TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Brossard voyages : ''Je ne comprends pas que le SNAV ait laissé faire ça''

IX - ''Zéro de com : alors... content ou pas content ?''


Rédigé par L'enquête d'Aline Pontailler le Jeudi 2 Mars 2006

A 30 jours de la date anniversaire de l'instauration du nouveau modèle économique par Air France, TourMaG.com mène l'enquête avec un véritable « Tour de France » de la Distribution. Aujourd'hui, nous rencontrons la famille Brossard qui est autocariste et agent de voyage de mère en fille. Elles gèrent aujourd’hui deux agences à Montargis.



TourMaG.com : Quels effets a eus pour vous la mise en place de ce nouveau système de commissionnement ?

Patricia Imbaut :
Moi je dirige une agence qui se situe dans un centre commercial. Je ne fais pas de billetterie pure. Disons qu’elle représente 10 à 15% de mon chiffre associé au tourisme. Donc on ne s’en tire pas trop mal. Nous appliquons la grille tarifaire recommandée par Carlson, mais évidemment ça ne compense pas la perte des commissionnements d’avant.

Madame Brossard : "En ville, la billetterie représente environ 40% de notre chiffre. L’effet immédiat de la commission zéro a été de rajouter des frais assez élevés au prix des billets. Evidemment sur les longs courriers – nous faisons beaucoup l’Afrique –, nous restons perdants."

TourMaG.com : Comment a réagi la clientèle ?

Patricia Imbaut :
"Nous prenions déjà des frais de dossier sur les billets avant, notamment sur les bateaux – nous vendons beaucoup de Corse et de Tunisie –, aussi les gens n’ont pas été tellement surpris. Nous ne traitons pas de compte société ici. Nous ne prenons toujours rien sur les dossiers TO mais si les commissions doivent baisser là aussi, nous y viendrons.

Les gens voient juste le prix et ne regardent pas trop ce qu’il y a à l’intérieur. Quand ils prennent une promotion sur internet, ils ne se rendent compte qu’après que les suppléments plus ou moins bien annoncés, parfois pas du tout, coûtent cher. Après quelques expériences délicates, ils nous reviennent. Avoir une bonne clientèle, c’est aussi la connaître. C’est plutôt ça notre métier."

TourMaG.com : Face à cette nouvelle donne, l'appartenance à un réseau (Carlson) vous a-t-elle aidés ?

Madame Brossard :
"Oui, ils nous ont épaulés, même si on n’a pas appliqué toutes leurs consignes. Nous avons par contre bien respecté la grille de tarifs qu’ils nous conseillaient, même si on a trouvé ça assez cher au début. Certains concurrents ont diminué leurs frais de dossiers conseillés de presque la moitié. C’est peut-être bien au début pour attirer la clientèle, mais ils se casseront la figure à moyen terme."

TourMaG.com : Alors finalement, dix mois plus tard, contents ou pas contents ?

Patricia Imbaut :
"Je doute. L’avenir ne s’annonce pas formidable. Ici je m’en tire correctement parce que de plus en plus souvent, je travaille en direct. Sur certaines destinations, c’est même une tendance croissante. Mais sur 5 ans, des agences vont disparaître."

Madame Brossard : "Je ne comprends pas que le SNAV ait laissé faire ça. C’est comme donner des licences aux Casino et aux Leclerc, je ne comprends pas. Comme si nous vendions des petits pois ! Je ne vois pas tout ça d’un œil positif."

Lu 4029 fois
Notez


1.Posté par The Jack Travel Band le 03/03/2006 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est pas avec ce type d'attitude que LA profession va avancer...
Madame "Mamy" Brossard, ça doit faire 20 ans que Leclerc Voyages existe ! il serait temps que vous vous réveilliez !
Et puis il y a 50 ans notre grand-père ne comprenait pas qu'on délivre des licences à des transporteurs autocars et routiers et à des déménageurs...
ça s'appelle l'évolution...et si on n'évolue pas....
The Jack Travel Band

2.Posté par Frédéric le 03/03/2006 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame Brossard,
J'ai travaillé pendant quelques années chez Leclerc Voyages, en tant que Chef de Comptoir, à Vitry sur Seine; Chez Havas Voyages (aujourd'hui Thomas Cook) et chez des Indépendants.
Je peux vous assurer que le Réseau Leclerc Voyages est un réseau de professionnels du Tourisme bien formés et bien recrutés, et non des épiciers, comme vous le laisser entendre.
Je comprends que l'on ait "peur" d'eux comme à l'arrivée de la Grande distribution...
Mais ne vous y trompez pas, la raison est toute autre Mme Brossard n'est-ce pas ?
Sont-ils trop proches de la France "d'en bas" ?
Posez la question à leurs clients, vous pouvez demander les résultats des questionnaires de satisfaction vous seriez étonnée !!!
Frédéric.


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com