TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Belem : le taux d'occupation atteint 86% !

stages de 2 à 10 jours ouverts à tous


Rédigé par Céline EYMERY - celine@tourmag.com le Jeudi 29 Septembre 2005

Le Belem, dernier trois-mâts long-courrier français du XIX ème siècle transformé en bateau-école, accueille chaque année entre 1200 et 1300 stagiaires pour des séjours de 2 à 10 jours. Pour l'heure la Fondation Belem qui fait état d'un taux d'occupation à 86%, n'envisage pas de collaboration avec les professionnels du tourisme. Toutefois, Paul Le Bihan, président de la Fondation n'exclut pas, dans le cas d'un développement de destinations plus lointaines de nouer des contacts avec la profession.



Chaque année entre 1200 et 1300 stagiaires participent à l'aventure
Chaque année entre 1200 et 1300 stagiaires participent à l'aventure
Depuis la reprise du Belem par les Caisses d'Épargne qui en a fait don à la Fondation Belem, les passionnés d'histoire maritime, de mer ou simples curieux, peuvent renouer avec les traditions de la grande marine à voile. Classé monument historique depuis 1984, ce bateau mythique est un navire-école qui propose aussi bien aux néophytes qu'aux férus de navigation (à partir de 14 ans), des stages de 2 à 10 jours à bord du navire.

A partir de 130 et 150 euros TTC par jour, les stagiaires seront totalement immergés dans l'univers maritime du 19ème siècle : "les stagiaires vivent aux côtés de l'équipage et sont initiés à toutes les disciplines du bord : barre, matelotage, navigation de jour comme de nuit, sécurité, vie quotidienne... Ils découvriront l'univers de la voile de travail au 19ème siècle" explique Paul Le Bihan, président de la Fondation Belem.

Nous n'avons pas vocation à devenir des voyagistes

Ces stages sont commercialisés directement auprès de la fondation. Interrogé sur la possibilité de nouer d'éventuels partenariats avec des professionnels du tourisme, Paul Le Bihan, n'exclut rien mais précise : "Pour l'heure la Fondation Belem, s'en sort très bien toute seule, puisque le taux d'occupation des stages atteint près de 86%.

Chaque année entre 1200 et 1300 stagiaires participent à l'aventure du navire. Pour le moment nous ne ressentons pas le besoin de développer des partenariats avec des professionnels du tourisme. Nous n'avons pas vocation à devenir des voyagistes, d'autant que nous sommes une petite équipe." explique t-il.

Toutefois, nuance t-il : "Pour nous la principale difficulté réside dans le pré-acheminement. Nous pourrions envisager une collaboration dans le cas d'un développement de notre activité sur des destinations plus lointaines"

Malte pourrait faire partie de la programmation 2006

Une évolution qui est actuellement en cours, puisque Malte pourrait faire partie de la programmation 2006, "une destination que nous avons choisie car elle est bien desservie" souligne t-il. Pour l'heure rien n'est encore arrêté. La programmation définitive des stages qui se dérouleront entre avril et octobre 2006, sera disponible dès décembre sur le site www.fondationbelem.com. Seule certitude, le Belem débutera sa saison pour la première fois en Méditerranée.

Pour celles et ceux qui n'auraient pas le pied marin, le navire fera, pour la 3ème année consécutive, une escale d'automne. Le navire accostera cette année à Marseille du 16 octobre au 13 novembre prochain. "Tout le monde ne peut pas s'offrir un stage. Nous devons en tant que monument historique s'ouvrir au plus grand nombre." explique Paul Le Bihan.

Transformé en musée "flottant", pendant cette période, le dernier trois-mâts long-courrier français attend plus de 25000 visiteurs. Enfin dernière corde à son arc, la Fondation Belem met également à disposition des entreprises, collectivités et associations son navire et ses espaces de réception (1 espace d'une capacité de 40 personnes, et l'autre de 70 personnes).

Belem : le taux d'occupation atteint 86% !
L'histoire du Belem

Tout a commencé le 10 juin 1896 à Nantes à Chantenay-sur-Loire, où le navire a fait pour la première fois connaissance avec le mer. Sa première traversée en tant que navire marchand le conduit jusqu'à Montevideo, puis Belem sur le Rio Para au Brésil d'ou il tire son nom.

Mais sa carrière est interrompue par l'arrivée des "vapeurs". Devenu en 1914 la propriété du Duc de Westminster, le Belem repart à l'aventure en tant que yacht. En 1921 il change de propriétaire et Sir A.E. Guinness le rebaptisera Fantôme II et réalisera le tour de la planète. En 1952 il devient propriété de la Fondation Cini, qui en fait à Venise, un navire école de l'institut Scilla. Après être passé entre les mains des Carabieniers italiens, il est cédé pour une lire symbolique à un chantier de Venise qui lui redonne son aspect de trois-mâts barque.

En 1978 le navire est mis en vente. Un projet commun entre l'Union Nationale des Caisses d'Épargne de France et de la Marine Nationale Française voit le jour. Avec l'accord des pouvoirs publics le navire est acheté en 1984 par les Caisses d'Épargne pour 3,5 millions de francs et remorqué jusqu'en France.

Après 5 ans de travaux et de restauration, le Belem est transformé en navire école. Le 4 juillet 1986, il est à New York pour participer aux célébrations du centenaire de la Statue de la Liberté. Après cette traversée le Belem accueille dès le 7 août 1986 ces premiers stagiaires.

Lu 2292 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com