TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Carlson : "La Direction devra justifier les licenciements poste par poste !"

l'interview d'Edouard Mougenot, délégué CGT


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 11 Mars 2009

Le PSE (Plan de sauvegarde d'emplois) présenté hier au CCE devrait entrainer la suppression d'ici fin 2010 de 446 emplois dans différents pôles de l'entreprise. Mais pour Edouard Mougenot, délégué central CGT, les jeux sont loin d'être faits. Le syndicat compte mettre la pression à la Direction sur la justification de chaque licenciement en prévision.



''Nous sommes stupéfaits que le leader mondial du tourisme d'affaires soit incapable de se positionner sur la vente en ligne, alors que des groupes bien plus modestes y réussissent parfaitement...''
''Nous sommes stupéfaits que le leader mondial du tourisme d'affaires soit incapable de se positionner sur la vente en ligne, alors que des groupes bien plus modestes y réussissent parfaitement...''
TourMaG.com - Si l'on en croit les réactions à notre article d'hier, beaucoup de salariés sont éberlués par ce PSE. Qu'en pensez-vous ?

Edouard Mougenot :"
Pour nous c'est une demi-surprise.
Nous avions déjà évoqué ce sujet avec la Direction et fait part de nos craintes quant au nombre de suppressions d'emploi redouté.
On nous avait alors traité de "farfelus". Or, les chiffres qui ont été annoncés hier confirment bien notre évaluation..."


T.M.com - Pourtant, beaucoup ont l'air de tomber des nues...

E.M.
:"Cette situation était prévisible avec la réorganisation et la délocalisation des emplois en province qui ont démarré il y a deux ans.
En janvier dernier la Direction, qui connaissait parfaitement la situation, n'a dévoilé qu'une partie de son Plan, parce qu'elle comptait gérer ces suppressions d'emploi au fil de l'eau et les étaler jusqu'en 2010.

Mais les syndicats qui voulaient connaître l'étendue précise des dégâts sont montés au créneau et exigé qu'un PSE soit présenté au Comité central d'entreprise."


T.M.com - La sitution économique actuelle suffit-elle à expliquer ces suppressions de postes ?

E.M. :
"La crise a bon dos, car CWT se porte très bien financièrement parlant. Au 31 décembre dernier le solde arrêté des comptes affichait 86 millions d'euros de résultat. (*) On a du mal à croire qu'une entreprise qui a un tel cash flow, qui verse des dividendes à ses actionnaires et à la holding, n'a pas les moyens d'amortir la crise actuelle..."

T.M.com - Donc pour vous, la crise a "bon dos" et arrive à point nommé pour "dégraisser" ?

E.M.
:"C'est tout à fait cela !"

T.M.com - Et quelle va être votre riposte ?

E.M.
:"Nous allons maintenant discuter avec la direction sur le bien fondé de ses suppressions d'emplois. Nous ne partons pas perdants et allons nous battre sur le principe du "zéro" licenciement."

T.M.com - C'est un peu utopiste, non ?

E.M. :"
Je ne suis pas d'accord avec vous. Chez Nouvelles Frontières il y avait 186 suppressions d'emplois et nous sommes arrivés à réduire ce chiffre à 121."

''Les salariés seront-ils seuls à se serrer la ceinture ?''

Carlson : "La Direction devra justifier les licenciements poste par poste !"
T.M.com - Quelles sont vos armes pour vous opposer aux licenciements chez CWT ?

E.M.
:"La Direction va devoir justifier un par un les 446 suppressions de postes annoncées. Il ne faut pas oublier que Carlson Wagonlit est le leader mondial du tourisme d'affaires.
Et que la filiale France verse rubis sur l'ongle au fond de pension d'Equity Partners (45% du capital) ses dividendes et plusieurs millions d'euros également à la holding européenne du Groupe."

T.M.com - Concrètement, qu'allez-vous faire ?

E.M.
:"Nous allons lui poser une série de questions à la direction du Groupe : l'effort face à la situation économique doit-il peser uniquement sur les salariés ?
Ces derniers seront-ils seuls à se serrer la ceinture ou les dirigeants ont-ils prévu de "geler" aussi le versement de leur propres primes ? Cesserons-nous de payer notre quote-part à la holding et des dividendes aux actionnaires ?"


