TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Challenge Tourisme : l’Islande fait “fondre” les professionnels du tourisme !

une convention placée sous le signe de la “désintermédiation”


Rédigé par Jean da LUZ à Reykjavik le Mardi 16 Septembre 2014

Mission accomplie pour Challenge Tourisme ! L’Association que préside Lucien Salemi avait invité une trentaine de ses membres en Islande du 11 au 14 septembre 2014 pour débattre du thème : « La désintermédiation : les nouveaux défis pour les acteurs du tourisme et du voyage : les modèles innovants. » Si le débat sur cette thématique n’a pas toujours été consensuel, la destination Islande, elle, a fait l’unanimité.



Avant d'attaquer le glacier, crampons et piolet à la main, les participants de Challenge Tourisme prennent la pose sur le Solheimajokull et la calotte glaciaire du 4ème plus grand glacier d'Islande.- cliquer pour agrandir /photo JDL
Avant d'attaquer le glacier, crampons et piolet à la main, les participants de Challenge Tourisme prennent la pose sur le Solheimajokull et la calotte glaciaire du 4ème plus grand glacier d'Islande.- cliquer pour agrandir /photo JDL
La désintermédiation ne serait-elle donc que l’arbre qui cache la forêt de l’intermédiation ?

La question méritait d’être posée, tant les nouveaux modes de consommation touristique (et autre) ont bouleversé les moeurs.

On assiste aujourd’hui à une “atomisation” des produits et des acteurs qui tentent de préserver leur part de marché face aux nouveaux entrants.

Le transport avec le déployement des compagnies low cost et les distributeurs (agences de voyages) ont été les premiers à en faire les frais.

Mais ils ne sont pas les seuls. Le phénomène, dopé au développement des nouvelles technologies, est en train de faire exploser tous les métiers sans exception.

S’adapter ou disparaître, voilà l’alternative (?) qui s’offre aujourd’hui aux professionnels du tourisme.

Avertissement à ceux qui courbent le dos en espérant que l’orage va passer...

Sans valeur ajoutée, point de salut, pourrait-on ajouter. Et, paradoxalement, cette “simplification” se nourrit à sa propre complexité : jamais le consommateur n’a eu besoin d’autant d’expertise face à une offre toujours plus pléthorique.

Etre présent à toutes les étapes du voyage

Le défi pour le professionnel actuellement consiste à être présent à toutes les étapes du voyage : avant, pendant et après le retour de manière à faire vivre une expérience globale à son client.

Car ce dernier revendique désormais de vivre ses voyages dans ses différentes phases : inspiration, information, comparaison, achat, rencontre et partage sur les réseaux sociaux.

ET comme la nature a horreur du vide, ces nouveaux enjeux engendrent de nouveaux acteurs, qui sont autant de nouveaux intermédiaires : “Blablacar, Evaneos, Doyoutravel ou Air bnb, sont la résultante de cette donne avec de nouveaux enjeux et de nouveaux rapports de force qui se mettent en place”, analyse Marie Allantaz (Escaet).

Gilles Delaruelle, patron de Doyoutravel, la plateforme des réceptifs qui présentera à Top Résa sa V2, Georges Rudas, patron de Amadeus qui fort oportunément a intégré cette solution sur son GDS, Evanéos qui se défend d’être une agence de voyages, même s’il a pris la peine de s’immatriculer, sont autant de facettes d’une industrie qui innove ou s’adapte pour répondre de son mieux à la demande.

Mais tout cela n’est pas si simple, comme le souligne Me Malika Lahnait. En effet, ces nouveaux acteurs créent de nouveaux métiers ou en bouleversent parfois les règles sans véritable cadre légal adapté.

Les courtiers et les intermédiaires divers qui font de la corde raide au dessus du Code du tourisme, prennent parfois des risques considérables.

Rattraperont-ils l’évolution de l’époque ou seront-ils rappelés à l’ordre par les tribunaux ?

Pour l’instant la question reste en suspens, faute de jurisprudence concrète et circonstanciée sur la question.

Affaire à suivre...

L'Islande, un grand petit pays...

La Convention de Challenges Tourisme en Islande a fait l’unanimité des participants. Lucien Salemi, président de l’Association et Bryndis Philibert, ex-représentante d’Icelandair, soutenus logistiquement par le réceptif Icelandic Rovers, ont mis les petits plats dans les grands.

Il faut dire aussi que le pays de la glace et du feu ne manque pas d'arguments pour attirer les visiteurs. 11% de sa superficie est recouverte de glace et son plus grand glacier (record mondial) fait la taille de la... Corse !

On compte sur cette île 800 sources chaudes, 370 espèces d'oiseaux, des aurores boréales, des chutes, des rivières et des cascades qui jaillissent par dizaines de la lave sombre.

Selon Wikipedia, l'islande possède aussi plus de 200 cratères dont environ 130 volcans actifs. Quelques-uns d'entre eux connaissent des éruptions à un rythme régulier.

Une vingtaine sont entrés en éruption depuis la colonisation de l'île vers 900 et force est de reconnaître qu'ils sont les meilleurs ambassadeurs de l'Ile, depuis que les cendres de l'Eyjafjöll ont paralysé le trafic aérien en 2010.

La destination qui a séduit 48 313 français en 2013, (+ 16% de visiteurs par rapport à 2012), a fait de la France son 6ème pays émetteur. Les résultats de la période janvier-juillet 2014 sont également en augmentation de près de 19% par rapport à 2013.

Avec 781 016 touristes internationaux accueillis cette année et 1 million attendu l’année prochaine, l’industrie touristique a dépassé pour la première fois la pêche comme première ressource du PIB.

Promote Iceland, et ses partenaires exposeront pour la seconde fois au salon IFTM-Top Resa à Paris du 23 au 26 septembre 2014 sur le stand D74 avec Ragnheiður Sylvia Kjartansdóttir, en charge des relations presse et Sigríður Ragnarsdóttir, nouveau contact privilégié des tour opérateurs et agents de voyage français.

Pour plus d’informations rendez-vous sur www.inspiredbyiceland.com

Lu 1632 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com