TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Aventure : Monsieur Pingouin, un TO qui n'a pas froid aux yeux

L'interview de Fabienne Véteau, fondatrice de Monsieur Pingouin


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mercredi 5 Septembre 2012

C'est l'histoire d'un petit TO, doté d'un nom inoubliable : "Monsieur Pingouin" est né en 2010 dans l'Eure-et-Loir. Son parcours rappelle un peu celui du nain de jardin d’Amélie Poulain... Sauf que dans son cas, après avoir fait un tour du monde en compagnie de sa créatrice Fabienne Véteau, la peluche a donné son nom au TO - qui plus est, spécialisé dans les séjours à moto. Un récit commenté par la fondatrice de Monsieur Pingouin, sur TourMaG.com.



F.Véteau : "A l’origine, Monsieur Pingouin est une petite peluche qui m’a suivie durant 10 ans. C’est pour cela que j’ai donné son nom à mon agence de voyages". - DR : Monsieur Pingouin
F.Véteau : "A l’origine, Monsieur Pingouin est une petite peluche qui m’a suivie durant 10 ans. C’est pour cela que j’ai donné son nom à mon agence de voyages". - DR : Monsieur Pingouin
TourMaG.com - Racontez-nous la naissance de Monsieur Pingouin…

Fabienne Véteau :
"A l’origine, Monsieur Pingouin est une petite peluche qui m’a suivie durant 10 ans partout dans le monde.

Avec un ami, nous avions chacun la notre et cela nous amusait d’envoyer à l’autre nos photos de voyage accompagné de notre mascotte.

C’est pour cela que j’ai donné le nom de mon petit pingouin à mon agence de voyages, que j’ai créée en octobre 2010, après un an de travail sur le projet.

Et puis, cette dénomination peu commune me permet de sortir des sentiers battus, et les gens s’en souviennent !"

TourMaG.com - Quel(s) genre(s) de produit(s) proposez-vous ?

Fabienne Véteau :
"Je me suis spécialisée dans les voyages à moto et en voitures anciennes.

Ce savoir-faire, je l’ai acquis au contact d’une agence de communication, T3, avec laquelle je travaillais en partenariat depuis 2008, sur l’organisation de rallyes touristiques en moto BMW et Harley Davidson.

Cela m’a permis de sillonner une grande partie de l’hémisphère Sud, en Argentine, Chili, Bolivie, mais aussi en Afrique du Sud, Botswana, Namibie et en Australie, Nouvelle Zélande.

Je me suis également rendue en Norvège, au Danemark et en Finlande pour le Grand Raid Viking au Cap Nord.

Je continue donc sur cette activité, tout en développant des voyages un peu moins chers, moins longs et plus accessibles pour des individuels.

Déjà proposés ou à venir, notre programme 2013, inclut des circuits découverte en Patagonie (Argentine et Chili), au Costa Rica, en Afrique du Sud très prochainement, en Nouvelle Zélande pour un circuit en juillet, au Cap Nord en juin, et en France.

Un rallye Paris-Pékin est également prévu en juin et en juillet, sur 2 fois un mois, pour une clientèle francophone."

Fabienne Véteau est la fondatrice de Monsieur Pingouin - DR
Fabienne Véteau est la fondatrice de Monsieur Pingouin - DR
TourMaG.com - Vous évoquez l’idée de « raid » sur votre site. Que voulez-vous exprimer réellement ?

Fabienne Véteau :
"Les voyages proposés ne sont pas des compétitions, mais elles ne sont pas non plus des convois.

Les participants reçoivent un roadbook chaque matin et ne bénéficient d’aucune assistance dans la journée, sauf bien sur en cas de souci technique ou d’accident.

Les bagages et tout le matériel nécessaire sont transportés par le véhicule d’assistance technique."

TourMaG.com - Qu’est ce qui vous a séduit dans ce type de voyages ?

Fabienne Véteau :
"Je trouve le côté organisation et gestion de la logistique vraiment très intéressant.

Et puis, les motards ne sont jamais des voyageurs blasés, ils ne se plaignent pas sans cesse du manque de confort ou de la nourriture.

On a toujours l’impression de promener de grands enfants, qui recherchent en même temps à se surpasser."

TourMaG.com - Vous vous êtes également lancée dans l’élaboration de voyages en 2CV ?

Fabienne Véteau :
"J’organise effectivement des rallyes dans des véhicules de légende en Citroën Traction-Avant et en 2CV, notamment au Maroc dans les mois qui arrivent.

En effet, sur cette destination survendue pour l’offre moto, nous allons baser des voitures toutes neuves durant 3 mois, pour des tours d’une semaine."

TourMaG.com - Travaillez-vous avec des agences de voyages ?

