TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Avions, trains supersoniques : quels projets dans les cartons ?

3 questions à Jean Belotti, notre expert aérien


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 7 Février 2014

Trains, avions... les transports de demain seront supersoniques, voire hypersoniques ? Jean Belotti, notre expert aérien, revient dans cette interview sur quelques projets en cours tant au niveau du train que de l'avion. Interview.



Concorde a été le seul avion supersonique civil au monde disposant de la puissance lui permettant de passer en supersonique, en montée. Le premier pilote à avoir franchi le mur du son est l'Américain Yager, en 1947 - © Chris Edwards - Fotolia.com
Concorde a été le seul avion supersonique civil au monde disposant de la puissance lui permettant de passer en supersonique, en montée. Le premier pilote à avoir franchi le mur du son est l'Américain Yager, en 1947 - © Chris Edwards - Fotolia.com
TourMaG.com - Le projet annoncé de train supersonique est-il sérieux ?

Jean Belotti :
"Comme vous, j’ai appris l’existence du projet d'Elon Musk - richissime américain - de construire un train supersonique (l’Hyperloop), dans lequel les passagers seraient installés dans des capsules - posées sur coussin d’air pressurisé - transportées à faible et grande vitesses, sur la longueur d’un tube.

Les avantages attendus sont multiples : plus sûr et bien plus rapide que le TGV (30 minutes pour relier Los Angeles à San Francisco, distants de 1.224 km) et moins cher que le TGV (6 milliards US$, contre 68 milliards pour le TGV de Californie).

Mais aussi insensible à la météo, pouvant s'auto-alimenter (par des capteurs solaires placés le long des tubes), résistant aux tremblements de terre et ne perturbant pas les personnes résidant le long de l'itinéraire.

Il serait, de plus, écologique, les tubes étant élevés sur des piliers (25.000 sont prévus le long de l'autoroute I5, qui traverse la Californie), ce qui réduit grandement la place requise au sol et la taille de l'ère de construction.

Les tarifs sont attractifs (billet à 20 US$) et il serait rentable (amortissement des frais au bout de 20 ans, en transportant plus de 7 millions de passagers par an).

À ce stade, quid de la crédibilité d’un tel projet ? Les quelques encenseuses informations divulguées ne permettent pas de savoir s’il s’agit d’une esbroufe ou d’un projet révolutionnaire réellement concevable.

TourMaG.com - A propos de l'avion, vous aviez estimé qu’indépendamment du supersonique, la prochaine étape serait celle de l’hypersonique. Qu’en est-il de nos jours ?

J.B. :
"En juillet 2013, on apprenait que plusieurs entreprises européennes planchaient sur un projet d’avion hypersonique, propulsé par des moteurs alimentés à l’oxygène et à l’hydrogène.

Baptisé "Lapcat" (pour "Long-Term Advanced Propulsion Concepts and Technologies"), il pourra transporter 300 passagers, à une vitesse entre Mach 5 et Mach 8, soit Paris/New York en moins d’une heure.

Mais il convient d’être patient, car ce projet ne devrait voir le jour que d’ici à 20 ans !"

Pour en savoir plus : cliquez ici.

TourMaG.com - Pouvez-vous nous apporter des précisions sur la vitesse en nombre de Mach ?

J.B. :
"Pour les non initiés, voici quelques précisions, au sujet du nombre de Mach.

- Le nombre de Mach (d'après le nom de son auteur physicien autrichien 1838/1906) est le rapport entre la vitesse réelle de l'avion et la vitesse du son à l'altitude considérée, qui dépend de la température de l'air.

Étant donné que la température de l'air diminue avec l'altitude (1 degré Celsius par 150 mètres d'altitude, en condition standard), la vitesse du son varie, elle aussi.

Elle correspond à 1.220 km/h au sol. Elle n'est que de 1.050 km/h à 10.000 mètres.

Ainsi, un avion de ligne qui vole à 10.000 mètres à Mach 0.84, a donc une vitesse de 0,84 fois 1.050, soit 882 km/h. Bien sûr, cette vitesse par rapport au sol est augmentée ou diminuée en fonction de la composante de vent arrière ou de face.

- Franchir le mur du son ("To break through the sound barrier") matérialise le passage de Mach 1, qui sépare une vitesse subsonique d'une vitesse supersonique.

Concorde a été le seul avion supersonique civil au monde disposant de la puissance lui permettant de passer en supersonique, en montée. Le premier pilote à avoir franchi le mur du son est l'Américain Yager, en 1947."

Lu 2241 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:02 Air Austral présente son nouvel uniforme

Mardi 12 Décembre 2017 - 10:33 Aigle Azur investit dans le long-courrier


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com