T.M.com - Quand on voit certaines réactions on se dit qu'il y a quand même un déficit de communication, non ?

E.M.
:"Malheureusement, les salariés ne se sentent concernés que lorsque ce type d'évènements les touche directement, alors que cela fait 6 mois qu'on parle. Nous souffrons d'un taux de syndicalisation très faible. Lors des dernières élections syndicales le taux de participation n'était que de 25%..."

T.M.com - Pour revenir au fond, CWT met en avant des arguments qui tiennent la route. Par exemple, la concurrence des agences de voyages en ligne ?

E.M.
:"Nous sommes stupéfaits que le leader mondial du tourisme d'affaires soit incapable de se positionner sur la vente en ligne, alors que des groupes bien plus modestes y réussissent parfaitement. C'est une erreur stratégique manifeste, un énorme loupé et on en fait les frais, tous..."

T.M.com - Que représente la vente en ligne de CWT ?

E.M.
:"Au niveau du voyage de loisirs, le pourcentage est complètement ridicule. De l'ordre de 1%. Mais regardez le site et vous comprendrez immédiatement."

T.M.com - Mais pour le voyage d'affaires c'est différent ?

E.M.
:"Oui, parce que la vente directe en ligne reste encore à la marge. Mais, là encore, nous avons un problème avec les Self booking tools (SBT) que nous proposons à nos clients et qui ne sont pas à la hauteur.
Nous en avons pas 1 mais... 7 ! Hélas, ils sont tous différents et chaque année on en développe un nouveau... conçu pour les anglo-saxons et imposé à nos clients en France."


T.M.com - On dit que vous trainez toujours "l'ardoise" Protravel et Frantour ?

E.M.
:"Il faut nuancer. Au niveau des salariés, tout est homogénéisé. En revanche, il est clair que ces rachats dont la fusion juridique n'a été achevée qu'en 2007, impactent toujours les finances de l'entreprise . N'oublions pas que ces entités ont servi à engranger, pendant 3 ans les déficits, et à lisser les résultats du Groupe en France..."

T.M.com - Des grèves sont-elles prévus dans les prochaines semaines ?

E.M.
:"Le blocage de sites par les salariés n'est pas à exclure. Mardi 17 mars, suite à la réunion que nous aurons avec la Direction, nous aviserons des suites à donner à nos revendications..."

(*) Le réseau français a enregistré un volume d’affaires global de 2,59 milliards d’euros, en progression de 2,1% pour 2008,

Lu 19308 fois

Notez


1.Posté par Patty le 11/03/2009 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Courage Edouard et toute l'équipe de la CGT!!

2.Posté par Rico le 11/03/2009 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
86 millions d'euro de résultat, il faut bien que les ricains gardent leur train de vie.
ce sont les vases communiquantes !!!, les franchis bossent pendant que les fonds de pensions US gagnent de l'argent.
Ensemble contre profitation...
un seul mot sur les agences le 17 mars CLOSE.


3.Posté par M le 11/03/2009 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
grâce à monsieur Mougenot ce ne sera pas 450 postes de supprimés mais le double !!!!! comment peut on cracher à ce point sur le travail de nombreux employés ... dites moi Mougenot vous n'avez pas un peu honte de couper non pas la branche mais l'arbre sur lequel on est assis ????????

4.Posté par doyoudo le 11/03/2009 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tous les réseaux sont victimes de patrons qui ne pensent qu'à assurer leurs dividendes.

ne soyons pas aveugles et unissons nos actions pour sauver nos emplois.

un philosophe disait:

"n'ayant pu faire que ce qui est juste fut fort, on a fait que ce qui est fort fut juste"

soyons fort et restons unis!!!!

