TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Business travel : le volume d’affaires 2012 d’AirPlus International gagne 10%

Les Travel Managers ont voyagé moins, mais dépensé plus


Rédigé par Bertrand FIGUIER le Lundi 25 Mars 2013

Entre ses marchés historiques, l’Allemagne et la France, et l’expansion qu’il connaît en Asie ou en Amérique Latine, AirPlus améliore sensiblement ses résultats, à 38 M€, et fait des paiements mobiles son principal axe de croissance.



John Baird-Smith, DG France d'AirPlus estime que le métier de travel manager va évoluer avec les nouveaux besoins du marché, comme la gestion du risque ou la gestion des assurances par exemple - DR : AirPlus
John Baird-Smith, DG France d'AirPlus estime que le métier de travel manager va évoluer avec les nouveaux besoins du marché, comme la gestion du risque ou la gestion des assurances par exemple - DR : AirPlus
Les cadres des entreprises ont sans doute moins voyagé en 2012, mais ils ont aussi dépensé plus.

C’est en tout cas le constat d’AirPlus International.

Selon son vice-Président Europe, Moyen-Orient et Afrique, Michiel Verhaagen, les déplacements ont effectivement chuté de 1,7% par rapport à 2011 mais dans le même temps, les dépenses ont augmenté de 2,9%, notamment sur l’aérien.

Pour le N°3 mondial des cartes logées et du paiement dans le voyage d’affaires, cela se traduit évidemment par un bon résultat.

D’une part, avec 2 000 clients supplémentaires, son portefeuille dépasse désormais les 40 000 comptes dans 60 pays.

D’autre part, avec 135 M€ de transactions, son volume global d’émissions grimpe de 10% pour atteindre 11,4 Mds € et, si son chiffre d’affaires reste stable à 288 M€, son profit avant impôts passe de 30,5 à 38,8 M€.

35% des sociétés du CAC 40 travaillent avec AirPlus

En France, plus particulièrement, AirPlus et son équipe de 30 personnes peuvent aussi avoir le sourire.

Alors que 35% des sociétés du CAC 40 sont déjà en portefeuille, le nombre de ses nouveaux clients progresse de 30% et le nombre de cartes logées gagne 10%.

Certes, AirPlus France enregistre une légère baisse des prix aussi bien dans l’aérien que dans l’hôtellerie, le train ou la location de voiture, mais elle est compensée par de fortes hausses dans le nombre de nuitées (+ 28%) et de locations (+ 12%) réalisées auprès des voyageurs d’affaires français.

Dans le contexte économique actuel, AirPlus France constate également que la politique de ses clients reste relativement stable.

De quoi donner une visibilité bienvenue à John Baird-Smith, le directeur général France d’AirPlus, alors qu’il vient d’ouvrir des bureaux à Marseille et à Lyon.

Pour 2013, le spécialiste de la gestion des frais dans le voyage d’affaires mise essentiellement sur le paiement mobile, plus commode pour les voyageurs et d’une gestion plus facile, à données équivalentes, pour les entreprises.

Tout sur le paiement mobile !

Ce sera le « Mobile Wallet », qui permettra d’entrer sa carte logée dans son smartphone, quel que soit le système, du moment que le mobile est aux normes NFC.

Cet été, le produit qui autorisera le paiement sans contact, sera en phase de test en Allemagne et en Grande Bretagne, mais il devrait très vite être généralisé, notamment en France, 2ème marché européen d’AirPlus.

Ce sera aussi un accent porté sur le logiciel AIDA qui, grâce à un système de cartes virtuelles, permet d’étendre largement l’acceptabilité de sa carte logée et de régler ses frais en récupérant les mêmes données de facturation.

Sur le marché français, AirPlus doublera aussi son service expert « Information Manager », avec un nouvel outil d’analyse et de contrôle, plus simple à manier, le « Report on Demand », qui lui permettra de mieux travailler le segment des PME/PMI, surtout lorsqu’elles n’ont pas de Travel Manger.

À propos des Travel Managers, justement, John Baird-Smith estime que leur métier va évoluer avec les nouveaux besoins du marché, comme la gestion du risque ou la gestion des assurances par exemple, mais aussi avec l’apparition de « nouvelles familles d’achats ».

« Pour le MICE, nous proposons ainsi la « AirPlus Meeting Card » conclut le DG France. « Et pour augmenter l’acceptabilité dans la restauration, ce sera « BusinessTable ».

Voilà une piste qui devrait faire grimper le nombre de transactions, surtout en France.

Lu 1039 fois

Tags : airplus
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com