TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Cediv : « Nous travaillerons avec ceux qui jouent le jeu de la distribution »

3e assemblée générale au Sri Lanka


Rédigé par Hervé DUCRUET - h.ducruet@infonie.fr le Mercredi 8 Juin 2005

A l‘occasion de son assemblée générale qui se déroulait au Sri Lanka, le Cediv a revendiqué son indépendance dans le choix de ses fournisseurs qu’ils soient compagnies aériennes ou tour opérateur. Une stratégie qui permet à l’association d’agences exerçant différents métiers de connaître une progression de 50 % de ses adhérents. Des adhérents qui bénéficient déjà de produits exclusifs de la part de leurs partenaires.



Choisir des fournisseurs respectueux de leur distribution, un message qu’a sûrement entendu René Marc Chikli, président du Ceto
Choisir des fournisseurs respectueux de leur distribution, un message qu’a sûrement entendu René Marc Chikli, président du Ceto
53 licences avaient fait le déplacement pour cette 3ème assemblé générale du Cercle d’Etudes des Indépendants du Voyages (Cediv).

D'abord destinée à remettre sa participation à l'association Reconstruire & Vivre (voir encadré), cette AG organisée pour la 1ère fois à l’étranger fut aussi l’occasion d’affirmer ses particularités et de poser ses conditions de partenariat.

« Nous ne sommes pas un réseau mais un regroupement d’indépendants, un cercle d’études comme l’est celui des tour opérateurs. Nous ne sommes pas là pour être un syndicat », a réaffirmé Adriana Minchella, la présidente du Cediv, qui regroupe déjà 160 agences.

« Depuis notre création en 2003, nous connaissons une progression annuelle de 50 % des adhésions à notre association». Et le potentiel de développement n’est pas mince si l’on estime qu’ils sont encore entre 1 200 et 1 500 irréductibles qui pourraient se laisser séduire par le discours de l’association. Mais si l’on s’en tient aux chiffres, le Cediv en pèserait déjà 10 %.

Rappel à l’ordre des réseaux

« Nous ne travaillerons qu’avec les fournisseurs qui jouent le jeu de la distribution », a rappelé Adriana Minchella. Un message qu’a sûrement entendu René Marc Chikli, le président du Ceto, présent lors de ce déplacement sri lankais.

D’autres l’ont déjà entendu. Ainsi, TMS a présenté aux participants son produit Cediv Assur et TUI envisage des produits exclusifs pour les membres du Cediv.
« C’est la première participation de type pour TUI mais nous n’avons qu’à nous en féliciter », précise d’ailleurs Pascal Boyer, le directeur des ventes de TUI France, principal sponsor de cette réunion avec la compagnie Sri Lankan Airlines et l’Office de Tourisme du Sri Lanka.

Depuis la signature du partenariat avec le Cediv, Le TO représente déjà 16 % des parts de marché de l’association. Mais il n'es tpas le seul. « Notre accord avec Marmara/Etapes Nouvelles fonctionne bien, nos ventes sont en progression de 80 % », se félicite Adriana Minchella.

Un chant des sirènes qui charme, ou plutôt a charmé les agences de réseaux. « Il y en a qui nous ont rejoints. Mais elles ont été rappelées à l’ordre par leur structure. » Car la structure associative du Cediv et ses actions ne plaisent pas à tout le monde.

« Le dossier Air France n’est pas clos »

Autre source de friction, le contentieux avec le Groupe Air France/KLM n’est pas oublié. « Nous ne ferons pas appel de la dernière décision du tribunal de commerce. Pourtant nous ne demandions que la réalisation d’une étude de rentabilité du modèle économique proposé par Air France. »

Après ce nouvel échec, le Cediv change son fusil d’épaule. « Le dossier Air France n’est pas clos. Nous réfléchissons actuellement à la création d’un collectif pour contrer la compagnie. » De quoi faire à nouveau réagir le Groupe Air France KLM qui avait pourtant montré quelques signes d’apaisement.

« Les mesures de rétorsion ont été suspendues en mars dernier. Certaines agences ont pu récupérer leur PQP, mais pas d’autres », précise Christian Coulaud, administrateur et responsable de la commission Air au Cediv. Son agence, Runaworld, spécialisée dans la billetterie aérienne ne l’a pas récupérée… tout comme celles des autres administrateurs de l’association.

Etonnant non ?


Hervé Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com

Adriana Minchella remet un chèque pour 10 maisons à Chandra et Patricia Wickramasinghe, présidente de l'association ''Reconstruire et Vivre''
Adriana Minchella remet un chèque pour 10 maisons à Chandra et Patricia Wickramasinghe, présidente de l'association ''Reconstruire et Vivre''
Le Cediv offre 30 maisons à Reconstruire et Vivre

Ils étaient venus d’abord pour ça. Montrer qu'ils n'avaient pas oublié la population sri lankaise avec cette « conven’ctour » d'un nouveau genre, mixant A.G. et voyages d'études pour bon nombre d'agences qui ne connaissaient pas la destination. Et le mercredi 7 juin, obligatoirement avant 16 heures pour que les auspices soient favorables, Adriana Minchella a posé la première pierre de la nouvelle école du village d’Habaraduwa.

Mais la présidente du Cediv ne s’était pas seulement dérangée pour faire de la maçonnerie. Elle venait également remettre à l’association "Reconstruire et Vivre" les dons recueillis au sein des membres de l’association.

« Nous avons amené de quoi construire 10 maisons supplémentaire, soit 30 000 €. Je remercie chaleureusement Jean-Pierre Mas qui nous a remis un complément de 1 800 € au titre du réseau Afat Voyages pour pouvoir offir ces 10 maisons à Reconstruire & Vivre. »

« Nous vous remercions du fond du cœur pour cette formidable générosité. Grâce à vous d’autres familles vont enfin pouvoir retrouver un toit. Les maisons coûtent chers et l’inflation des matériaux les met à 3 000 € l’unité. Nous avons voulu construire des maisons solides qui résistent au temps » précise Patricia Wickramasinghe, présidente de l’association.

Et devant la générosité des donateurs, l’association a du acheter un nouveau terrain pour aider un nouveau village. Rien qu’avec TUI et le Cediv, l’association a recueilli 180 000 €... soit autant que ce qu'a donné le Snav à la Croix Rouge !

Lu 1648 fois
Notez


1.Posté par Fabio CASILLI le 09/06/2005 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin le CEDIV semble arrivée au succès qu'il mérite!
Ce qui est largement justifié, vu la qualité du travail fourni par sa présidente deupuis sa création.
Le Cercle put être considéré aujourd'hui, à juste titre, un intérlocuteur important dans le milieux du tourisme, en défénse de ceux qui ont encore préféré la différence à la banalisation de notre métier: les indépendants.
Un grad bravo de la part d'un sympathisant qui vous suit et vous soutient de loin, mais constamment.

2.Posté par Gravier Jonathan le 09/06/2005 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bonne initiative du CEDIV pour ce petit village. Cela mérite des félicitations.
Cordialement,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com