TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Avani : J'ai testé pour vous... le Paradise Sun Hotel et Avani Seychelles Barbarons

Les Seychelles, oui ! Mais dans quel hôtel ?


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 23 Décembre 2015

La magie opère immédiatement. Au petit matin, à l'arrivée du vol direct de Paris, un seul pas sur la passerelle et c'est une brise chaude et accueillante qui étreint le visiteur débarquant aux Seychelles. Comme une première mise en condition pour apprécier la douceur et la sérénité d'une nature luxuriante, d'une mer cristalline et d'une population tranquille.



Vue de l'Ile de Mahé aux Seychelles -Photo Fotolia 18042011
Vue de l'Ile de Mahé aux Seychelles -Photo Fotolia 18042011
Plantons le décor économique.

Le gouvernement seychellois, dont le président a été réélu très récemment, a interdit tout nouveau projet hôtelier avant que les résultats de deux études majeures ne soient connus dans quelques mois.

L'une est diligentée par le ministère du tourisme pour déterminer les besoins en hôtellerie, "île par île, plage par plage", l'autre, sur commande du ministère de l'agriculture, vérifie le potentiel des ressources naturelles de chaque île.

Les conclusions de ces deux études seront rendues vers la mi-2016 et consultées avant d'autoriser tout nouveau projet hôtelier.

En attendant, parmi l'hébergement existant, comment déterminer l'établissement qui conviendra le mieux aux attentes de chaque client ?

Les Seychelles n'ont pas adopté le système international de classification de l'hôtellerie. Bien sûr, il y a la sélection par le prix.

Au top du top, par exemple, le Maia Resort de la chaîne sud-africaine Tsogo Sun qui promet de répondre à toutes les fantaisies des clients à condition d'allonger autour de 2 000 euros la nuit pour une des villas luxueuses.

Et à l'autre bout du spectre, la petite hôtellerie familiale que les autorités seychelloises encouragent d'ailleurs à se développer à condition de compter un maximum de 15 chambres.

Mais à un niveau raisonnable - entre 400 et 500 euros la chambre en demi-pension hors très haute saison - le choix est plus varié. Chaque hôtel a sa personnalité, ses atouts et ses défauts.

Test de deux hôtels de la chaîne Avani

La plage du Paradise Sun - Photo GB
La plage du Paradise Sun - Photo GB
A l'initiative de la chaîne Avani, appuyée par Bernadette Willemin, directrice de l'Office de tourisme des Seychelles, il m'a été possible de tester deux établissements, le Paradise Sun sur l'île de Praslin et le Avani Seychelles Barbarons Resort &Spa à Mahé.

Le Paradise Sun de la chaîne sud africaine Tsogo Sun, dirigé par un professionnel français, Lionel Ferrari, est l'un des plus anciens établissements de Praslin.

Il se compose de bungalows à l'architecture créole, composés soit de deux, soit de quatre chambres. Il se situe le long de la large plage de l'Anse Volbert aux eaux transparentes. Idéal pour les familles avec enfants.

Ma chambre, située à une vingtaine de mètres de la plage, n'est pas très grande mais le décor est soigné. Elle est complétée d'un côté par un dressing et de l'autre par la salle de bains.

Le dressing est une véritable petite pièce attenante qui comprend un coffre-fort et une bouilloire électrique avec tout le nécessaire pour se faire un thé ou un café.

La salle de bains comprend une douche et les toilettes. La bombe anti-moustiques, que l'on trouve sur une étagère, se révèle être bien pratique même avec l'air conditionné à fond...

La restauration en self service le matin et le soir, est conçue pour répondre aux goûts du plus grand nombre de nationalités. Le midi, le service se fait à la place et le week-end, les tables sont plutôt occupées par des Seychellois, ce qui est un gage indéniable de reconnaissance...

Tous les spécialistes de la destination programment l'établissement, généralement en demi-pension, et même dans le creux de novembre, l'établissement ne manque pas de clientèle. Quant aux vacances de fin d'année, l'hôtel affiche déjà quasi-complet.

Il est bien sûr possible de louer le matériel de snorkeling ou de plongée dans une boutique située sur la plage mais indépendante de l'hôtel.

L'établissement dispose aussi d'un petit Spa, où des masseuses originaires de Bali dispensent leurs soins.

