TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Biarritz : Air France fait les yeux doux aux petites agences...

la Cie améliore la rémunération du mandat


Rédigé par Jean DA LUZ - redaction@tourmag.com le Dimanche 4 Février 2007

Christian Boireau, directeur général commercial d’Air France et futur patron de Transavia.com, a annoncé lors de la Convention du Snav qui s’est achevé ce vendredi à Biarritz, que la Compagnie tricolore avait décidé de maintenir un coup de pouce aux petites agences de voyages avec une amélioration des conditions du mandat.



C’est logiquement le 31 mars prochain que s’achevera le régime spécial transitoire du 1% adopté par Air France lors du passage à la Commission zéro le 1er avril 2005. Pourtant, la Compagnie a décidé de re signer avec le Snav un accord permettant aux petites agences de continuer à percevoir, au delà de cette date, une rémunération de mandataire.

Elle sera de 0,5% pour les agences réalisant moins de 1 million d’euros de billetterie Air France et de 0,6% pour celles qui dépasseront ce chiffre. Les réseaux ne sont pas concernés par cet accord.

Christian Boireau en a profité pour rendre un hommage appuyé aux membre de la Commission Air, et rappelé qu’Air France a été « à l’écoute du Syndicat pour faire évoluer le barème des petites agences qui réalisent moins de 20 millions de chiffre d’affaires… »

Il a souligné aussi que malgré les « Cassandre » qui avaient annoncé la disparition de 30% des agences de voyages, le nouveau modèle économique s’est installé sans trop de casse et fonctionne plutôt bien pour les agences de voyages qui ont su faire preuve d’adaptation.


Insistant sur la place prise par Internet dans les ventes de la compagnie, il a ajouté : « On ne peut être autre chose que multicanal, c’est ce que les clients veulent. Aujourd’hui les ventes directes représentent un quart de notre chiffre d’affaires au détriment du téléphone et du face à face… »

Air France réussit incontestablement sa « numérisation ». Les e-services cartonnent littéralement, le billet électronique représente désormais 90% de la billetterie et 1/10 passager s’enregistre directement en ligne, chiffre qui croît de 2% par mois !

Transavia.com : la résa ouvre en mars

Biarritz : Air France fait les yeux doux aux petites agences...
La Compagnie va poursuivre ses investissements dans l’outil, avec une amélioration du site Airfrance.biz ou encore celui de tigreweb qui permettra la résa des groupes et des cotations.

Au niveau de l’actualité, Air France a supprimé en fin de semaine la dernière surtaxe pétrolière. Mais Christian Boireau regrette le coup d’arrêt donné aux négociations d’open sky entre l’Europe et les USA, les liaisons transatlantiques représentant 60% du total du trafic international.

Le transporteur qui poursuit et consolide sa place de n°1 européen et son leadership mondial en chiffre d’affaires, le justifie par la réussite de l’alliance avec KLM. Sa filiale Transavia.com a aussi donné des idées à Air France qui va « répliquer » le modèle en France.

« Lancer une compagnie française (*) en 5 mois c’est un sacré challenge », a rappelé Christian Boireau qui en aura la responsabilité. Les ventes de la nouvelle filiale dont la gestion sera indépendante d’Air France vont démarrer dans un mois et les premiers vols sont prévus pour mai.

Concernant l’environnement, il a rappelé qu’Air France-KLM était favorable aux nouvelles mesures européennes de rachat des droits d’émission de CO2 et que la dimension environnementale avait été intégrée depuis longtemps dans la gestion de la flotte.

« Ceci étant, a-t-il rappelé, les émissions du transport aérien ne représentent aujourd’hui que 2,5% des émissions de CO2 au niveau mondial et on pourrait peut-être s’intéresser au solde… »


(*) Air France détiendra 60% du capital de Transavia.com, le solde appartenant au Groupe aux Pays-Bas.

La rémunération du mandat reste d’actualité

Trois hypothèses distinctes (et combinables) pourraient expliquer l’accord d’amélioration de la rémunération du mandat. D’abord, celle politique : la Compagnie tricolore veut poursuivre ses bons rapports avec la Distribution dans la « pérennité » car « pérenniser c’est agir pour rendre durable », souligne Christian Boireau.

La 2e hypothèse serait juridique. Le maintien d’un mandat est-il légalement et 100% compatible avec une absence totale de rémunération ?

Enfin, la 3e hypothèse est à la fois économique et stratégique. Un patron de réseau chez qui la billetterie internationale d’Air France a chuté de façon significative, explique cette décision par le besoin de la Compagnie de ne pas couper définitivement le cordon ombilical avec les petites agences qui n’hésitent plus à comparer les tarifs et préconiser la concurrence.


J.daL.

Lu 3032 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par BLAISE le 05/02/2007 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous en connaissez beaucoup de petites agences.... qui font un million d'euros de billetterie par an.... pas moi

Alors, il faudrait peut-être revoir la copie d'autant que la billetterie ne se fait pas uniquement par GDS.

A BLAISE

2.Posté par serge le 06/02/2007 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mandat... signifie qu'il s'agit d'agence non IATA ?
pouvez vous expliquer de quelles agences il s'agit?
merci


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com