TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Andalousie : Malaga poursuit sa mue pour attirer les clients français

La Costa Del Sol veut s’affranchir des clichés


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 6 Juillet 2015

Mi-juin 2015, la compagnie Air Europa a emmené sept agents de voyages découvrir la province de Málaga, au sud de l’Andalousie. La région espère s’affranchir de son image de destination balnéaire grâce à de nombreuses activités alternatives. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement d’une réputation construite depuis si longtemps.



Les participants à l'éductour d'Air Europa pendant leur randonnée au Caminito Del Rey. DR-LAC
Les participants à l'éductour d'Air Europa pendant leur randonnée au Caminito Del Rey. DR-LAC
De hautes barres d’immeubles hérissent le bord de mer où s’égrainent quelques cocotiers un peu déplumés.

De prime abord, la Costa Del Sol correspond parfaitement au cliché qui lui colle à la peau depuis les années 70.

Celle d’une station balnéaire où règne le tout béton, où les hôtels comptent des centaines de chambres et où les touristes passent le plus clair de leur temps à bronzer au bord de la piscine.

Bref, 160 km de côte très touristiques qui séduisent chaque année 6,8 millions de touristes, dont 410 992 Français l'an passé (+14,8%).

Mais la région veut aujourd’hui prouver qu’elle a changé.

« Nous ne sommes plus dans les années 70, notre offre a bien évolué » assure Mathias Werner, le responsable promotion de l’office du tourisme de la Costa Del Sol.

« Nous voulons désormais séduire les voyageurs hors saison et leur montrer que nous n’avons pas que des activités balnéaires et des hôtels vieillissants»

Des hôtels de grande capacité désormais rénovés

De fait, la province a beaucoup investi pour aider les propriétaires à rénover les hébergements.

Et certains ont plutôt bien réussi leur métamorphose, comme l’hôtel Melia Sol Principe, à Torremolinos.

Au-delà de ses deux tours de 10 d’étages, l’établissement vient de terminer la rénovation d’un bâtiment à taille humaine, comptant 170 chambres.

Une décoration contemporaine, claire et fonctionnelle, bien loin des grosses fleurs et autres meubles en pin chers aux établissements des années 80.

« Les groupes hôteliers rénovent pour plus de modernité. Je pense que cela correspond très bien aux familles avec un budget moyen, » explique Luciana Korutos-Chatam, d’Egencia, l'une des participantes de l'éductour.

Florence Brice de Transat a également apprécié la qualité du service, mais aura du mal à intégrer les établissements visités dans sa production.

« Ces immenses hôtels ne plaisent pas toujours aux clients français, qui préfèrent un environnement plus familial » remarque-t-elle.

Des complexes adaptés aux groupes

Il est vrai que durant ces trois jours, nos vendeurs ont visité des établissements de grande capacité, qui conviendront parfaitement aux groupes.

Le plus vaste est sans conteste le complexe 4 étoiles de Don Pablo, Don Marcos et Don Pedro, soit trois établissements pour un total de 899 chambres.

Malgré ce gigantisme, aucun sentiment de foule dans les jardins, les piscines, les innombrables lobbies et même les restaurants. Les clients se répartissent harmonieusement sur les 50 000 km2 du complexe.

« Nous affichons complet pendant toute la belle saison, de mai à octobre. Et ceci notamment grâce à la reprise du marché espagnol.

Mais nous aimerions développer la fréquentation hors saison, par exemple avec les clients Français »
explique Carlos Bendodo Danimo, le directeur commercial.

Celui-ci travaillait auparavant dans un hôtel du joli village de Mijas, perché dans les hauteurs de Torremolinos. Une adresse qui se remplissait difficilement et dont les tarifs étaient bien inférieurs à ceux de la côte.

Des activités pour toute la famille

Les participants ont visité le Bioparc de Fuengirola. DR-LAC
Les participants ont visité le Bioparc de Fuengirola. DR-LAC
Il semble donc compliqué d’arracher les touristes à leur transat dans une destination qui bénéficie de 325 jours de soleil par an.

Pourtant, les activités ne manquent pas. Karting, multiples parcs d’attractions, superbe bioparc animalier, ainsi que le Caminito Del Rey.

Cette via ferrata accrochée le long d’une falaise dans le parc naturel des Ardales vient tout juste de rouvrir après plusieurs années de travaux.

Un chemin qui serpente entre les montagnes et qui donne quelques sueurs froides aux visiteurs qui ont le vertige. Un itinéraire qui plait aux clients et dont certaines dates affichent déjà complet pour plusieurs semaines.

Cet engouement prouve que la Costa Del Sol ne désemplit pas. Plus de 2,5 millions de visiteurs ont débarqué à l'aéroport de Malaga sur les cinq premiers mois de l'année. Un chiffre en hausse de 5% par rapport à 2014.

De quoi réjouir la compagnie Air Europa, pour qui Malaga est une destination historique et dont les vols sont toujours bien remplis en haute saison.

Lu 2435 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com