TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Béatrice Etienne (Contact Voyages) : ''Des TO sont exemplaires d’autres pas ! ''


Rédigé par Michel BOVAS à Nice le Mardi 20 Avril 2010

La crise aérienne, c’est le triomphe de l’agence de voyages et de son conseiller face à la vente en ligne totalement défaillante pour trouver une solution. Elle a également mis en lumière les bons des mauvais TO.



« La crise est salutaire, elle a mis sur les TO qui se sentaient responsables et professionnels vis-à-vis de leurs clients en s’efforçant de réduire autant que possible le désagrément de la situation en prenant en charge hébergement et rapatriement.

En revanche d’autres, et parfois les plus gros, se sont mis aux abonnés absents. Et nous devons aider les clients à leur place, ce n'est pas normal.

Mais on le fait par acquis de conscience professionnelle. La crise mettra sur la touche les TO qui n’ont pas fait preuve de professionnalisme. C’est peut être la conclusion d’une situation exceptionnelle.

Par ailleurs, tous ceux qui sont passés par Internet pour le montage de leur voyage se retrouvent seul sans interlocuteur à appeler parfois dans des contrées lointaines. Leur situation est catastrophique.

La crise remet en scène l’importante du rôle de l’agence de voyages et des relations étroites qui s’établissent au fil du temps entre le client et le conseiller.

''Nous sommes 2 et nous avons assuré une permanence samedi et dimanche''

Nous sommes deux dans l’agence et bien nous avons assuré une permanence samedi et dimanche…

Heureusement il reste des TO exemplaires. Ils sont parfois parmi les plus modestes mais ils sont réactifs et responsables. Je tiens à souligner l’efficacité avec laquelle, et la liste n’est pas exhaustive, les To Voyamar, STI, Kuoni, Royal Tours ont aidé leurs clients.

Ils ont établi le contact et se sont occupés de trouver sur place des hébergements souvent pris à leur charge. Je leur tire le chapeau. En revanche un TO spécialisée dans les séjours sur l’Océan Indien nous a laissé nous débrouiller avec un de nos clients qui a pris un séjour de 7000 à 8000 euros à l’Ile Maurice.

C’est l’un de nos clients fidèles. Il a du débourser une première nuit d’hôtel à 384 euros puis une seconde à 84 euros dans un établissement avec cafards en prime et enfin un troisième à 157 euros.

Il en est déjà à 1000 euros d’hébergement. On lui avait trouvé une solution de rapatriement par le vol d’Emirates Dubaï-Nice. Le TO en question a refusé cette solution. On ne comprend pas. Il faudra en tirer les conséquences.
»

Lu 2976 fois

Notez


1.Posté par Camille le 21/04/2010 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voyamar a peut être bien géré le retour des clients mais certainement pas les départs différés et les refus de reports...

2.Posté par Francois le 21/04/2010 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voyamar est le seul et unique TO en France à proposer des repports jusqu'au 31 décembre 2011 donc je ne comprend par ce mail. D'autre part Voyamar a réussi à faire partir un grand nombre d'avion sur les aéroports ouverts samedi et dimanche c'est le cas de mes clients donc sur ce point JE DIS BRAVO

3.Posté par Camille le 21/04/2010 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alors voyamar fait deux poids deux mesures selon ses agences, car mes clients n'ont pas pu partir dimanche, et devaient partir contraints et forcés hier soir en dernier ressort, pas d'offre de report pour eux donc !

4.Posté par francois le 21/04/2010 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si tu lis mon mail tu verras que je parle des aéroports ouverts et pour information Lyon et Paris étaient fermés donc si tes clients partaient dimanche de Lyon ou Paris à l'origine c'est normale qu'ils ne soient pas partis.
Si ils avaient un départ lundi c'est normal que tes clients embarquent. LA SOLIDARITE.
Rappel du principe de ce mot: si les clients ne partent pas les avions ne partent pas et les TO ne ramènent pas les clients. Donc à toi de faire en sorte qu'ils partent et de leur faire prendre conscience de la chose.
Bonne chance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com