TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Canada : malgré Internet, les agences ont progressé de 3,2 % en 2005

dépenses touristiques en hausse de 1,0 %


Rédigé par La Rédaction (JDL) - redaction@tourmag.com le Mercredi 29 Mars 2006

Le Canada a souvent été en avance par rapport à la France. La Commission zéro a démarré dans la "Belle Province" et l'essor d'Internet s'y poursuit. Malgré cela, l'activité des agences de voyage a connu une hausse de 3,2 % en 2005.



L'année 2005 a été une autre bonne année pour le tourisme au Canada, rappelle un communiqué officiel de "Statistiques Canada". Les dépenses globales ont progressé de 3,8 %, après avoir enregistré une augmentation de 5,1 % en 2004.

Contrairement aux résultats du quatrième trimestre, les touristes canadiens ont été les seuls à l'origine de l'augmentation pour l'année, les visiteurs internationaux ayant réduit leurs dépenses de 1,3 %.

Les dépenses des visiteurs internationaux au Canada ont progressé au quatrième trimestre, après trois baisses d'affilée. En dépit de cette hausse, les dépenses ont été inférieures de 4,4 % comparativement au quatrième trimestre de 2004.

Retour des visiteurs internationaux


Les dépenses au quatrième trimestre ont été alimentées par une augmentation de 0,9 % du nombre de visiteurs au Canada. L'accroissement du nombre de visiteurs en provenance des États-Unis, tant pour les séjours d'au moins une nuit au Canada que pour les voyages d'une journée, a été à l'origine de la hausse.

Cette première progression trimestrielle du nombre de voyageurs en provenance des États-Unis en 2005 se sont produites en dépit de l'appréciation continue de la devise canadienne par rapport à la devise américaine.

Au quatrième trimestre, le déficit au chapitre des voyages internationaux s'est établi à 1,3 milliard de dollars, en légère baisse par rapport à celui de 1,4 milliard de dollars enregistré au troisième trimestre de 2005 (mesuré en dollars courants). Ce déficit signifie que les dépenses des voyageurs canadiens à l'étranger ont continué d'être supérieures à celles des visiteurs internationaux au Canada.

Les dépenses touristiques intérieures ont progressé de 1,0 % au quatrième trimestre, ce qui constitue un léger ralentissement par rapport à la hausse de 1,3 % enregistrée au troisième trimestre. Les dépenses ont suivi la croissance soutenue de l'économie canadienne, le revenu personnel disponible (+1,0 %) et la demande intérieure finale (+1,1 %) ayant tous les deux augmenté.

Les Canadiens maintiennent leurs dépenses tourisme

Au cours des trois premiers trimestres de 2005, les dépenses intérieures ont affiché des hausses variant entre 2 % et 4 %, surtout en raison du transport aérien. Cette tendance a pris fin au quatrième trimestre, les achats de billets d'avion n'ayant augmenté que de 0,7 %.

La baisse de 2,8 % du prix du carburant au cours du trimestre est venue alimenter la hausse (+1,5 %) des dépenses touristiques à ce chapitre. Arès avoir connu une faible augmentation au troisième trimestre (+0,2 %), les dépenses au chapitre de l'hébergement ont fait un bond au quatrième trimestre, progressant de 1,2 %. Il s'agit de la hausse la plus importante des dépenses depuis le quatrième trimestre de 2003.

Le retour des visiteurs internationaux a été la principale raison de cette hausse, les dépenses pour la location de chambres par des touristes internationaux ayant augmenté de 1,3 %, à la suite de trois baisses trimestrielles consécutives.

Le PIB généré par le tourisme progresse

L'année 2005 a été marquée par une autre hausse de taille des dépenses touristiques, qui ont progressé de 3,8 % après avoir crû de 5,1 % en 2004. Les dépenses des touristes canadiens ont été les seules à l'origine de la croissance en 2005, les achats de ces touristes ayant augmenté de 5,9 % par rapport à 2004. Il s'agit de la hausse annuelle la plus importante depuis 2000.

Les dépenses des visiteurs internationaux ont diminué de 1,3 % en 2005, après avoir augmenté de 9,0 % en 2004. La baisse du nombre de visiteurs en provenance des États-Unis (-8,6 %) a été la cause de ce recul. La devise canadienne a gagné 7,4 % par rapport à la devise américaine en 2005.
Le transport aérien alimente les dépenses

Les dépenses touristiques au chapitre du transport aérien ont fait un bond de 8,6 % en 2005, ce qui représente le tiers de la croissance totale pour l'industrie. Si l'on excluait l'augmentation des dépenses touristiques au chapitre du transport aérien, la hausse annuelle aurait été de 2,5 %, plutôt que de 3,8 %.

De façon générale, les autres biens et services touristiques n'ont pas obtenu d'aussi bons résultats que le transport aérien en 2005. Les dépenses en carburant pour véhicules automobiles (+1,1 %) ont été freinées par une augmentation de 14 % des prix.

Le taux de croissance dans les services d'hébergement (+2,1 %) et les services de restauration (+1,1 %) a été modérément plus élevé que l'année précédente. Les services d'agences de voyage ont connu une hausse de 3,2 % en 2005, malgré l'utilisation accrue des services de voyage sur Internet.

Lu 1114 fois
Notez


1.Posté par e le 30/03/2006 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com