Avani Seychelles Barbarons sur Mahé

Avani Seychelles Barbarons sur Mahé - Photo GB
Avani Seychelles Barbarons sur Mahé - Photo GB
Si le Paradise Sun a un côté Robinson bon enfant, l'hôtel Avani Seychelles Barbarons sur Mahé se situe davantage dans la catégorie des resorts internationaux. L'entrée de l'établissement est majestueuse, un écrin de bois précieux ouvert sur le jardin et la plage.

Le resort est en phase de relance après une année de travaux d'embellissement et il est encore peu présent dans les brochures des tour-opérateurs.

Après avoir abandonné l'enseigne Meridien, l'établissement a été repris par le groupe thaïlandais Minor Group qui compte de nombreux resorts en Asie, en Afrique et dans le Golfe, entre autres sous les enseignes Avani, Anantara ou encore Oaks pour l'Australie.

L'Avani Barbarons des Seychelles est lui aussi dirigé par un hôtelier français originaire de Nouvelle Calédonie, Thomas Barguil, qui s'emploie, depuis juillet dernier, à donner un cachet, à recréer une atmosphère originale à l'établissement.

Et de l'originalité il y en a dès l'arrivée du client avec un sorbet de bienvenue fait "maison", délicieux... Une façon d'indiquer que la gastronomie est un élément important que l'on peut goûter dans les deux restaurants principaux.

Pour l'avoir testée, la cuisine asiatique du restaurant Tamarind est bien à la hauteur de sa carte sophistiquée.

Si la longue barre moderne des chambres sur deux étages n'a rien de typique des Seychelles, le jardin entretenu au cordeau dès le petit matin par une armée de jardiniers crée tout le charme de l'endroit. D'autant qu'il suit la très longue plage de la baie de Grande Anse.

Avec 124 chambres dont certaines sont communicantes, l'établissement peut accueillir non seulement une clientèle familiale (le kids club s'occupe des enfants dans la journée) mais il est également ouvert à la clientèle groupes !

Alors, Paradise Sun ou Avani Barbarons Resort ?

Des opérations d'incentives sont possibles puisque le site offre trois salles de réunions de différentes tailles, le wifi gratuit. Le bar à chicha, situé en terrasse, est un espace que l'on peut privatiser pour un cocktail ou pour finir une soirée...

Pour parvenir aux chambres il faut soit traverser le jardin, soit emprunter le long passage abrité qui est utilisé par le personnel mais qui s'avère bien utile en cas d'averse soudaine...

L'hôtel offre cinq catégories de chambres. La mienne, à l'étage, paraît vaste même avec un lit king size et un coin living room avec canapé, table basse et télévision XXL (42 chaînes au choix). Toute en longueur, elle est complétée par une petite terrasse équipée de fauteuils et d'une table basse.

Près de l'entrée, il y a un espace bureau avec toutes les connexions possibles pour un ordinateur. Et au bout du bureau, le coin café/thé avec la bouilloire électrique jouxte l'armoire équipée du traditionnel coffre-fort.

Des petites bouteilles d'eau sont mises à disposition même s'il est indiqué que l'eau du robinet est potable. Le mini-bar est vide mais il suffit de passer commande pour le remplir. L'hôtel dispose d'un room service permanent.

Le spa offre toutes sortes de soins, d'enveloppements corporels et de massages. Situé à l'écart dans le jardin, c'est un véritable havre de paix et de bien-être. Même si, à côté, on peut aussi transpirer dans la salle de sports ouverte 24h/24...Son utilisation est gratuite, idem pour les courts de tennis.

L'hôtel propose aussi une série de distractions dont la plupart sont payantes comme les leçons de cuisine thaï ou créole, le yoga, la visite du jardin botanique, etc..Il dispose de matériel de snorkeling et de plongée.

Alors, Paradise Sun ou Avani Barbarons Resort ?

Une façon de se sortir de ce dilemme est de proposer deux voire trois établissements au cours du séjour et ainsi, découvrir plusieurs îles. Il y a le trio "obligatoire" Mahé-Praslin-La Digue - qu'il est facile de relier entre elles par bateau ou avec les twin otters d'Air Seychelles.

Les + et les -

Paradise Sun

Les + :
le décor créole, l'emplacement : un seul hôtel sur une très longue plage
Les - : le petit poste de télévision vissé au dessus de la porte-fenêtre

Avani Seychelles Barbarons Resort & Spa

Les + :
la sophistication des chambres, du bar, de la restauration, du spa.
Les - : insonorisation insuffisante des chambres

Lu 1844 fois

Notez


1.Posté par Seychellesadict le 31/12/2015 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pour réserver des combinés d'hôtels et d'îles aux Seychelles, Hotels

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com