenir compte des spécificités de chaque marché ».

Une humilité à laquelle Amadeus ne nous avait pas habitués… Et pour redresser la barre, le fournisseur de technologies prévoit un calendrier d’améliorations en 2007 et 2008.

Il est vrai que pour cette plate-forme de réservation dédiée aux produits loisirs, le GDS ne maîtrise qu’une partie des données, la part technologique centrale. A l’inverse, le contenu reste sous le contrôle de chacun des 23 tour-opérateurs qui adhèrent au système.

« Chacun d’entre eux n‘ayant pas le même degré de maturité technologique, la richesse du contenu peut être inégale d‘un producteur à l‘autre. Nous avons des réunions régulières avec les tour-opérateurs pour apporter les améliorations nécessaires et travailler sur le contenu des catalogues », affirme Jean-Louis Richard.

De l’avis des tour-opérateurs, c’est plutôt l’architecture technologique d’Amadeus qui contraint les producteurs à appauvrir le contenu…

Jean-Louis Richard, directeur général délégué d’Amadeus France
Jean-Louis Richard, directeur général délégué d’Amadeus France
Des enrichissements à venir

Parallèlement, un programme d’amélioration de l’offre locative est en cours pour répondre au mieux aux spécificités du produit location. « Amadeus Leisure Platform a été dessiné pour un modèle de réservation de forfaits alors que la location ne répond pas aux spécifications du forfait ».

Quant à Amadeus Cruise qui restera un produit à part dans le catalogue pour les agences spécialisées dans la croisière, son contenu sera néanmoins intégré à la plate-forme Leisure à terme.

Dans le programme des améliorations, il y aura, fin 2007/début 2008, l’intégration de l’application allemande développée par la filiale TravelTainment et qui se traduira par un moteur de recherche plus pointu destiné à répondre à l’équation BtoBtoC. Ce sera la deuxième génération d’Amadeus Leisure Platform.

En attendant, c’est au tour du réseau Afat Voyages de s’équiper de la plate-forme Loisirs d’Amadeus dans les semaines qui viennent. L’année sera déterminante pour l’avenir d’un outil que producteurs comme distributeurs souhaitent voir prospérer.

Lu 2194 fois

Tags : amadeus
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com