TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





CWT Belgique : Baudouin Gillis dévoile son plan d’action

Les ventes ont augmenté de 17,11 % entre 2003 et 2004


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 13 Février 2005

Chassez le naturel, il revient au Galop. Avec Baudouin Gillis, c’est fini le temps du ron-ron dans les conférences de presse. De retour en Belgique au milieu de l’an passé, ce diable d’homme a mené au galop la réorganisation de CWT en Belgique et au Luxembourg. Erratum, pour Baudouin Gillis, il ne s’agit pas d’une restructuration mais « d’une mise à niveau qui tient compte de l’évolution du marché ». Admirez la nuance…



Baudouin Gillis
Baudouin Gillis
Baudouin Gillis est un homme heureux lorsqu’il regarde les différents paramètres de CWT en Belgique et au Luxembourg. Les ventes ont augmenté de 17,11 % entre 2003 et 2004 en passant de 229,475 millions euros à 350,723 millions.

Mieux même, quel que soit les branches d’activités du groupe, tous les départements ont connu une progression systématique: le business travel (+31,43 %), le loisir (+ 2,24 %), Airtip (39,82 %) et le Luxembourg (+ 12,02 %).

Quant à l’emploi, pas de craintes à avoir du côté des syndicats puisque, malgré la fermeture de nombreux points de vente leisure, celui-ci est passé de 470 unités en 2003 à 523 en 2005, soit une augmentation de plus de 11,28 %.

Et Baudouin Gillis de faire la synthèse des succès CWT de l’année écoulée : « Nous sommes le premier groupe d’agences indépendant en loisir, nous enregistrons régulièrement de nouveaux contrats en Business, notre département Incentives a organisé la plus importante mission économique belge à l’étranger avec la présence de plus de 525 personnes en Chine, pour la quatrième année consécutive Airtip a été consacré le « Broker of the year » par la profession… »

Les taxes d’aéroport ont connu une hausse de plus de 40 % en 24 mois

Lucide avec la réalité, le patron belge est parfaitement conscient de l’évolution du marché. « En ce qui concerne l’aérien, je ne peux m’empêcher de penser que les principales hausses tarifaires ne proviennent pas des compagnies aériennes, mais bien des taxes de plus en plus élevées pratiquées par les aéroports. »

Et Jean François Defour, marketing manager: « Les taxes d’aéroport, qui ont connu une augmentation de plus de 40 % en 24 mois, pèsent actuellement près de 10,1 % du prix payé par les clients! ».

Réaction du commerçant que se veut être Baudouin Gillis,: « Ce qui compte le plus aujourd’hui, c’est que la donne à totalement changé avec l’arrivée de la commission zéro. Avant les agences étaient liées aux fournisseurs. Aujourd’hui, ce sont elles qui vont les sélectionner et déterminer leurs marges. La nouvelle politique des compagnies va nous permettre de rajouter certains services exclusifs et surtout offrir de vrais services aux voyageurs. Services que les airlines seront incapable de remplir.»

La bataille va débuter dans les jours qui suivent. Après avoir dresser le tableau de la situation présente, Baudouin Gillis annonce la couleur. Et il y a de forte chances pour que les compagnies aériennes en voient de toutes les couleurs.

Prix d'appel : certaines compagnies induisent le consommateur en erreur

Premier élément annoncé, le moteur de recherche de CWT intègre actuellement quatre bases de données tarifaires aériennes : les prix publics, les prix affichés par les compagnies sur leurs web, les prix des compagnies low cost et les prix négociés. Dans le futur, il est également prévu de rajouter les prix des compagnies charter et mêmes ceux des trains à grande vitesse.

« Ce qui permettra aux clients de faire le choix de la vraie meilleure formule de transport. Ils comprendront rapidement qu’en s’adressant au site d’une airlines, ils ne disposeront que du seul choix que celle-ci voudra bien lui proposer».

En ce qui concerne la tarification, Baudouin Gillis s’aligne sur la proposition de Test Achats (le plus important mouvement consumériste belge) et revendique un tarif tout compris incluant tous les frais annexes (taxes, frais de services, etc…). Tout en exigeant également que cette règle s’applique à tous : « Certaines compagnies aériennes induisent le consommateur en erreur avec des prix d’appel qui « oublient » de nombreux suppléments ».


Enfin deux derniers coups de massue, Baudouin Gillis annonce que si les compagnies aériennes continuent à ne pas respecter la législation en ce qui concerne la vente de produits de voyages, il ira en justice pour faire respecter la loi. « Il est tout à fait anormal que les compagnies proposent sur leurs sites WEB les mêmes services que les agences en n’ayant pas les mêmes obligations d’accès à la profession. »

Quant au second, il risque de coûter très cher aux compagnies. Le boss belge ayant décidé que CWT allait s’occuper directement des problèmes d’indemnisation des clients lorsque il y aurait des retards aériens, de l’overbooking, des annulations, …

« Nous allons pour compte de nos clients exiger les indemnités légales qui ont été décidées au niveau européen. Les voyageurs n’auront à s’occuper de rien, nous agirons automatiquement… »

Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be

Lu 2272 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com