TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Berchtesgaden : polémique sur l'ouverture d'un hôtel dans le nid d'aigle d'Hitler

donner un nouveau souffle au tourisme local


Rédigé par La Rédaction le Lundi 28 Février 2005

L'ouverture aujourd'hui mardi, d'un hôtel de luxe à Berchtesgaden (sud) sur le site de l'ancien nid d'aigle d'Adolf Hitler, sensé donner un nouveau souffle au tourisme local, a surtout ravivé la polémique sur le mélange des genres en Allemagne.



Situé à 1.000 mètres d'altitude, l'Intercontinental "Resort Berchtesgaden", avec 138 chambres et 12 suites, propose "un oasis de bien-être dans un décor naturel spectaculaire" pour 270 à 1.300 euros la nuit.

Mais l'établissement cinq étoiles niché au coeur du massif de l'Obersalzberg, le seul du genre dans la station thermale, se trouve érigé sur un haut lieu du nazisme, le deuxième centre du pouvoir du IIIe Reich.

L'hôtel a été construit entre les anciennes villas de Hermann Goering, commandant en chef de l'armée de l'air, et celle de Martin Bormann, le secrétaire particulier de Hitler.

Adolf Hitler a séjourné à plusieurs reprises dans l'Obersalzberg

Un lieu "contaminé par l'idéologie brune", selon Marian Offmann, du Conseil central des juifs d'Allemagne. "Je ne voudrais jamais y séjourner", a-t-elle estimé. "L'Obersalzberg est un site chargé d'histoire. La marque des auteurs (du IIIe Reich) est toujours présente et le restera", a indiqué pour sa part le ministre bavarois des Finances, Kurt Faltlhauser.

A ses yeux, l'hôtel doit donner à la région "un nouveau souffle pour le tourisme". L'Etat régional, propriétaire du site, a financé un centre de documentation sur le Nid d'aigle et le nazisme, situé à 300 mètres de l'hôtel. Pour le ministre bavarois, "les deux parties de notre concept, le centre de documentation et l'hôtel, vont ensemble : celui qui ne se rappelle pas du passé n'a pas d'avenir".

Adolf Hitler a séjourné à plusieurs reprises dans l'Obersalzberg entre 1923 et son arrivée au pouvoir en 1933. En 1925, il y a écrit la seconde partie de Mein Kampf. Nommé chancelier, il a acheté la maison qu'il louait pour la transformer peu à peu en demeure somptueuse, au milieu d'un complexe - interdit à la population - devenu le deuxième lieu du pouvoir nazi après Berlin.

Le site, comprenait notamment la villa de Hitler, celles des divers responsables du régime (Goering, Bormann, Albert Speer), une caserne et une galerie de bunkers. Détruit le 25 avril 1945 par des bombardements britanniques, l'Obersalzberg avait été investi en 1953 par les forces américaines qui en avaient fait une "aire de distraction pour les troupes américaines". Un hôtel, le General Walker, a accueilli jusqu'en 1995 les militaires américains en vacances.

"C'est très positif, cela va amener une bonne clientèle, se réjouit Marion Huber, propriétaire d'un magasin d'ébénisterie de luxe dans le centre-ville. Nous avons perdu 30 à 40% de notre chiffre d'affaires avec le départ des Américains".

Le renouveau économique a primé sur les questions historiques

"Cela pourrait être un élixir, estime Anita Glossner, propriétaire d'un magasin d'antiquités. La ville ne peut pas se reposer seulement sur la nature, le lac de Koenigsee et la montagne du Watzmann". Quant au passé chargé du site, Mme Glossner affirme que "l'histoire de Berchtesgaden remonte à 200 ans, pas à 60".

Personne ne semble craindre que l'hôtel devienne un lieu de pèlerinage des nostalgiques du IIIe Reich. Herbert Wendlinger, le directeur de l'Office du tourisme, admet qu'"il y a toujours eu des dépôt anonymes de fleurs lors des anniversaires, mais c'est très limité". Et puis, "si on devait ne plus visiter les lieux utilisés par les nazis, l'Allemagne serait vide", dit-il.

L'hôtel sera déjà complet en fin de semaine prochaine, a indiqué le directeur, Joerg Boeckeler, qui attend 40.000 nuitées pour la première année. Autre signe du succès: le quotidien local Berchtesgadener Anzeiger a offert 20 entrées pour une soirée spéciale jeudi. Il a reçu plus de 200 demandes, notamment de clients suisses.

La rédaction avec AFP - redaction@tourmag.com

Lu 4904 fois
Notez


1.Posté par carton le 09/10/2007 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quel tour -operateur propose des voyages au nid d,hitler?

2.Posté par james le 26/01/2008 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soré du devenir 1 musee sur hitler

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 14:24 Mövenpick ouvrira un hôtel à Abidjan en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com