TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Brussels Airlines, les clefs d'une réussite

+24,1% de passagers sur 2017


Rédigé par Pierre Georges le Mardi 18 Juillet 2017

La compagnie aérienne basée à Bruxelles enregistre ces derniers mois des taux de croissance à deux chiffres, faisant d'elle l'une des compagnies européennes les plus dynamiques du moment. Une réussite que ses dirigeants imputent à un changement de stratégie et une diversification de son offre, la situant aujourd'hui à mi-chemin entre une low cost et une compagnie traditionnelle.



Un appareil de Brussels Airlines, décoré à l'effigie d'un célèbre héros belge de bande-dessinée © DR Brussels Airlines
Un appareil de Brussels Airlines, décoré à l'effigie d'un célèbre héros belge de bande-dessinée © DR Brussels Airlines
"Nous sommes passés d'une compagnie très traditionnelle à un transporteur hybride et moderne".

C'est ainsi que Geert Sciot, vice-président de Brussels Airlines en charge de la communication, résume la transformation de la compagnie belge, qui enregistre cette année d'excellents résultats.

Depuis janvier dernier, la désormais filiale à 100% du groupe Lufthansa est l'une des compagnies européennes qui enregistrent les plus forts taux de croissance.

Sur le mois de juin 2017, 848 434 passagers ont voyagé sur Brussels Airlines, soit 112 000 de plus qu'il y a un an (+15,3%). Et sur l'ensemble du premier semestre, le chiffre se porte à 4,27 millions de passagers, soit 24,1% de plus qu'au premier semestre 2016.

Ces résultats se confirment sur l'ensemble des destinations que propose le transporteur : Europe (+24,3%), Amérique du Nord (+30%), Moyen-Orient (+29%) ou encore Afrique (+13,7%). Dans le même temps, le taux de remplissage des avions a lui augmenté de presque 5 points.

Une stratégie gagnante

Bien sur, la compagnie belge avait souffert en 2016 des conséquences des attentats survenus à l'aéroport de Bruxelles-National en mars.

Mais plus globalement, ses dirigeants préfèrent parler d'une stratégie à long terme qui a permis de transformer la compagnie en profondeur.

"C'est d'abord la stratégie commerciale de Brussels Airlines et l'offre équilibrée des destinations affaires et loisirs qui ont contribué à cette augmentation", décrypte Geert Sciot.

Ce changement dans l'offre se traduit par un plus grand choix de produits à bord (3 types de classe éco au choix et une classe business), mais aussi par une diversification des destinations.

"Nous avons ces derniers mois misé sur de nouvelles ouvertures loisirs : Rome, Tenerife, Madère, Palma de Majorque... Le but est de récupérer une clientèle partie vers les low cost", détaille Geert Sciot, pour qui Brussels Airlines est désormais un équilibre entre une low cost et une compagnie classique.

En France, Brussels Airlines a récemment mis en place des lignes vers Nantes ou Bordeaux, qui viennent s'ajouter à celles existantes vers Nice, Toulouse, Lyon, Strasbourg, la Corse ou Paris.

Une réduction de 15% de ses coûts de fonctionnement

Mais le transporteur aérien s'est également renforcé sur le long-courrier, ouvrant pour la première fois l'Asie (Mumbaï) ou le Canada (Toronto), et faisant du développement de l'Afrique, où il propose déjà 18 destinations, sa priorité pour les années à venir.

Le tout en rognant ses coûts de fonctionnement de 15% en moyenne. Plutôt que de toucher à la qualité de son service, les économies se sont faites sur les coûts technologiques, d'assurances, ou encore de manutentions, grâce au soutien du groupe Lufthansa.

En effet, la compagnie belge, créée en 2006 sur les cendres de SN Brussels Airlines et de Virgin Express, avait vu les Allemands entrer dans son capital en 2009 à hauteur de 45%.

En 2016, Lufthansa avait ensuite annoncé le rachat total de Brussels pour 2,6 milliards d'euros. Un soutien qui permet aux Belges d'entamer un renouvellement des 48 avions de leur flotte, en mettant en place des Airbus A320, 319, ou 330.

Prochaine étape du développement de la compagnie bruxelloise : un partenariat sur le point d'être finalisé avec Thomas Cook Airlines Belgium dans le cadre d'un partage de codes.

Grâce à ce nouveau lien, la compagnie espère transporter 1 million de passagers supplémentaire sur 25 nouvelles destinations.

Une aide illégale déjà remboursée

Mardi 18 juillet 2017, la Commission européenne a déclaré illégale une aide publique de 16,8 millions d'euros versée à Brussels Airlines en 2014, destinée à réduire la taxe de sécurité à laquelle sont soumises les compagnies belges.

Une somme que la compagnie a déjà remboursé, avant même le verdict, à l'Etat Belge, d'après un communiqué de la Commission.

Lu 2306 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com