TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Centre commerciaux : du passage certes, mais aussi des loyers prohibitifs !

Concurrencées par d'autres secteurs aux meilleurs marges


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Mercredi 30 Juillet 2008

Compte tenu de la conjoncture, l'implantation en centre commercial peut-être tentante pour un distributeur. Mais il faut bien peser le pour et le contre. Les marges permettent aujourd’hui difficilement aux agences de voyages de s’implanter dans les plus grands centres commerciaux. L’ouverture d’un point de vente dans un centre de taille moyenne présente pour sa part de réels avantages… et pas mal d’inconvénients !
Lire l'article de Vincent de MONICAULT



« Il va être de plus en plus difficile, voire impossible pour les agences de s’installer dans des grandes galeries commerciales... »
« Il va être de plus en plus difficile, voire impossible pour les agences de s’installer dans des grandes galeries commerciales... »
Voyages Carrefour, Look Voyages, Fram, Nouvelles Frontières, sans oublier un kiosque de distribution de billets, on trouve aujourd’hui cinq points de vente de voyages dans le grand centre commercial d’Ivry. Une telle concurrence est toutefois très rare.

Nombre de centres commerciaux ne possèdent d'ailleurs aucune agence de voyages. Ainsi, Leclerc comptait l’an dernier 156 agences Leclerc Voyages et quelques autres enseignes, pour 561 magasins en France.

«Les grands centres commerciaux sont aujourd’hui déjà bien couverts» constate toutefois Isabelle Cordier, directrice générale de Voyages Carrefour, présent aujourd’hui dans une centaine de centres commerciaux Carrefour dans l’hexagone (sur 230 magasins).

Des visiteurs de plus en plus adeptes des ''malls'' commerciaux

«Il va être de plus en plus difficile, voire impossible pour les agences de voyages de s’installer dans des grandes galeries commerciales, ce qui est dommage pour elles car les gens passent de plus en plus de temps dans ces «malls» à l’américaine où l’on trouve tout», regrette pour sa part Philippe Beissier, Pdg d’Alpilles Voyages, dont le tiers des dix-neuf agences sont situées dans des centres commerciaux (1), la plupart d’entre eux de taille moyenne.

«Seules des grandes marques, de l’optique à la cosmétique, ont aujourd’hui les marges suffisantes pour payer certains loyers, poursuit-il.

Peu importe aux exploitants des centres la diversité des services proposés, d’autant qu’ils sont le plus souvent intéressés sur le chiffre d’affaires réalisé par les enseignes». Plus accessible, l’implantation dans des centres commerciaux de taille moyenne nécessite tout de même de peser savamment le pour et le contre.

Une plus grande amplitude horaire souvent contraignante

«Le passage de la clientèle y est généralement plus important qu’en centre-ville. Ces centres sont pour la plupart d’entre eux faciles d’accès et dotés de parkings gratuits», souligne Michèle Faure, directrice de Courtine Voyages (Afat Voyages).

Ses deux agences sont situées dans des centres commerciaux à Avignon, Courtine Voyages dans une galerie commerciale Carrefour et Cap Sud Voyages dans la galerie Cap Sud.

«Par contre, le loyer est souvent plus élevé qu’en centre-ville et l’on doit apprendre à gérer une plus grande amplitude horaire», reconnaît Michèle Faure, dont les agences sont les seules dans les centres commerciaux où elles sont installées (comme celles d’Alpilles Voyages).

Un autre facteur peut, dans le doute, jouer en faveur d’une ouverture d’agence en centre commercial : la crainte d’y voir un concurrent s’y implanter et récupérer une partie de sa clientèle du centre-ville.

(*) Alpilles Voyages est installé dans deux Leclerc et deux Carrefour, un Intermarché, un Leader Price et un (bientôt deux) Hyper U.

Particularismes de la distribution en centre commercial

La distribution en centre commercial possède ses particularismes. Ainsi, il est apparemment difficile de connaître précisément les pointes de fréquentation, des agences vides pouvant se retrouver en quelques minutes avec une file d’attente.

Une situation qui ne facilite pas la gestion des horaires, surtout lorsqu'on doit (contractuellement ou pas) ouvrir certains dimanches et jours fériés.

« La vente en centre commercial est un peu différente de celle en centre ville]i, précise Philippe Beissier. La clientèle est très diversifiée, même s'ils sont nombreux à pousser un chariot et à s'y rendre avec les gamins. Le panier, lui, n’est pas moins important qu'en centre-ville et on fait de très bons dossiers».


Lu 8812 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com