5.Posté par Rico le 11/03/2009 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne vois pas bien Mr M en quoi Mr Mougenot et la CGT sont responsables des 450 suppressions de poste.
Tu dois confondre "CGT" et "Medef sauce américaine".
En fait tu dois être bien tranquille dans ton bureau. tu sais, que TOI tu n'es pas conserné. la purge c'est pour les autres. Chacun pour soit et dieu pour tous
Mais si la CGT fait des vagues, il y a des chances pour que ton petit poste de planqué soit aussi sur un siège ejectable ?
"cracher sur le travail de nombreux employés" ....il vous défend, enfin il défend les interêts des salariés.
ah oui j'oubliai, c'est la crise !! 86 millions euro de benef pour une année.
mais il faut bien que Mr M touche ses dividendes, ne coupons pas son arbre svp

6.Posté par M le 11/03/2009 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour faire bref et concis :
- Justement mon poste fait parti des effectifs menacés, donc évitons les insinuations qui n’apportent rien au débat.
- Ok pour défendre les salariés, mais révéler à la presse (et par voie de conséquences à nos concurrents et nos clients) nos failles ou nos points faibles cela relève de la « Faute Lourde »
- Tout comme Mr Mougenot, je vous invite à visiter le site dont il est question, je vous garantis qu’il fonctionne, la seconde étape c’est de gagner des clients, mais avec les propos de notre soit disant « défendeur » nous venons de faire un grand pas en arrière !
- Que Mr Mougenot s’entête à défendre nos emplois et nos salaires, et qu’il arrête de réduire à néant le fruit de NOTRE travail
… Par ses propos MR M n’ a fait que donner du grain à moudre à notre direction … D’ici la que vous vous en rendiez compte !
MLLE M


7.Posté par Bixkor65 le 12/03/2009 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sacré Mle M...

c'est bon de rire en ces temps difficiles... tu as des actions CWT ou bien...
moi aussi je fais partie de la charette.... et je remercie nos syndicats, qui malgré on soutien "indispensable", ne lacheront pas l'affaire...
je pense que tu n'étais pas mardi 4 mars au siège et que tu n'as pas vu avec quel dédain et quelle ironie notre TRES... TROP ???.... chère direction traite son personnel...

allez je te laisse à ton amertume de très mauvais gout... tu n'as pas compris grand'chose ma pauvre... pas plus de commentaires...je pourrais devenir vulgaire...

je ne te salue pas.

8.Posté par NOCRY le 12/03/2009 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci bixkor65.... Mlle M - taisez-vous, ne parlez pas de qql chose que vous n'avez pas idée de quoi il s'agit, il falait y ^^etre le 04 mars et encore je suis pas sur que vous l'aurais compris!...
Bonne chance qd meme!

9.Posté par Gengis Khan le 12/03/2009 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malheureusement les faits sont là. Faites un test sur internet, cherchez un séjour quelque part dans le monde... Je me suis arrêté au bout de la 4ème ou 5ème page, aucun lien vers CWT !
Ces dernières années ont été occupées à rechercher des sources d'économies, sur le personnel et le mobilier, afin de récompenser "dignement" les actionnaires. Elles n'ont pas été consacrées à une bonne gestion de la société et à l'anticipation.
Mais, peut-on encore parler d'anticipation lorsque les autres sites existent depuis plus de 8 ans pour certains !
Les salariés de CWT sont aujourd'hui victimes d'une vue à TRES court terme.
Souhaitons une retraite bien rémunérée aux responsables de cette mise à sac !

10.Posté par M le 12/03/2009 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne remets pas en cause le travail des syndicats bien au contraire je les remercie pour toute l’energie qu’ils mettent à défendre notre cause, sans eux la situation serait encore plus dramatique qu’elle ne l’est déjà…. Défendre est une noble cause, Edouard a évoqué avec pertinence et justesse les injustices qui justifient tant de colère… En revanche sans clients (sociétés, agences RP, web…) nous n’existerions pas, ni vous ni moi et il me semble qu’aborder auprès de la presse les failles éventuelles de nos outils peut être lourd de conséquence auprès de nos futurs hypothétiques clients dont nous avons tant besoin en ces temps de crise…. Loin de penser à une échelle individuelle je n’ai fait que réagir avec une vision plus globale sur l’un des passages de l’article qui effectivement m’a choqué.. Pour le reste je partage, j’acquiesce, je soutiens et ça me bouleverse !
Et pour répondre à certaines attaques gratuites et sans fondements, Je n’ai ni action, ni placard dorée (mais plutôt le droit de travailler plus pour gagner moins), à cela se rajoute un petit salaire malgré de nombreuses années de fidélité à CWT et qui de surcroit ne correspond pas au travail que je fourni, je suis en colère et bouleversée par la situation dramatique dans laquelle se trouve (moi y compris) des centaines d’employés mais une chose est certaine les clients il nous faut les garder et non les effrayer !!!! Dommage qu’il y ait quelques lignes de trop dans les propos d’Edouard…..


