Loading


Chargé de mission Tourisme CDT-CRT : relais entre les acteurs du tourisme et l’institution qui le gère

Les fiches métiers de TourMaG.com


Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation, avec en bonus le témoignage d'un professionnel. Cette semaine, découvrez : Chargé de mission Tourisme en Institutionnel.



Missions

Le poste de Chargé de mission Tourisme en Institutionnel est très complet. Il demande une bonne organisation, un sens des priorités et de la hiérarchisation des problèmes, une énorme disponibilité et une bonne gestion du stress - DR : Fotolia
Le poste de Chargé de mission Tourisme en Institutionnel est très complet. Il demande une bonne organisation, un sens des priorités et de la hiérarchisation des problèmes, une énorme disponibilité et une bonne gestion du stress - DR : Fotolia
Un chargé de mission tourisme au sein d’un CDT ou CRT est en charge des perspectives de développement du département ou de la région liées au tourisme.

Selon les structures, cela peut concerner l'aide aux porteurs de projets, la mise en place d’une démarche qualité tourisme, ou une mission ciblée sur une thématique bien précise adaptée à la stratégie de développement décidée par les autorités.

Les missions principales (selon la structure) :

- assurer le recueil, la qualité, la gestion et l’exploitation pertinente des données validées et recensées en terme de tendances, de fréquentations et de besoins du marché

- mettre en place un observatoire et suivre les données statistiques qu’il collecte

- participer à l’ingénierie des projets touristiques et à leur présentation dans le cadre de réunions territoriales

- collaborer avec les municipalités dans la mise en place de la signalétique touristique

- mobiliser les porteurs de projets touristiques et les accompagner

- aider à l’émergence d’initiatives locales (communication, organisation et animation de groupes de travail ou de concertation)

- sensibiliser et accompagner les professionnels dans leur démarche en étroite collaboration avec l’institution

- participer à la communication du territoire (réalisation de brochures, éditions, campagnes web, animations numériques, participation aux salons, relations presse…)

- dans certains cas, aider à la commercialisation de produits (groupes, affaires, individuels…)

Points forts

- La connaissance profonde d’un territoire et les relations avec ses acteurs

- L’intérêt toujours renouvelé de tâches non répétitives

- La richesse des rencontres professionnelles

Formation

Bac+3, école de Commerce ou Master2

Une première expérience professionnelle est vivement souhaitée.

Rémunération

A partir de 1 818 à 3 000 euros selon expérience.

Poste d’agent de maîtrise, échelon 2.3 de la CCN des organismes de tourisme

Compétences

- Capacité d’écoute, d’analyse et de synthèse

- Aisance rédactionnelle et relationnelle

- Rigueur et dynamisme

- Maîtrise des outils informatiques standards (Excel, Word, Powerpoint...)

- Connaissance des logiciels de PAO, de traitement de statistiques et/ou de cartographie selon le poste

- Permis de conduire

Qualités bienvenues

Vous appréciez et vous connaissez bien votre région (ville, département), et vous aimeriez participer à sa promotion.

Vendre un projet et convaincre un interlocuteur, vous savez faire.

Vous êtes en outre :

- Autonome et organisé dans votre travail

- Disponible en temps et mobile

- Apte à travailler en équipe

- Curieux des tendances et nouveautés en marketing

- A l’écoute du terrain

Débouchés et évolution professionnelle

Un chargé de mission efficace peut ensuite intégrer une structure institutionnelle plus large, accepter une mission thématique plus importante, prendre la direction d’un Office de Tourisme, ou être recruté par une municipalité ou une intercommunalité désireuse de développer son territoire.


Témoignage de pro


Pierre Goeman, chargé de mission « Observation et Veille touristique » auprès du CDT Val-de-Marne

Chargé de mission Tourisme CDT-CRT : relais entre les acteurs du tourisme et l’institution qui le gère
C’est la richesse du métier qui fait sa saveur

« Après un DESS « gestion activités touristiques », j’ai commencé par travailler au sein de l’association des maires de stations classées et des communes touristiques, chargée de défendre les intérêts touristiques de leurs communes, auprès de l’État notamment. J’ai participé par exemple aux travaux de création d’un label public parallèle au Pavillon Bleu.

Depuis cinq ans, je gère l’Observatoire du CDT Val-de-Marne, qui est un centre de ressources, documentation et statistiques, capable de répondre à toute demande de professionnels ou chercheurs.

Il m’incombe également de suivre les projets innovants qui apparaissent, de soutenir les actions de promotion, de mettre à jour les bases de données, et de sensibiliser les professionnels aux réformes étatiques.

En ce moment, j’informe les hébergements sur la réforme du classement afin de les encourager à y passer pour leur assurer la meilleure promotion possible.

C’est un poste très complet, qui demande une bonne organisation, un sens des priorités et de la hiérarchisation des problèmes, une énorme disponibilité et une bonne gestion du stress.

Il y a des moments de l’année très speeds, d’autres plus calmes, il faut savoir anticiper ce changement de rythme et rester créatif. On ne s’ennuie pas !
 »

Rédigé par La Rédaction le Mardi 29 Mai 2012
Lu 10505 fois
Notez



1.Posté par Bruno le 27/07/2012 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que vous avez omis d'ajouter sur cette fiche métier : cette filière est complètement bouchée ! Ne rêvez pas jeunes (je suis en poste... et plus si jeune), ces jobs en effet très intéressants ont un taux de turn over extrêment faible... et une grosse attractivité.

La réforme territoriale à venir en devrait par ailleurs pas être un facteur de développement de ces métiers... bien au contraire...

Désolé de briser quelques rêves...

2.Posté par Julien le 21/12/2012 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est sûr qu'un poste de chargé de mission fait beaucoup rêver. Gestion de projet, transversalité, rencontres, ...
Mais comme l'indique Bruno la filière est désormais complètement bouchée, et les rares élus s'accrochent à leur poste
Je le sais par expérience, j'étais l'un de ces étudiants de Master tourisme à qui l'on a fait "miroiter" une réussite assurée dans ce domaine. Aujourd'hui j'évolue tant bien que mal dans le tourisme, mais loin des "missions" et du développement touristique des territoires que j'affectionne pourtant.
Pour espérer trouver un tel poste aujourd'hui, je pense qu'il faut être le mouton à 5 pattes : conduite de projet, communication, web et pao, marketing, comptabilité ... mais aussi et surtout une expérience déjà acquise et une aspiration salariale limitée.
Bon courage ...


3.Posté par Aurélia le 30/04/2014 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il semble malheureusement que deux ans après vos commentaires, la situation n'ai guère évolué!
En master, on nous a fait miroiter ce type de poste, et ils sont finalement très rare. Très peu de personnes de la promotion ont trouvé un emploi dans le milieu...
Le problème de l'expérience est récurent, même si vous êtes déjà un "mouton à 4 pattes" (conduite de projet, communication, marketing, comptabilité). Et le master obtenu bloque les autres voies, pour lesquelles nous sommes "trop diplômés".
"Le tourisme embauche", les médias nous le répètent sans cesse. Oui, mais pas dans cette voie..., lorsque l'on entend cela, il faut comprendre la restauration, l'hôtellerie, l'accueil et l'animation...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.