Fabienne Véteau :
"J’ai essayé, mais cette production est tellement spécifique que les agents traditionnels n’ont pas réussi à la vendre, même quand elle se trouvait à l’intérieur de leurs brochures.

Sans formation, ça me parait impossible pour un agent de vendre un séjour moto, car le motard ne se rend généralement pas en agence et l’agent ne pense pas à lui demander.

Il suffirait pourtant de former les vendeurs, cela n’a rien de compliqué, en les prévenant sur les risques liés à ce type de voyage et surtout que, malgré des tarifs élevés, le voyage ne sera pas toujours du luxe. En particulier, sur l’offre hôtelière."

TourMaG.com - Le marché des voyages à moto est relativement peu développé en France, par rapport à l’Allemagne ou l’Angleterre. Est-ce une bonne nouvelle pour votre jeune TO ?

Fabienne Véteau :
"Avant cela, il faut déjà découper l’offre française. Certains créneaux ne me concernent pas du tout, comme l’enduro.

Ensuite, parmi mes concurrents, tous ne sont pas de bons professionnels. Beaucoup ne connaissent pas les motos ou les voyages, ou sous-traitent à l’étranger. Alors que chez Monsieur Pingouin, tous les voyages sont créés par mes soins."

TourMaG.com - Quels sont vos nouveaux projets ?

Fabienne Véteau :
"Au-delà de l’élaboration de nouveaux circuits, je vais me pencher sur le développement du site Internet et son référencement naturel."

TourMaG.com - Faites-vous partie d’un réseau, êtes-vous adhérente au SNAV ?

Fabienne Véteau :
"Ni l’un, ni l’autre car l’activité de Monsieur Pingouin est trop spécifique."

Quelques infos sur Monsieur Pingouin

- Création du TO en 2010

- Panier moyen pour un rallye : 15 000 € pour 2 personnes avec fret moto

- Panier moyen pour un voyage : 5 000€ par personne

- 150 clients par an, mais avec de grands budgets et de grands voyages

- Chiffre d’affaires 2010 (année incomplète) : environ 500 000€

- Fabienne Véteau est la seule salariée du TO


Lu 10409 fois

Notez


1.Posté par Franck SYLVESTRE le 24/09/2012 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Fabienne
Ci dessous quelques réactions suite à vos propos :

Si si, comme tout le monde les motards aussi vont en agence de voyage ... mais ce n'est pas pour réserver des voyages moto !

Tous vos concurrents ne sont pas de bons professionnels ? C'est un point de vue qui peut se défendre mais attention à vos critères.
Qu'ils ne soient pas motards est effectivement important.
Qu'ils ne connaissent pas les voyages peut se défendre mais cela suppose que certains n'ont pas réellement la qualification requise pour avoir l'immatriculation au ROVS. Et s'ils l'ont tout de même c'est qu'ils relèvent donc du système désormais aboli du mandat ou pire, bénéficient de prête-noms...

Par contre la sous-traitance ne relève pas nécessairement d'un manque de professionnalisme. Certes c'est une solution facile pour proposer rapidement des séjours dans des pays que l'on a pas eu le temps (voir le budget) de développer soi-même alors que la production en interne permet une meilleure maitrise et des marges théoriquement plus élevées.
Mais la manie du "c'est moi qui l'ai fait" semble un religion hélas un peu trop répandue dans le domaine des TO spécialisés moto (que ce soit en France ou dans les autres pays).
Il faut aussi avoir l'humilité de dire que l'on ne connait pas tous les pays et tous les recoins de la planète comme sa poche.
Le motard est souvent rassuré de savoir que le voyagiste a déjà pratiqué la destination avant lui.
Est-ce pour autant la garantie que le travail préparatoire a été bien fait ?
Tout le monde n'est pas sérieux et certains TO se positionnent sur des destinations (pas si lointaines) qu'ils n'ont réellement visitées que deux ou trois fois auparavant. Belle expérience du terrain !

La vraie valeur ajoutée n'est donc pas tant sur la production en interne du séjour, mais sur ce que le client découvrira de l'endroit qu'il visitera. Et sur ce plan, les réceptifs ont tout de même un avantage.
Et puis combien n'osent pas dire que le produit original qu'ils commercialisent a en fait été réalisé avec la collaboration d'un opérateur local (parfois non professionnel d'ailleurs) ?

J'ai aussi eu des contacts avec des TO étrangers qui ne voyaient pas la nécessité de travailler avec un acteur local parce qu'ils se débrouillaient très bien eux-même. Mais ce qu'il pensent connaitre de la France se borne trop souvent à des clichés et rouler sur des sentiers battus.

Bref, être un bon ou un mauvais professionnel relève autant de la manière d'aborder les choses que de celle d'adopter une politique créatrice et /ou distributrice.

Bien cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com