TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Chambre valise et séjour en bidonville : où en est l’innovation ?

La technologie n’a plus de limites


Rédigé par Ophélie Surcouf le Vendredi 10 Avril 2015

Un bus qui vous dépose où vous le souhaitez, une valise hôtel ou bureau, ou encore le wifi dans la poche ne sont plus des rêves : ils existent. SoonSoonSoon et Mondial Assistance livraient les résultats de leur étude sur 10 tendances émergentes dans la mobilité. L’occasion de faire le point sur l’innovation et les apports qu’elle pourrait permettre au tourisme.



Aujourd'hui, il n'y a que l'imagination pour poser des limites à ce que l'on peut faire. Hotello est par exemple une valise qui contient une chambre d'hôtel pliable. (c) Das Koncept et Conceptual Devices
Aujourd'hui, il n'y a que l'imagination pour poser des limites à ce que l'on peut faire. Hotello est par exemple une valise qui contient une chambre d'hôtel pliable. (c) Das Koncept et Conceptual Devices
La technologie n’a plus de limites.

Faire, créer, tout est pratiquement possible tant qu’on en a l’idée et les moyens.

Désormais, la limite… ce sont les usages.

Une technologie n’a d’intérêt que si les gens s’en servent !

SoonSoonSoon, une plateforme d’innovation crowdsourcée, et Mondial Assistance, le leader mondial de l’assurance voyage, ont livré le 26 mars à Paris le portrait de 10 tendances qui réinventent la mobilité.

Pour définir lesquelles mettre en avant, SoonSoonSoon possède un système de notation selon des critères comme la valeur économique, sociétale (basée sur des travaux de psychologie et de sociologie) ou à quel point elle pourrait impacter sur un changement de style de vie.

Sa maison partout avec soi

Le secteur du tourisme est au centre de la question de la mobilité. La question de l’aménagement de l’espace notamment concerne les professionnels.

L’une des tendances émergentes est la vie modulaire. Rajouter de l’espace à son appartement, transporter sa maison ou son hôtel avec soi n’est plus de l’ordre du fantasme.

Hotello est, par exemple, une petite valise contenant une chambre de 4m2 développée par Antonio Scarponi et Roberto De Luca de la société suisse Conceptual Devices.

Elle comporte un lit, un bureau, un placard et même une lampe !

Crowdsourcing et place sharing

« Le crowdsourcing sera probablement la tendance qui touchera le plus fortement le tourisme dans les années à venir », prophétise Alexis Botaya, le cofondateur et directeur général de SoonSoonSoon.

« L’idée de partager les informations et les avis n’a rien de nouveau. Mais la digitalisation permet de changer l’échelle d’impact des services ou des produits.

Des géants comme Booking.com ou Tripadvisor regorgent de données.

Le problème, c’est qu’il y en a trop, que pour le même hôtel, la moitié est ravie, l’autre déçue. On ne sait pas qui est la personne derrière le commentaire.

Une innovation comme
Jauntful se base sur les recommandations de gens qui ont les mêmes affinités que vous. Ce site collaboratif permet de créer votre propre guide de voyage.

C’est un pas supplémentaire vers une expérience hyper-personnalisé. »

Mobilité virtuelle

Car c’est l’expérience qui va définir l’usage que l’on fera d'une technologie.

Au cœur de ce concept réside la confiance : la confiance en l’inconnu qui partage l’expérience avec nous et en celui qui organise l’expérience pour nous.

A Melbourne, l’Office de Tourisme a permis à des internautes de « télécommander » deux touristes à travers la ville.

Équipés de caques auxquels étaient rattachées des caméras, ils déambulaient fonction des choix d’activités et de directions définis par les internautes.

Tourisme de l’extrême

Mais qui dit confiance dit aussi parfois prise de risques.

Une toute nouvelle forme de tourisme de luxe émerge peut-être : le tourisme de l’extrême.

Pourquoi ne pas voyager au cœur de zones de conflits ?

Grâce à la société américaine War Zone Tours, il est possible de visiter plus de 20 pays dangereux au cœur de conflits (Iraq, Mexique, Liban…) en compagnie de militaires et d’équipes de sécurité locales.

Ou vous pouvez dormir dans un hôtel de luxe, l’hôtel Mirante Do Avrao construit… au cœur de la favela Vidigal à Rio. Pour 500 dollars la nuit, l’expérience s’annonce pour le moins dépaysante.

Quant aux plus frileux, il est encore possible de séjourner à Emoya Hôtel en Afrique du Sud dans un bidonville artificiel.

Reste toutefois une question à l’ère du "tout est possible"… A quand la téléportation ?


Lu 2573 fois

Notez


1.Posté par PAT44 le 13/04/2015 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le tourisme de l’extrême plus proche de nous :
Atterrir à Roissy si les contrôleurs ne sont pas en grève
Rejoindre Paris en RER, si pas en grève sans se faire braquer
Prendre la correspondance en métro si pas en grève
Et/ou refuser de se faire embarquer par taxi forcément fort agréable si pas en grève.
Se rendre dans le premier bistrot du coin et se faire arnaquer de 8 € pour un café innommable sans un seul bonjour ni merci ni au revoir
Se rendre malade avec une crêpe décongelée et recongelée au bon vouloir du restaurateur .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 16:28 Quand Uber mise sur l'Intelligence Artificielle


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com