TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Belgique : le baron Arthur Haulot n’est plus…

un des hommes les plus influentes du tourisme vient de s'etteindre


Rédigé par Michel GHESQUIERE à Bruxelles - michel.ghesquiere@skynet.be le Mercredi 25 Mai 2005

Aux jeunes générations et à beaucoup de français, le nom d’Arthur Haulot ne signifie rien. Pourtant ce fut l’une des personnalités les plus importantes et parmi les plus influentes du tourisme en Belgique et au niveau international. Encore aujourd’hui, en Belgique la législation de base qui régit le secteur date des années où il fut président du Commissariat Général du Tourisme du royaume. Législation à laquelle il a largement participé à sa conception.



Le baron Arthur Haulot
Le baron Arthur Haulot
Né en 1913 à Liège, il a démarré très tôt une activité au niveau du tourisme. Il a été, avant les congés payés en France, à la base du tourisme social. Le premier, il avait compris, au début des années trente, que si les congés payés étaient lancés, il fallait en même temps prévoir des structures d’accueils et de transport pour les travailleurs qui allaient en bénéficier.

A la veille de la guerre, il a été directeur du Commissariat Général du Tourisme en Belgique. Résistant de la première heure, il est fait prisonnier par les allemands et interné dans le cadre du programme « nuit et brouillard » à Mauthausen puis est transféré à Dachau dont il prendra la direction au moment de libération de celui-ci par les américains.

Revenu en Belgique, il devient le premier Commissaire Général au Tourisme du royaume. Croyant fermement dans la démocratie et abhorrant toutes les formes d’injustice, il était convaincu que le tourisme pouvait aider les peuples à mieux se connaître et à s’apprécier.

Dans les années soixante, il a participé à la fondation de L’OMT dont il sera même le président en 1966 et 1967. Il est aussi à la base du Commissariat Européen du Tourisme et du Bureau International du Tourisme Social.

En même temps qu’il animait le Commissariat Général du Tourisme en Belgique et s’occupait de ses différents mandats internationaux, il a eu le temps d’écrire un ouvrage prémonitoire et dont les conclusions restent toujours d’actualité : « Tourisme et environnement ».

Par ailleurs, Arthur Haulot a été l’un des importants animateurs des mouvements de la mémoire. Mouvements qui tentent d’entretenir le souvenir des camps de concentration afin de lutter contre une résurgence de l’extrême droite. Dernière caractéristique de cet homme hors du commun, il a été un des poètes belges contemporains dont les poèmes ont été publiés à de nombreuses reprises en Belgique comme à l’étranger.

Nous avons recueillis de nombreux témoignages de professionnels belges et étranger du secteur. En dehors de celui de l’administrateur délégué du VVR (l’association flamande des AGV belges) qui lui reprochait de ne pas parler le néerlandais, tout le monde est unanime : c’est un grand monsieur qui vient de disparaître à l’âge respectable de 92 ans.

Jean Philippe Cuvelier, président de l’Union Professionnelle des AGV francophone :

"C’est le père du tourisme et de l’organisation du tourisme en Belgique. Parmi ses hauts faits, c’est le premier qui a mis en place une véritable structure de tourisme social dès 1936 au moment de l’arrivée des congés payés.

A l’étranger son prestige était immense. On disait souvent que dès qu’il touchait quelque chose du secteur en dehors de la Belgique, il en devenait président ou secrétaire général. Parce qu’il avait une vision d’avenir, son influence sur le secteur était considérable."

Jean Pierre Lambot, Commissaire Général du Tourisme Wallonie

"Arthur Haulot a été le premier et le seul commissaire général du tourisme en Belgique avant que ce service ne soit communautarisé. C’est lui qui a littéralement organisé la structure et été à la base de la législation du tourisme en Belgique. Législation qui bien que datant de 1964 est toujours d’application actuellement. Cet homme appartient à la race des grands serviteurs de l’état qui se considèrent au service du pays et de l’humanité."

Dimitrios Bethanis, Office de tourisme de Grèce : « Un grand helléniste… »

"C’était un grand helléniste, passionné de la démocratie. Je pense que c’était un grand homme du tourisme. Trop souvent on oublie qu’il a été à la base de l’OMT. Il ne faut pas oublier non plus qu’il a été l’un des fondateurs du tourisme social. A titre privé, je me souviens de sa capacité et de sa qualité d’écoute des autres. Il a vraiment marqué le tourisme mondial. Ses idées sur le tourisme et l’environnement ont été en avance sur l’époque.

Jacques Sole, Gigatour et l’un des fondateurs du tourisme étudiant en Belgique: «Nul n’est prophète en son pays… »

"C’est un grand monsieur qui vient de s’éteindre. Il nous a beaucoup aidés lors de la mise en place du TEJ (Tourisme Etudiant Jeunesse). Chaque fois que nous avions eu des problèmes au Comité Technique des agences de voyages, il nous a soutenu. Cet homme était toujours disponible pour recevoir les professionnels et les aider. Par contre, je sais qu’il a énormément souffert de la scission du Commissariat Général du Tourisme Belge en plusieurs entités. Son opposition à cette division a fait que lorsqu’il est sorti de charge aucune réception officielle n’a été organisée. Il a fallu que ce soit un Américain, monsieur Hilton, pour remettre les aiguilles à l’heure. Celui-ci est venu à Bruxelles et a organisé une réception pour lui rendre honneur à son juste niveau. Ce qui prouve que nul n’est prophète en son pays. C’est un homme que je suis fier d’avoir rencontré…"

Alain Varenne, Flash Travel un important réseau d’AGV franchisées : « Un grand bonhomme du tourisme »

"Bien sûr, tout le monde vous parlera d'Arthur Haulot résistant, pourfendeur des extrémismes de tout poil, vibrant défenseur des libertés individuelles. Mais n'oublions pas qu'il fut aussi un grand bonhomme du tourisme. Et plutôt que de gloser, je préfère le citer, lui, dans l'espoir que son message soit entendu en ces temps de mercantilisme effréné. C'est en ces termes qu'il s'adressait à des jeunes étudiants en tourisme:

"Aux jeunes responsables du tourisme de demain, je demande de ne jamais laisser écraser les valeurs morales et spirituelles du tourisme par la seule mesure mathématique de leur rendement financier. Au bout de votre effort, vous trouverez un métier, un revenu, une situation sociale.

Ceci est vrai pour le tourisme comme pour tant d'autres activités. N'oubliez jamais cependant que le tourisme vous donne une autre chance. A quelque niveau que se situe demain, votre activité personnelle dans le domaine du tourisme, la bonne exécution de votre tâche entraînera, en plus de l'accomplissement d'un acte commercial, la réalisation d'un fragment important du bonheur de vivre de votre client.

Merci pour cette leçon, Monsieur Haulot, et ... bon voyage.

Lu 6343 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com