11.Posté par Bixkor65 le 12/03/2009 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...décidemment tu n'y comprends rien à rien...
si cwt avait voulu se donner les moyens, les clients resteraient... mais malheureusement, et ce n'est pas notre travail de front line quie mis en cause, ils laissent pourrir les "dossiers"...
où sont les account manager pour démarcher les clients... où sont les démarcheurs pour créer des locaux et des centres d'appel en RP... car il n'y a pas qu'en province que les zones franches existent...
mais non, la direction a décidé, et ce depuis fort longtemps, de laisser couler le navire...et utilise cette crise (une véritable bénédiction...) pour dégager les vieux de la vieille et les "gros" salaires... toute proportion gardée par rapport à un bon paquet de "poids mort" du siège qui nous coutent une fortune ... et à l'arrivée nos emplois...
vas y Edouard... continues comme çà...grace à toi et certains autres syndicats (malheureusement pas tous... FO faire ce qu'il FO... et non pas faire déFO ;-)... enfin j'me comprends...), nous savons que nous ne serons pas mis en pature, voire traités comme des chiens...
non messieurs de la direction,, vous comptiez surement que nous continuions à rester aphones face à vos actes à finalité purement financière, hé bien non, certains salariés ont déjà bougé le 4mars...et ce n'est qu'un début je pense... avec toi Mle M, quand raison te sera revenue... ouvre tes petits yeux... et regardes les infos...c'est partout pareil : TOTAL, CONTINENTAL...

12.Posté par M le 12/03/2009 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai les yeux ouverts depuis bien longtemps, cela était prévisible tant pour cwt que d'un point de vue mondial... et oui merci au capitalisme et aux grands profits ! ce n'est bien évidemment que le début d'une grande période noire mais je ne crois pas qu'être dans la colère, la guerre, la haine et les préjugés soit bénéfique ni au débat ni à l'être humain... Sur ce je ne réinterviendrai désormais plus sur cet article.

13.Posté par Bixkor65 le 12/03/2009 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
t'as raison... peace & love ma soeur... t'en veux...
et les vestes réversibles sont tellemnt pratique...
...d'ailleurs je vais piquer ton idée... c'est mon dernier post... pas trop de temps à perdre avec des gens qui disent le tout et son contraire... au grès de ce qu'elle entend..
un peu de personnalité que diable !

encore merci à toi Mr MOUGENOT & tous tes camarades syndiqués unis pour nous et nos avenirs...

14.Posté par marine75 le 12/03/2009 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait juste nous laisser travailler en paix. Qui parle de crise lorsque nous effectuons des heures supplémentaires pour absorber le travail en agence ? heures supplémentaires bien evident pas payées et pas récupérées.
il y a quelques temps on annonçait dans la presse des bénéfices records pour 2008 pour CARLSON ? tout l'argent c'est envolé ?
et surtout chère direction n'oubliez pas de payer nos fournisseurs dans les temps car les petites entreprises ne peuvent pas attendre 90 jours voir plus pour etre payer faute de quoi nous risquons de ne plus pouvoir réserver des hotels à nos sociétes pour lesquelles nous faisons tout pour les garder en ce moment !!!! donc lorsque vous parlez de licenciements aux finances ..... j'ose espérer que vous avez conscience de gros problème qui risque de ce poser d'ici peu.

15.Posté par teddybear le 19/03/2009 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends un peu pourquoi certains appellent Mr Mougenot "Le Fou"....
Ah, entre la DG et la CGT, on est gâtés, chez CWT...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com