TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Bali de nouveau endeuillée par des attentats meurtriers

26 mors et plus d'une centaine de victimes


Rédigé par La Rédaction (JDL) - redaction@tourmag.com le Samedi 1 Octobre 2005

L'horreur est de retour. Plus de 3 ans après les attaques islamistes d'octobre 2002 à Bali, des attentats sanglants ont à nouveau frappé des zones touristiques de l'île indonésienne. Les explosions on fait au moins 26 morts et une centaine de blessés. Il s'agit encore d'un bilan provisoire. Il n'y aurait pas de victimes parmi les 400 touristes français présents sur l'île.



D'après la police indonésienne, trois bombes ont été utilisées. Deux bombes ont explosé dans deux restaurants différents le long de la plage de Djimbaran.
D'après la police indonésienne, trois bombes ont été utilisées. Deux bombes ont explosé dans deux restaurants différents le long de la plage de Djimbaran.
Les attaques se sont produites vers 20h00, heure locale. Un moment de la journée où les touristes prennent d'assaut les restaurants. A ce moment là, plusieurs bombes ont explosé dans un intervalle de quelques minutes dans les stations balnéaires de Jimbaran et de Kuta, au coeur de l'industrie touristique de "l'île des dieux".

"Il s'agit clairement d'attaques terroristes" qui ont frappé "au hasard et dans des endroits publics", selon le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono. Selon les des experts, ces actions portent la marque de la Jamaah Islamiyah (JI), allié régional du réseau Al-Qaïda.

D'après la police indonésienne, trois bombes ont été utilisées. Deux bombes ont explosé dans deux restaurants différents le long de la plage de Djimbaran.

3 bombes ont visé trois restaurants

Une troisième a dévasté une zone comprenant de nombreux cafés et des magasins pour touristes à Kuta, la plus grande station balnéaire de Bali, peuplée de nombreux vacanciers attirés par l'animation nocturne.

Vingt et un corps se trouvaient samedi soir à l'hôpital balinais de Sangla et onze cadavres à l'hôpital de Graha Asih,selon un responsable de l'ambassade de France, citant la direction de ces deux établissements. Une porte-parole du principal hôpital de l'île a déclaré qu'"un grand nombre" de ressortissants étrangers figuraient au nombre des victimes.

Selon René-Marc Chikli, président du CETO, on ne recense pas de victimes parmi les 400 touristes français présents sur l'île. De son côté Jet Tours a indiqué samedi que ses dix clients français qui séjournaient sur l'île de Bali au moment des attentats étaient "tous sains et saufs".

Pas de panique selon le Ceto

Le Ceto a indiqué dimanche qu'aucun de ses quelque 400 clients en vacances à Bali n'avait souhaité rentrer en France et jugé "nul" l'impact immédiat sur le tourisme des attentats meurtriers de samedi sur l'île indonésienne.

René-Marc Chikli, le président de l'association, n'était pas en mesure toutefois de préciser si certains de ses clients français en partance pour Bali samedi soir avaient renoncé à leur voyage.

Cette nouvelle série d'attentats, trois ans après les attaques d'octobre 2002, "n'est pas favorable à la visibilité de la destination à moyen terme", la première en Indonésie pour les vacanciers étrangers, mais "son impact aujourd'hui est nul" car "les gens s'habituent aux attentats", estime M. Chikli.

Il a par ailleurs confirmé qu'aucun Français parmi ses quelque 400 clients voyageant avec un forfait comprenant un vol et un séjour dans l'hôtel Four Seasons à Bali n'avait été blessé dans les attentats qui ont fait 26 morts selon un bilan provisoire.

Mais il a indiqué ne pas disposer d'informations sur quelque 200 touristes français venus à Bali avec un "vol sec au départ de France", pas plus que sur des Français expatriés en Indonésie ou en Asie du Sud-Est et qui séjourneraient éventuellement à Bali.

Selon le ministère des Affaires étrangères, une Française résidente en Indonésie a été légèrement blessée dans les attentats mais aucun Français ne figure à ce stade parmi les personnes décédées.

Lu 2925 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com