TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Avila : à la découverte de la plus haute capitale provinciale d’Espagne

Le berceau de Sainte Thérèse, née en 1515


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Lundi 21 Décembre 2015

1515 : la date est connue de tous les Français comme étant celle de la bataille de Marignan. A Avila, en Castille, la date est tout aussi célèbre mais pour une autre raison. C’est, en effet, dans cette ville que Sainte Thérèse a vu le jour, cette année là, il y a cinq siècles. La cité fortifiée a profité de cet anniversaire pour mettre en avant son patrimoine.



Avila de los Caballeros possède les remparts médiévaux les mieux conservés d’Europe - DR : OT d'Espagne
Avila de los Caballeros possède les remparts médiévaux les mieux conservés d’Europe - DR : OT d'Espagne
Perchée à 1 130 m d’altitude, Avila de los Caballeros est la capitale provinciale la plus élevée de l’Espagne.

En hiver il arrive, même, que la neige bloque les accès routiers.

Fortifiée, la ville est encerclée de remparts médiévaux du XIIème siècle qui, protégés par 88 tours, sont les mieux conservés d’Europe.

En arrivant par Salamanque, au lieu-dit Los Cuatro (les Quatre Piliers), on dispose de la meilleure vue (et de la plus belle photo) sur ces fortifications.

La légende rapporte que c’est à cet endroit que Thérèse, âgée de sept ans, a été rattrapée par son oncle alors qu’elle courait vers le martyr en vue de gagner le ciel.

Du haut des remparts

La ville forme un carré de 2,5 km de périmètre protégé par des murailles de 3 mètres.

On parcourt généralement un bout du chemin de ronde pour commencer la visite d’Avila.

Neuf portes de périodes diverses donnent accès à la ville. On entre dans la ville par la Puerta de San Vicente, la plus imposante et la plus ancienne.

Assez austère, le chevet fortifié de la cathédrale fait aussi partie intégrante des murailles.

A l’intérieur, d’élégantes voûtes en ogives abritent une sculpture plateresque du Sepulcro del Tostado, considérée comme la pièce maîtresse des lieux avec le tombeau en albâtre de l’évêque Fernandez de Madrigal (XVième siècle).

Mais la ville est aussi et surtout le berceau de Sainte-Thérèse (d’Avila) qu’elle a vue naître il y a cinq siècles.

Elle ne l’a pas oubliée en 2015, année qui aura été placée sous le signe de la Sainte (manifestations, pèlerinages, célébrations, fêtes).

Un musée retrace l’ambiance de l’époque

Sainte Thérèse en pain d'épices pour ses 500 ans - DR : J-P. C.
Sainte Thérèse en pain d'épices pour ses 500 ans - DR : J-P. C.
Et la cité médiévale entend bien cultiver son image avec l’événement.

Plusieurs églises et couvents soignent, aujourd’hui, son souvenir.

Le Convento de Santa Teresa occupe l’emplacement de la maison natale et hors des murs le Monasterio de la Encarnacion où elle a passé une trentaine d’années de sa vie.

Le musée retrace l’ambiance de l’époque, avec l’entrée du couvent telle qu’elle était en 1535 et une cellule de carmélite.

La dernière salle montre quelques reliques de la sainte et une reconstitution de son univers.

Quelques carmélites vivent encore là, selon le rite de l’ordre, mais on ne peut pas visiter.

On se contentera de leurs pâtisseries : les yemas de Santa Teresa. Et tant pis pour le péché de gourmandise !

Repères et adresses utiles

Office Espagnol du tourisme : www.spain.info/fr

OT d'Avila : www.avilaturismo.com

OT de Castille : www.turismocastillayleon.com

Et sur Facebook :
- www.facebook.com/castillayleonesvida
- www.facebook.com/visitcastillayleon

Transports : Air Europa - Vol pour Madrid au départ d’Orly Ouest, à partir de 95€ A/R
Tel : 01 42 65 08 00

Coup de cœur : l'hôtel Parador d’Avila

Dans un ancien palais aux allures de château fort avec des couloirs décorés de meubles et armures d’époque. Plusieurs catégories de chambres (double standard et supérieure) qui, toutes, offrent une belle vue.

On peut accéder à l’hôtel par les remparts qui disposent d’une sortie à sa hauteur.

Raffiné son restaurant privilégie la cuisine régionale.

Mail : avila@parador.es
Site web : www.parador.es

Lu 1713 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com