TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Attentat de Nice : la Côte d'Azur se retrousse les manches pour relancer le tourisme

la fréquentation touristique a connu une baisse de 10%


Rédigé par Saliha Hadj-Djilani le Vendredi 14 Octobre 2016

Suite à l'attentat de Nice, la fréquentation touristique a connu une baisse de 10% pour la saison estivale 2016. Bernard Kleynhoff, président de la CCI Nice Côte d'Azur, et Eric Doré, directeur général du CRT Côte d'Azur reviennent pour TourMaG.com sur le plan de relance mis en place par la région en matière de tourisme.



TourMaG.com - Depuis l'attentat pouvez-vous dresser un bilan de la fréquentation touristique ?

Bernard Kleynhoff :: « Les chiffres consolidés, encore provisoires, montreraient une baisse de l’ordre de 10% de fréquentation pour la période qui a suivi l’attentat – soit 300 000 séjours de touristes en moins par rapport à la saison précédente -, surtout concentrée sur l’hôtellerie, avec une perte de chiffres d’affaires estimée entre 20 et 25%.

C’est une perte pour notre destination car elle impacte la période estivale traditionnellement très importante sur la Côte d’Azur pour la trésorerie de nos professionnels avec des taux de fréquentation proches de 90% en août (contre 80% cette année).

L’industrie touristique est affectée mais nos professionnels ont su se fédérer pour tenter d’endiguer un éventuel phénomène de désertification de la destination. Une cellule de crise s’est spontanément et très rapidement créée autour des principaux acteurs du tourisme azuréen pour réfléchir et élaborer une stratégie de relance.

Le tourisme sur la Côte d’Azur pèse près de 5,5 milliards d’euros de consommation directe et représente 150 000 emplois. C’est la première industrie sur notre département. L’enjeu est de taille. La baisse observée cet été est historique et exceptionnelle.

Il faut respecter l’immense peine ressentie par l’ensemble des Niçois, mais il faut également savoir se relever d’un tel drame pour que les retombées économiques ne se traduisent pas par une double peine pour l’économie de notre territoire. »

TourMaG.com - Parmi les touristes étrangers, quelles sont les nationalités qui ont déserté la Côte d'Azur ?

Eric Doré : « Aucune clientèle n’a véritablement déserté la destination, mais l’impact varie en fonction des marchés. Les Français se sont plutôt bien maintenus, mais les clientèles européennes ont marqué un coup d’arrêt immédiatement après le 14 juillet alors que la tendance était déjà orientée à la baisse du fait des multiples événements en France (attentats/Brexit/Grèves etc).

Les clientèles lointaines : américaines, asiatiques, russes sont, on le sait, très sensibles à la problématique sécuritaire. Les faits s’additionnent : la série d’attentats en France, les grèves multiples de cet été (durant l’Euro notamment), les agressions de touristes Chinois ou dernièrement les "people" qui se font dévaliser sur Paris, n’ont pas ajouté au capital confiance de la destination France dans sa globalité.

Les Russes et les Chinois et Japonais sont les clientèles qui ont chuté le plus fortement sur les mois de juillet-août (respectivement -24% et -40%). A contrario, Scandinaves, Belges, Espagnols, Moyen -Orientaux et Asiatiques hors Chine-Japon sont venus aussi nombreux, voire plus nombreux, que l’été dernier. »

Bernard Kleynhoff - DR
Bernard Kleynhoff - DR
TourMaG.com - Quels sont les secteurs les plus affectés?

Eric Doré : « Le tourisme de loisirs a été affecté. Nous sommes vigilants sur le tourisme de groupes en hiver particulièrement présents pour les Fêtes de l’Hiver : Carnaval de Nice, Fête du Citron à Menton ou Fête du Mimosa à Mandelieu.

Les hôteliers comptent sur ces clientèles en hiver. Les conditions météo dont bénéficie la Côte d’Azur sur cette saison sont toujours favorables mais les messages de sécurité doivent être clairs pour rassurer nos prescripteurs et clients.

Pour la partie MICE, les organisateurs d’événements n’ont pas annulé leur venue. La Côte d’Azur continue d’accueillir ses grands rendez-vous professionnels comme chaque année. Cannes a même signé un nouveau congrès de 8000 personnes en novembre.

Le dernier Cannes Yachting Festival a enregistré une progression avec 51000 visiteurs (contre 50 000 l’an dernier). Tout est maintenu.

Nous travaillons aujourd’hui à rassurer nos prescripteurs, un par un, pour répondre à l’ensemble de leurs demandes concernant la sécurisation de leurs événements. »

TourMaG.com - Quelles ont été les politiques et initiatives mises en œuvre pour faire revenir les touristes sur la Côte d'Azur ?

Bernard Kleynhoff : «  Quelques jours après le 14 juillet, une « Cellule de Crise Côte d’Azur Tourisme » s’est constituée autour du CRT Côte d’Azur et de la CCI Nice Côte d’Azur, composée de quelques 50 organismes directement acteurs du tourisme : Etat, Région, Département, Syndicats professionnels, hôteliers, commerçants, parcs de loisirs, compagnies aériennes, aéroports de la Côte d’Azur….

