TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Bravofly : toutes les AGV peuvent vendre Ryanair... et les autres !

un tribunal espagnol a comdamné la low cost irlandaise


Rédigé par La rédaction le Jeudi 5 Février 2009

Ryanair avait fait savoir qu'il ne désirait pas que ses billets soient en vente via d'autres agences de voyages sur Internet. Selon Bravofly, agence de voyages en ligne spécialisée dans la recherche et la réservation de vols low cost, une nouvelle décision du Tribunal de Barcelone a reconnu le droit aux agences en ligne de commercialiser des billets Ryanair, sans avoir besoin de l’accord de la compagnie.



i["Bravofly accueille de façon favorable la nouvelle sentence prononcée par un juge européen en faveur des droits des consommateurs. En effet, le magistrat a affirmé que ceux-ci peuvent comparer et acheter leurs billets sur le site qu’ils préfèrent.

L’été dernier, la compagnie irlandaise Ryanair avait lancé une campagne médiatique insinuant que Bravofly et d’autres agences de voyages en ligne agissaient de manière illégitime en offrant la possibilité d’acheter les vols de la compagnie à partir de leurs sites.

Ryanair avait entrepris une série de procès dans une grande partie de l’Europe à l’égard des principaux opérateurs de voyages sur Internet. A l’issue du jugement, ces initiatives n’ont pas été retenues.

Le Tribunal de Barcelone a repoussé un recours de Ryanair

En effet, les juges européens intéressés par la question sont en train de se prononcer en faveur de la pleine légitimité de la façon dont les agences opèrent, en définissant leur rôle comme fondamental pour garantir une information correcte et une bonne transparence du marché pour favoriser la liberté de choix des consommateurs."

"Avec la récente sentence du 23 janvier 2009, le Tribunal de Barcelone a repoussé un nouveau recours de la compagnie Ryanair à l’encontre d’une agence de voyages espagnole en ligne.

Le juge a ainsi reconnu aux agences online le droit de vendre sur leurs sites les billets de la compagnie Ryanair sans autorisation préalable, et de développer les activités classiques des agences de voyages.

Le juge a affirmé qu’Internet est un réseau qui prévoit la communication et l’échange d’informations et que, si la compagnie aérienne utilise ce canal pour rendre publiques les renseignements sur ses vols et ses tarifs, elle ne peut en aucun cas par la suite mettre des limites à leur diffusion auprès des consommateurs.

Ryanait fait dans la communication-intimidation...

La nouvelle sentence du Tribunal de Barcelone vient s’ajouter à de précédentes décisions de juges européens qui, durant les derniers mois, ont censuré la position de la compagnie Ryanair.

Toujours en Espagne, en septembre 2008, la compagnie low cost avait déjà perdu deux procédures d’urgence envers des agences de voyages en ligne. Le magistrat a autorisé celles-ci à poursuivre leurs activités.

Ainsi, il a été jugé que les plaintes avancées par la compagnie Ryanair n’étaient pas fondées sur des faits concrets ont donc été rejetées.

En 2007 en France et fin 2008 en Allemagne, deux décisions séparées avaient déjà confirmé le droit des agences de voyages sur Internet de commercialiser des billets Ryanair, sans avoir besoin de l’accord de la compagnie.


Fabio Cannavale, fondateur de Volagratis et Bravofly, a déclaré : « Les sentences viennent confirmer ce que nous savions déjà : la campagne de Ryanair de l’été 2008 n’avait aucun fondement légal mais a été une pure action de communication dans le but d’intimider les sites comparatifs et surtout les consommateurs.

Quelques mois après ce procès, il est évident que la raison de cette campagne de communication fut d’échapper à la concurrence.” "

Quid des agences traditionnelles ?

La question a été brièvement débattue lors de la dernière Convention du Snav a Biarritz. Suis-je en faute si j'achète à la demande d'un client un billet Ryanair (ou autre) ?
La question est bien entendu "Non". Si vous agissez en tant que mandataire d'un client, il est clair que personne ne saurait vous le reprocher. Encore faut-il qu'au cas où, vous gardiez une trace de cette commande.


JdaL

Lu 4859 fois

Tags : bravofly, ryanair
Notez


1.Posté par Pascal le 06/02/2009 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le "petit pousset" étant devenu un ogre, il se comporte comme un ogre.
C'est tellement plus facile de "pieger" un consommateur sur son site en propre, et tellement plus rémunérateur en pratiquant da la quasi vente forcée sur des "frais annexes" qui représentent une grande partie des marges de la compagnie. En s'attaquant à son monopole de vente, on s'attaque aux fondements de son bilan.
Le prédateur, de part sa taille, se transforme en proie, on va voir s'il s'en sort aussi bien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com