TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Australie : la Grande Barrière de corail condamnée en 2050

le réchauffement des océans l'aura quasiment faite disparaître


Rédigé par Neil SANDS (Afp) redaction@tourmag.com le Samedi 21 Février 2004

La Grande Barrière de corail, plus vaste entité vivante au monde, aura quasiment disparu d'ici 2050 en raison du réchauffement des océans, avertissent des scientifiques australiens dans un rapport publié samedi. "La couverture de corail se réduira à moins de 5% de sa surface actuelle sur la plupart des récifs d'ici le milieu du siècle, selon les hypothèses les plus favorables", écrivent Hans et son père, Ove Hoegh-Guldberg, respectivement directeur du centre d'études maritimes de l'Université du Queensland (est) et économiste.



Australie : la Grande Barrière de corail condamnée en 2050
Les deux chercheurs ont étudié pendant deux ans les conséquences du réchauffement des eaux sur la Barrière pour le compte des autorités touristiques du Queensland et pour le Fonds mondial pour la nature (WWF). "C'est la seule conclusion plausible si la température de l'eau continue de croître", assurent les experts.

Réduit en une masse blanchie et remplacé par des algues ordinaires

La Grande Barrière, située au nord-est de l'Australie, représente plus de 345.000 km2. Formée de 2.900 récifs coralliens et de 900 îles, elle abrite 400 espèces de coraux 1.500 espèces de poissons et 4.000 espèces de mollusques et a été classée "patrimoine mondial" par l'UNESCO.

Mais, d'ici 2050, cet environnement bigarré sera réduit en une masse blanchie et remplacé par des algues ordinaires. Les spécialistes n'ont pas trouvé de parade à cette "effrayante" perspective, comme il la qualifient. L'enrayement du réchauffement de la planète provoqué par l'effet de serre prendrait en effet des décennies, regrettent-ils.

L'accroissement de la température des eaux provoque le blanchissage puis la mort des coraux, rappellent-ils, même si la hausse n'est que d'un degré. Or, il est prévu que la température des eaux baignant la Grande Barrière augmente de deux à six degrés.

Plus un million de visiteurs par an

"Il n'y a aucune preuve que les coraux peuvent s'adapter suffisamment rapidement à une hausse des températures même plus faible", lancent les experts. La mort des coraux entraînera la raréfaction, voire l'extinction, des espèces qui y vivent, ainsi que des pertes évaluées à 6,24 milliards de dollars pour l'économie.

12.000 emplois seront de plus supprimées d'ici 2020 selon le pire des scénarios (6.000 selon le plus optimiste). Les touristes nostalgiques devront alors se contenter de visiter "des parcs à thème basés sur la Grande Barrière".

Ces récifs sont actuellement la première attraction touristique australienne, avec un million de visiteurs par an, soit des revenus de plus de 1,7 milliard de dollars américains. Le WWF a appelé à une "action immédiate". "Des réductions importantes de gaz à effet de serre doivent avoir lieu maintenant, pas dans cinq ou dix ans", souligne le Fonds.

L'Australie a lancé en décembre un programme ambitieux visant à faire de la Grande Barrière le "plus important réseau de zones aquatiques protégées au monde". Devant entrer en vigueur à la mi-2004 après un passage devant le Parlement fin mars, il interdit la pêche commerciale sur le tiers du récif, contre 4,6% jusqu'alors.

Lu 3759 fois
Notez


1.Posté par vincentmaury@club-internet.com le 17/04/2004 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour je m'appelle Vincent j'ai 13 ans et je suis interresé par vôtre site et pour des raisons scolaires je voudrais vous poser une question:

(pour un exposé de S.V.T)La couche d'ozone y est pour quelque chose?


MERCI à L'avance.
J'espère que vous allez me répondre.

2.Posté par redaction@tourmag.com le 17/04/2004 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut Vincet !

Oui, bien sûr, c'est parce que la couche d'ozone diminue que le réchauffement est de plus en plus important provoquant les effets que tu as lu dans l'article. Ceci étant, il ne faut pas être trop catégorique pour les questions de climatologie. En effet, la grande question est actuellement de savoir si le phénomène est reversible (peut-on revenir en arrière ?) ou non. C'est comme tu l'imagines une grande question dont dépendra notre avenir à tous sur la Planète.
J'espère avoir répondu à ta question, sinon tu trouveras de + amples renseignements sur Internet.

Bon courage =;O))

3.Posté par Manon le 04/10/2004 05:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut, je vous ecrit du Canada ou il fait très froid, J'aimerais juste clarifier qu'on vit tous dans des igloos, qu'on se rend à l'école en ski à chaque jour et qu'en été les températures ne montent pas plus haut que -5 degrés Celcius. Alors les Améicains avaient rasion: une fois au Canada, on n'en sort pas vivant!

God Bless Canada!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com