Un plan de financement d’un million d’Euros (dont 500 000 euros du Conseil Département présidé par Eric Ciotti) a immédiatement été débloqué pour des actions ciblées.

Nous nous sommes appuyés sur les messages et de soutien postés spontanément sur les réseaux sociaux pour diffuser une image positive de la Côte d’Azur autour du partage d’un hashtag CotedAzurNow, afin de défendre les valeurs relatives à un certain art de vivre, la mise en situation de « vrais gens », de « vrais instants de partage », tous réunis sur un mur social éponyme.

Ceci relayé par une campagne de communication (affiches/spots télé/réseaux sociaux) et le renforcement d’un plan d’action marketing sur une dizaine de pays ciblés et prioritaires.

Plus de 70 prescripteurs (presse/organisateurs d’événements, tour-opérateurs, influenceurs) reçus sur la Côte d’Azur d’ici fin octobre afin qu’ils puissent témoigner de leur ressenti de la destination.

Parce que l’attentat du 14 juillet a des conséquences sur la consommation azuréenne et l’économie, la CCI Nice Côte d’Azur a relancé sa campagne de promotion du commerce et des services de la Côte d’Azur avec le soutien des collectivités pour un affichage massif.

Déclinée sous de nombreux formats, avec un visuel mettant en valeur de vrais visages et une accroche "Faites équipe avec l’économie azuréenne", l’objectif est d’inciter les consommateurs, résidents comme touristes, à faire le choix des entreprises azuréennes pour leurs achats.

Parallèlement la Région a voté 200 000 euros supplémentaires pour accompagner ce plan de relance et l’Etat - dans le cadre du Comité d’urgence économique du Tourisme - consacrera 10 millions d’euros à la destination France avec des actions plus spécifiquement dédiées à Paris et à la Côte d’Azur.

Mais la solidarité, c'est également le maintien de l’offre touristique. C’est la raison pour laquelle la CCI Nice Côte d’Azur, qui a immédiatement abondé pour un montant de 50 000 euros au plan de relance Tourisme, a également mis en œuvre des procédures de soutien aux Entreprises impactées par l’attentat du 14 juillet.

Un guichet unique pour les démarches administratives relatives au maintien des emplois, aux soucis de trésorerie et l’échelonnement des paiements obligatoires et surtout un fond de soutien de 2,6 millions d’euros pour l’accompagnement, selon des critères précis, des professionnels afin de maintenir les activités notamment des TPE et PME de moins de 20 salariés. »

Eric Doré, DG CRT Côte d'Azur - DR
Eric Doré, DG CRT Côte d'Azur - DR
TourMaG.com : D'ici fin 2016 et courant 2017, comment comptez-vous relancer le tourisme dans la région ? Il y a-t-il des événements importants à venir ?

Eric Doré : « Sur les marchés lointains, en complément des actions déjà menées en septembre en Scandinavie avec l’appui d’Atout France, une délégation Provence Côte d’Azur se déplacera du 16 au 22 octobre en Chine ; sur le marché américain, un fam-trip Asta (The American Society of Travel Agents) USA/Club Med se déroulera sur la Côte d’Azur.

Sur les marchés Européens : plusieurs accueils sont réalisés sur les marchés allemands, britanniques, italiens, scandinaves, autrichiens, polonais et français. Sur Israël, deux opérations sont également organisées.

Des démarchages spécifiques vis-à-vis des organisateurs d’événements professionnels seront renforcés sur des marchés cibles : Allemagne/Grande-Bretagne/Scandinavie/Pologne.

Enfin, à travers le dispositif Fly2Côte d’Azur, les compagnies aériennes qui desservent la Côte d’Azur nous accompagneront également sur des communications grand public sur leurs pays respectifs.

L’idée est de travailler chaque marché et chaque cible avec des actions sur-mesure répondant ainsi de manière personnalisée pour réassurer, recréer de la sympathie et de la confiance dans la Côte d’Azur. »

TourMaG.com : Enfin comment allez-vous vous y prendre pour rassurer tous les touristes inquiets de retourner sur la côte d'azur ?

Bernard Kleynhoff : « C’est un travail fragile car aucune destination ne peut garantir 100% de sécurité.

Les élus travaillent quotidiennement à la sécurisation des événements qui se déroulent dans nos villes, les professionnels renforcent quotidiennement la sécurité de leurs hôtels, lieux de loisirs, sites touristiques.

Nous comptons fortement sur l’Etat afin qu’il respecte sa mission régalienne de sécurisation du pays. C’est l’image de la France qui est au cœur de ce dispositif de sécurisation.

Nous devons avancer solidairement et avec conscience afin de défendre les valeurs de la France et son art de vivre. C’est ce qui nous a tous animés (Maires, Préfet, Département, organisateur) pour assurer le maintien d’un événement stratégique pour la fin d’automne : le marathon Nice-Cannes qui se déroulera bien le 13 novembre avec un départ du Stade Allianz Riviera à Nice pour une arrivée sur la Croisette à Cannes. »

Lu 2679 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com