TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Biarritz : Hervé Novelli veut rattraper le temps perdu

rendez-vous est pris début avril


Rédigé par Michèle SANI le Jeudi 20 Mars 2008

A peine nommé, Hervé Novelli a fait le voyage à Biarritz. Le nouveau Secrétaire d'Etat au Tourisme est venu à la rencontre du SNAV et des professionnels du tourisme avec un message construit. Le passage du témoin semble se faire en souplesse. Son discours fut dans la continuté de celui amorcé avec Luc Chatel.



Biarritz : Hervé Novelli veut rattraper le temps perdu
"Votre présence ici est, pour nous, un véritable symbole. Nous ne connaissons pas votre parcours mais, pour la première fois de notre histoire, à peine nommé un Secrétaire d'Etat vient à notre rencontre.

Nous voyons là un véritable engagement pour nos professions. Pour nous, pour moi, vous serez notre ministre du tourisme" a déclaré Georges Colson, Et il ajouté la petite phrase qui rassure le politique : "Nous n'attendons aucune subvention".


Le SNAV demande au tout nouveau Secrétaire d'Etat au Tourisme de poursuivre le chemin amorcé avec son prédécesseur Luc Chatel. Le message semble reçu d'entrée de jeu. En 48 heures Hervé Novelli avait en effet pris le temps de s'informer sur les métiers du tourisme, leur poid économique ainsi que sur les grands dossiers du moment.

"Mon rôle est d'agir pour que vos 4 000 entreprises se développent dans les meilleures conditions possibles. Si vous vous sentez bien, si vous vous développez, c'est toute la croissance qui s'en trouve renforcée".

Le Ministre a notamment cadré son discours sur le thème de la mondialisation et des évolutions qu'elle entraîne. "Vous avez une chance extraordinaire de travailler dans un secteur adapté à la mondialisation. Votre profession est moderne, de plain pied avec cette globalisation.

''Je ne compliquerai pas les choses. Je les faciliterai...''

Hervé Novelli, à l'écoute des doléances des professionnels
Hervé Novelli, à l'écoute des doléances des professionnels
Mon rôle depuis avant-hier est de vous accompagner et de voir avec vous ce qui doit être adapté dans la transcriptions des obligations communautaires afin que vous puissiez faire votre travail.

Je suis votre interlocuteur. Je ne compliquerai pas les choses. Je les faciliterai. Je serai disponible pour regarder avec vous ce qui doit être adapte pour que vous puissiez faire votre travail..."

Il a mis en perspective quelques grands sujets dont 'Internet, les nouvelles technologies et leurs utilisations en sachant qu'aujourd'hui le tourisme est le premier produit vendu en ligne (35 % des ventes totales).

Il a évoqué également la protection du consommateur, les fusions et les mouvements des marchés et leur effets sur l'emploi et la compétitivité. Il a parlé de concurrence saine avec les opérateurs étrangers, du principe de la responsabilité , de la TVA, et de la réglementation de la profession....

Il a parlé les nouvelles attentes des consommateurs, des risques aussi et de leurs conséquences quasi immédiates sur le tourisme. "Cela nécessite une concertation croissante entre la profession et le Quai d'Orsay".

Sa conclusion : "Soyons au rendez-vous de l'avenir. C'est important pour vous mêmes et essentiellement pour la croissance et la bonne santé de notre pays". On le voit, Hervé Novelli est un politique qui découvre un nouveau secteur avec une faculté certaine d'adaptation. Rendez-vous est pris avec le SNAV début avril.

Lu 3923 fois
Notez


1.Posté par David le 21/03/2008 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il a l'air pas mal notre nouveau ministre

Patron d'une PME et a priori à l'écoute c'est plutôt positif et en plus il semble s'interresser à notre profession !

A voir la suite...


2.Posté par jp simeon le 21/03/2008 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Mon rôle est d'agir pour que vos 4 000 entreprises se développent"
Il exclut qui ?
Voila un superbe discours politique qui n'engage que ceux qui l'écoutent.
la simple lecture du rapport Couve lui en aurait dit plus.

3.Posté par J.belaud le 21/03/2008 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne va quand même pas lui reprocher d'être si rapidement venu rencontrer la profession.
Mais il y aura toujours les "dubitatifs" et ceux qui avancent....

4.Posté par XAVIER le 21/03/2008 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bla bla bla bla..... mais bon le premier pas est fait ! Affaire à suivre !

5.Posté par ponset le 21/03/2008 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Siméon vous nous aviez habitué à des commentaires bien plus avisé et beaucoup plus constructifs et personnellement j'aimais beaucoup! Seriez-vous en train de tomber dans la paranoïa ou feriez-vous de l'anti-snav primaire ?
Il y a quelques jours vous fustigiez le Président Colson qui avait "oublié" d'inclure dans sa volonté de rassemblement le syndicat-réseau CEDIV et aujourd'hui vous voyez des exclusions où il n'y en a pas ! Hervé Novelli s'adresse simplement aux congressistes du SNAV qui compte à peu près 4000 points de ventes, ce qui ne fait d'ailleurs pas 4000 entreprises mais il n'a eu que quelques heures pour se mettre au courant ;0=))))))))

6.Posté par j.P. Siméon le 21/03/2008 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ni paranoïa, ni anti snav.
Je m'étais contenté de rappeler que le rassemblement est par définition général, et ne doit laisser personne à l'extérieur (je ne me sens pas concerné personnellement).
Par ailleurs, je suis en effet un peu irrité, pas contre le Snav, mais contre le gouvernement actuel, qui avant les présidentielles a proposé un plan extrèmement cohérent pour notre profession, qui pouvait plaire ou pas, mais qui avait le mérite d'exister et d'avoir réellement été étudié, sous la houlette de J.M. Couve dont la compétence en matière de tourisme est reconnue.
Depuis, on nous promène de ministre en ministre, le dernier était compétent, mais dans sa partie, la consommation et visiblement, ce projet et cette promesse pré-electorale sont oubliés.
Je trouverai normal que Mr Colson parle de ses 4000 adhérents.
Je ne trouve pas normal que le ministre ait un discours qui propose de limiter ses actions à 4000 entreprises.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com