TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Cet été au club-vacances, mon animateur sera un robot

Les chroniques du R-Tourisme


Rédigé par Sophie Lacour, Docteur sc. Information et Communication. Secrétaire général de l'AFEST. @sophielacour75 le Mercredi 18 Février 2015

Le formidable développement de la robotique laisse entrevoir de multiples applications dans le tourisme. J'ai déjà évoqué les robots dans leurs applications servicielles, l'accueil principalement. Aujourd'hui, j'aimerais faire un peu de prospective sur la robotique dans les activités sportives pendant les vacances, en m'appuyant sur les dernières recherches et développements dans le domaine du sport et de la robotique.



En effet, de nombreux robots entraînent déjà des sportifs professionnels. Le Borussia Dortmund, une équipe de football allemande, s’est équipée d’un robot d’entraînement en 2012.

Appelé le Footbonaut, développé par la société Cgoal, ce robot aide les joueurs à gagner en précision et en vitesse d’exécution.

Le joueur rentre dans une cage circulaire, autour de lui, un mur sur lequel se trouvent disposées 72 zones-cibles, et enfin des robots lanceurs qui lui envoient des ballons à négocier le mieux possible.

Le joueur contrôle le ballon et le renvoie dans l’une des cibles à atteindre que lui signale le robot. Toujours dans le football, une chaîne de télévision japonaise a proposé à Lionel Messi de jouer contre un robot gardien de but.

Ces structures pourraient facilement trouver leur place dans un resort.

Le football n'est pas le seul sport dans lequel on trouve ce genre de robots. Il en existe également dans le monde du tennis où les joueurs s'entraînent déjà avec des robots lanceurs de balles.

Mais aussi dans le rugby, où par exemple, un simulateur de mêlée développé par Thales, permet à n’importe quel "pack" de s’entraîner et d’améliorer ses performances. Ce simulateur, une sorte d'araignée géante, reproduit fidèlement une mêlée réelle.

Equipé de capteurs qui analysent en temps réel les poussées et les mouvements des joueurs, ce robot peut reproduire un nombre infini de comportements.

Il pourrait être utilisé lors de vacances où l'on s'initie à différents sports, le rugby en l'occurrence.

En effet, ce robot peut également être contrôlé à l’aide d’un joystick, nous pouvons alors sans peine imaginer un animateur sportif l'utiliser pour vous faire vivre des sensations de match de rugby très réalistes.

Un entraînement personnalisé avec un drone

Les drones pourraient également être présents dans les vacances sportives.

Par exemple pendant un jogging. Vous configureriez le drone avec une application smartphone, à la hauteur et la vitesse qui vous conviendrait, et il vous suivrait partout, en vous filmant et en enregistrant vos performances.

Sa simple présence vous stimulerait, et vous encouragerait à vous dépasser. Ces drones pourraient être mis à disposition par les resorts, ou les club vacances, pour vous permettre un entraînement personnalisé.

Enfin, il existe aussi des robots pour jouer à des jeux collectifs plus simples. Ainsi, des étudiants de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) ont mis au point un robot capable de jouer au Babyfoot.

A première vue, c’est un banal Babyfoot, à ceci près que la manette de la ligne de défense est dotée d’un bras robotisé. Celui-ci est contrôlé par deux ordinateurs, qui le dirigent et suivent en temps réel la position de la balle.

Il est capable de renvoyer la balle à une vitesse de 6 mètres par seconde ! Une force de frappe redoutable.

Un divertissement pour les jours pluvieux, accessible à tous, avec un adversaire efficace et toujours prêt à faire une partie.

Des robots dans le cadre d'activités de loisirs sportifs

Nous le voyons donc, il serait facilement possible de transposer cette utilisation professionnelle des robots dans le cadre d'activités de loisirs sportifs.

Mais, outre le côté ludique de ces robots, une caractéristique très particulière a retenu mon attention, et me laisser penser que ce type d'équipement va se développer dans le tourisme.

Ainsi, le robot qui joue au ping-pong, et que vous avez vu en boucle sur Internet, a des caractéristiques particulièrement intéressantes dans le cadre de l'interaction homme-machine : il s'adapte à son adversaire humain.

Il a été développé dans le cadre des travaux d’Omron sur la technologie de détection et de contrôle, pour une harmonisation des relations homme/machine. Il a été pensé non pas pour batte les champions de ping-pong, mais au contraire pour pouvoir enchaîner de longs échanges avec son adversaire humain.

Tout en jouant au ping-pong il cherche en permanence à s'adapter à son partenaire vivant.

Pour ce faire, il prévoit la trajectoire et la vitesse probables de la balle en se basant sur les mouvements physiques de son adversaire et la position de la balle.

Puis, le robot calcule ensuite la puissance requise pour renvoyer la balle à un endroit qui permettra à son adversaire de la renvoyer facilement. Il le fait même avec la même vitesse à laquelle la balle a été reçue.

Ce robot qui s'adapte à l'humain, efface donc le côté infaillible et imbattable du robot, qui plus rapide et plus précis revêt un caractère stressant dans le cadre de simples loisirs.

Les sportifs de haut niveau ont besoin d'un robot qui repousse leurs limites, il n'en va pas de même pour les vacanciers.

Avec ce genre de robot vous pouvez jouer tranquillement au ping pong en vous amusant, sans soucis de compétition.

Un véritable plus pour les enfants, les personnes âgées ou toute personne désireuse d'une pratique détendue du sport.



Des sortes d'entraîneurs sportifs

© artenot - Fotolia.com
© artenot - Fotolia.com
Ainsi, sur le même modèle que le ping pong robot, des robots développés dans le sens de la collaboration peuvent devenir des compagnons de jeu ludiques et non stressants pour les sportifs amateurs et les touristes.

Dans les centres de vacances, les resorts, les clubs de sport, les robots pourraient devenir des animations, des sortes d'entraîneurs sportifs qui tout en vous permettant de pratiquer un sport, feraient preuve d'empathie et d'une indulgence infinies quand vous rateriez tous vos coups.

Ces robots pourraient aussi être plus gratifiants si ils sont programmés pour vous laisser gagner de temps en temps.

Avec un joli sourire, ils resteraient imperturbables face à vos prouesses/échecs sportifs. Si on y ajoutait un petit programme qui vous appellerait par votre prénom et vous dirait des phrases du style "bravo Kevin, tu as fait des progrès depuis hier", nous trouverions de nombreuses qualités à nos robots animateurs.

Ces robots empathiques et ludiques pourraient donc proposer une expérience d'approche sportive simple et interactive, et ajouter une nouvelle facette à l'expérience robotique dans le tourisme.

Lu 1914 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 16:28 Quand Uber mise sur l'Intelligence Artificielle


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com