Loading


Chez Thomas Cook France, "le changement, c'est... maintenant !"

Michel Resseguier nouveau président de Thomas Cook France


Coup de théâtre chez Thomas Cook France que la nomination d'un nouveau Pdg, Michel Resseguier au passé de "redresseur d'entreprises", épaulé par un autre numéro deux inconnu de l'industrie touristique, Hervé Chabrerie. Serait-ce le signe tant attendu que le groupe aurait finalement choisi de garder et redresser les activités françaises plutôt que de s'en séparer ? Toujours est-il que le nouveau tandem en provenance du cabinet Prosphères sont des cost killers redoutables et redoutés...



quel autre changement le tandem Michel Resseguier - Hervé Chabrerie va-t-il préparer pour cette entreprise ? Photo DR
quel autre changement le tandem Michel Resseguier - Hervé Chabrerie va-t-il préparer pour cette entreprise ? Photo DR
""Un spécialiste du changement, c'est ainsi que Michel Resseguier est présenté dans le communiqué de presse qui a annoncé hier matin, son arrivée à la tête de la filiale française de Thomas Cook.

Mais quel autre changement le tandem va-t-il préparer pour cette entreprise, ses salariés et ses franchisés qui n'ont cessé d'en affronter depuis trois ans ?

Entre l'arrivée et le départ de Denis Wathier, puis l'épisode encore plus court de la prise de fonction et le départ de Rachel Picard, puis la prise en charge de Susan Duinhoven épaulée par Yves Martin et l'annonce à la fin du mois d'août, de la dernière réorganisation qui place toute l'Europe continentale sous la gouvernance du Suisse Peter Fankhauser - sauf la France, il y a de quoi donner le tournis.

Pourtant, les dernières déclarations du président intérimaire Sam Weihagen avaient été claires : "les activités françaises, plutôt les vendre que les redresser" avait-il laissé en recommandations à la nouvelle CEO, Harriet Green qui vient, elle aussi, de prendre ses fonctions.

Thomas Cook peut-il faire une croix sur le marché français ?

Cette dernière s'était donné six mois pour faire le tour du propriétaire et, franchement, face à une situation financière catastrophique du groupe - et la faute n'est revient que très peu à la piètre performance française actuelle - l'avenir des activités hexagonales semblent bien n'être qu'un détail.

D'ailleurs dans la dernière communication financière en date, le groupe continuait de qualifier le marché français de "challenging" mais notait néanmoins une certaine stabilisation.

Preuve que le printemps arabe ne pouvait pas avoir totalement raison d'une des entreprises emblématiques de l'industrie touristique française.

Et par ailleurs, un groupe à la dimension internationale peut-il faire une croix sur le marché français ?

Un marché certes étriqué, comparé aux mastodontes que sont les activités allemandes et britanniques, mais qui dispose d'un savoir-faire sur les fameux voyages différenciés que ces deux marchés principaux de l'Europe semblent seulement découvrir ?

La réponse sera peut-être donnée en début d'année prochaine, comme semblait l'annoncer Harriet Green.

Mais le nouveau patron français arrive avec à son tableau de chasse des trophées telle métamorphose des PTT en Banque Postale.

Alors, pourquoi ne trouverait-il pas la solution pour Thomas Cook France ? Pour, en fin de compte, le garder au sein du groupe ou le revendre ?

That is toujours the question....


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 17 Septembre 2012
Lu 7639 fois
Notez

Tags : thomas cook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.













BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.