TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Asie : le tourisme ne craint plus les attentats

fréquentation record malgré la grippe aviaire et le terrorisme


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 24 Septembre 2004

Le tourisme en Asie atteint des niveaux record depuis le début de l'année, en dépit de la grippe aviaire et des attentats terroristes, a déclaré jeudi l'Association du voyage en Asie-pacifique (PATA). Un constat rassurant qui va de pair avec un autre : l'impact des attentats terroristes diminue et n'éloigne plus pour très longtemps les touristes.



Selon John Koldowski, directeur de la PATA, les arrivées ont augmenté de 27% au cours des cinq dernières années et tous les pays de la région ont fait état d'une progression significative du tourisme cette année.

"La Chine arrive en tête, avec 61 millions d'entrées entre janvier et juillet cette année, contre 49,1 million l'an dernier" pour la même période, a dit M. Koldowski en marge d'une conférence régionale sur le tourisme réunissant quelque 1.000 délégués à Bangkok.

Les arrivées de touristes dans l'île indonésienne de Bali ont progressé de 61% sur la même période. Le tourisme à Bali s'était effondré après l'attentat attribué au réseau terroriste régional de la Jemaah Islamiyah (JI) qui avait fait 202 morts en octobre 2002.

"Il est encore tôt pour juger, mais il semble que les (attentats) comme celui de Jakarta (le 9 septembre dernier) n'ont qu'un impact minimal sur le tourisme", a-t-il dit. "C'est la meilleure année que nous n'ayons jamais vue".

L'Inde a progressé de 26%, le Népal de 28% et les Maldives de 15%

L'Asie du Sud, sous-région traditionnellement moins développée pour le tourisme, a enregistré une hausse significative des arrivées depuis le début de l'année. L'Inde a progressé de 26%, le Népal de 28% et les Maldives de 15%.

La région Asie-pacifique n'a apparemment pas souffert sur le plan touristique de la grippe aviaire, qui a fait au moins 28 morts au Vietnam et en Thaïlande depuis décembre 2003, ni auparavant du syndrôme du Srars.

La pneumopathie virulente avait tué l'an dernier près de 800 personnes, essentiellement à Hong Kong et en Chine. L'apparition de compagnies aériennes low cost -d'abord en Malaisie, puis à Singapour et en Thaïlande- a joué un rôle favorable au développement du tourisme, a ajouté M. Koldowski.

J.da L. - redaction@tourmag.com

Lu 1010 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com