TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading






Cap’Vacances : "Pour rester dans le marché, tourisme social ou pas, il faut un produit de qualité compétitif en prix"

Julien Faucher DG des villages Cap'Vacances


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 15 Juin 2016

Cap’Vacances, membre de l’UNAT, regroupe 12 villages clubs – 4 000 lits – répartis à travers l’Hexagone. A sa tête, Julien Faucher. Gestionnaire de formation, il démontre que la pérennité d’une association de tourisme s’appuie sur une exigence de qualité et une gestion rigoureuse comme toute entreprise privée. Il estime que le monde associatif et solidaire peut engager des partenariats gagnant-gagnant avec le secteur marchand.



Rencontre

Julien Faycger directeur général des villages "Cap'Vacances". Photo MS.
Julien Faycger directeur général des villages "Cap'Vacances". Photo MS.
Agé de 40 ans Julien Faucher a débuté sa vie professionnelle comme Conseil dans un cabinet de gestion. Entré chez Cap’Vacances il y a 9 ans il en est le directeur général depuis 5 ans.

TourMaG.com - Comment passe-t-on d’un cabinet de gestion à une association de tourisme social et solidaire ?

Julien Faucher
. C’est un retour aux sources. Je suis originaire de Brioude en Auvergne. C’est aussi dans cette petite ville que se trouve le siège de Cap’Vacances.

Après avoir passé plusieurs années à Paris j’avais le désir de vivre en Auvergne. J’ai répondu à cette opportunité. En arrivant chez Cap’Vacances, j’avais déjà une connaissance du secteur car dans le cabinet Accenture où je travaillais auparavant je m’occupais de la branche Voyages et Transports,

TourMaG.com - Comment vos villages clubs sont-ils répartis sur le territoire français.

J.F. :
Nous en avons 6 dans les stations de montagne, 4 au bord de la mer et 2 en campagne (1). Ce sont de vrais 3 étoiles, c’est important de le souligner avec une restauration de bon niveau, des activités, des spas et des espaces de détente, des excursions.

Dans notre modèle le lien avec l’implantation locale et ses retombées économiques est primordial.

35 % de nos clients sont issus de comités d’entreprises, d’autocaristes ou d’agences de voyages

TourMaG.com - Qui sont vos clients ?

J.F. :
Près des 2/3 de notre trafic sont assurés en direct. Il s’agit essentiellement d’une clientèle de familles. Environ 35 % sont constitués par une clientèle de groupes ou d’individuels regroupés issue de comités d’entreprises, de professionnels autocaristes, d’agents de voyages ou d’associations.

Ces groupes sont très variés. Ce sont des sportifs qui viennent dans les stations de sports d’hiver, qui font de la randonnée ou du cyclo-tourisme, des seniors, des groupes d’amis. Globalement la clientèle se répartit sur deux grandes saisons, à 40 % l’hiver et 60 % l’été.

TourMaG.com - Votre modèle économique ?

J.F. :
Pour qu’il tienne la route nous devons avoir au moins 6 mois d’ouverture dont 4 à des taux de remplissage proche des 90 %.

En raison de nos prix publics globalement bas nous devons faire du volume et vendre beaucoup de manière anticipée. Nous ne nous battons pas sur les déstockages de dernière minute.

Notre souplesse d’exploitation nous permet de prolonger la durée des saisons si besoin est.

TourMaG.com - A votre poste comment voyez-vous la clientèle évoluer ?

J.F. :
Les clients veulent des budgets garantis, le meilleur rapport qualité/prix et de plus en plus de services. Ils nous choisissent en bon père de famille qui cherche le meilleur prix, qui s’occupe de ses vacances en s’y prenant tôt, qui apprécie notre formule « tout compris ».

Pour rester dans le marché tourisme social et solidaire, ou pas, il faut un produit de qualité compétitif en prix. Nous donnons beaucoup d’importance aux relations humaines entre nos équipes dans les villages de vacance et nos clients. En cela nous allons plus loin qu’un simple prestataire de services.

TourMaG.com - D’autres particularités d’un village de vacances dit « social et solidaire » ?

J.F. :
Nos tarifs abordables permettent d’être cohérents avec l’objectif du départ en vacances du plus grand nombre. C’est essentiel. Vous le savez par ailleurs, vous l’avez développé dans TourMaG.com, nos bénéfices en fin d’année sont réinvestis dans nos établissements. Quant à moi je considère Cap'Vacances comme une entreprise au statut associatif.

Pour nous, la qualité des produits est la pierre angulaire comme tout opérateur de tourisme.

TourMaG.com - Vos objectifs pour 2017 ?

J.F. :
Avant 2017, nous allons mettre un œuvre dès la saison hiver 2016/2017 un partenariat avec l’Ecole de Ski UCPA pour les adultes et les enfants.

Nous vous en dirons plus à la rentrée de septembre. Nous sommes en phase de développement commercial et nous cherchons de nouveaux partenaire. Je suis convaincu que nous pouvons développer un véritable partenariat gagnant/gagnant avec les agences de voyages et les autocaristes.

(1) Le parc Cap'Vacances :

Les Issambres (Côte d’Azur), Port-Barcares (Pyrénées Orientales), Port-Manech (Finistère Sud). Alleyras (Haute Loire), Chapelle-des-Bois (Doubs), Valmorel (Savoie), Tignes (Savoie), La Plagne (Savoie), Flaine (Haute-Savoie), Les Deux Alpes (Isère), Morzine (Haute-Savoie), Chamrousse (Isère).

Conditions groupes : Des tarifs sur mesure à partir de 15 personnes. Une gratuite pour 20 personnes. Gratuité chauffeur logé gratuitement avec accessibilité à l’ensemble des équipements (restaurant, piscine, spa). Repérage et organisation : valable pour 2 personnes pour 2 nuits en location sur demande au moment de la confirmation du séjour groupe.
Cap’Vacances édite 3 brochures dédiées aux groupes : « Découvertes touristiques », « Séjours Rando & Cyclo » et «Hiver » qui regroupe les villages clubs au pied des pistes.

www.capvacances.fr
Informations et réservations groupes : 04 71 50 80 88

b[En savoir plus sur Cap’Vacances]b

Cap’Vacances a été créée en 1968 à Brioude en Haute-Loire sous le statut d’Association loi 1901 avec deux objectifs : favoriser la pratique des sports de plein air et contribuer au développement local par le tourisme en Auvergne.
Dans les années 1970 et 1980, Cap’vacances développe une activité de gestionnaire de bases sportives de pleine nature et d'organisateur de centres de vacances pour enfants et adolescents.
A la fin des années 1980 l’association reprend la gestion d’un premier village vacances. L’activité restera modeste jusqu’à la fin des années 1990 quand Cap’vacances deviendra gestionnaire de plusieurs gros équipements situés dans le sud de la France. Les reprises de villages se multiplient au début des années 2000, avec de nouvelles implantations dans les Alpes, à Morzine, La Plagne et Valmorel, puis dans le Jura et en Bretagne.
Cap’vacances est aujourd’hui devenu l’un des spécialistes français des séjours tout compris en village club.


Lu 3430 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92








Dernière heure










 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com